jeudi 10 décembre 2015 à 15:45

Conséquence d'une procédure initiée par Betclic Everest Group, l'Autorité de la concurrence a enjoint PMU d'opérer une distinction entre ses liquidités live et online. Une exigence à laquelle l'opérateur se conforme à partir d'aujourd'hui, et qui devrait se traduire par une différenciation des cotes proposées dans un certain nombre de paris hippiques.

Point de vente PMU
(crédit photo : Le Figaro)

L'affaire aura décidément duré bien longtemps. Ses premiers soubresauts remontent à janvier 2012, lorsque Betclic Everest Group s'émeut d'un "avantage déloyal" que son concurrent PMU tirerait du mélange de ses liquidités live et online en matière de paris hippiques. Le leader du pari sportif en ligne décide alors de saisir l'Autorité de la concurrence. Le 25 février 2014, la procédure aboutit une décision dont la substantifique moelle est couchée noir sur blanc dans le paragraphe suivant :

 

"Le PMU s'engage à procéder à une séparation effective de sa masse unique d'enjeux entre les mises collectées sur son site pmu.fr et celles collectées sur ses autres vecteurs de prises de paris hippiques, au 30 septembre 2015. En cas de difficultés de mise en œuvre, le PMU pourra [...] demander à l'Autorité de lui accorder un délai supplémentaire de trois mois maximum."

 

Près de deux ans plus tard, cette décision entre aujourd'hui en application. PMU a en effet usé de son droit à un délai supplémentaire de trois mois, puis a fixé la date du 10 décembre pour procéder à la différenciation effective des deux masses d'enjeux. Désormais, les mises recueillies dans ses 12 000 points de vente et sur sa plateforme en ligne font l'objet de deux comptabilités distinctes.

 

Dans une interview accordée à la chaîne Equidia, le directeur général du PMU Alain Resplandy-Bernard a accepté d'en dire un peu plus sur les conséquences de cette scission des liquidités : "Il y aura deux caisses distinctes au PMU : celle de la masse online et celle de la masse offline. Les enjeux enregistrés dans chaque caisse ne sont pas cumulés et les rapports seront donc différents. Pour des jeux d'un même type, comme le jeu simple gagnant par exemple, il y aura une cote online et une cote offline et donc un rapport online et un rapport offline" (NDLR : en dépit d'un TRJ dont PMU a décidé qu'il resterait identique live et online).

 

Du côté de la concurrence, on se réjouit ouvertement d'une décision censée favoriser un léger "rééquilibrage du marché". Il faut dire que PMU pouvait jusqu'alors mettre à profit sa liquidité live dix fois supérieure (en 2014, 9,1 milliards de mises en live contre 843 millions online) pour accepter de grosses mises en ligne sans engendrer une chute des cotes, ou encore proposer sur sa plateforme des jeux complexes avec plusieurs niveaux de rapport.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
PMU contraint de distinguer ses réseaux de paris physiques et en ligne
Cette news a suscité 5 commentaires :
News

Conséquence d'une procédure initiée par Betclic Everest Group, l'Autorité de la concurrence a enjoint PMU d'opérer une distinction entre ses liquidités live et online. Une exigence à laquelle l'opérateur se conforme à partir d'aujourd'hui, et qui devrait se traduire par une différenciation des cotes proposées dans un certain nombre de paris hippiques.

[...] Lire la suite…




(crédit photo : Le Figaro)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France interdisant l'ouverture d'agence de Paris autres que la FDJ pour le sport, et le PMU pour le turf .. Il est "logique" que ces 2 entités soit au moins du même niveau que les sites en ligne ... d'autant plus que ZeTurf (online uniquement) a toujours proposer de meilleures côtes turf que PMU .. 

Pourquoi ne pas laisser Betclic, Bwin, Netbet, Winamax, ouvrir des agences de paris en France ? Ah oui le Lobby fdj ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France interdisant l'ouverture d'agence de Paris autres que la FDJ pour le sport, et le PMU pour le turf .. Il est "logique" que ces 2 entités soit au moins du même niveau que les sites en ligne ... d'autant plus que ZeTurf (online uniquement) a toujours proposer de meilleures côtes turf que PMU .. 

Pourquoi ne pas laisser Betclic, Bwin, Netbet, Winamax, ouvrir des agences de paris en France ? Ah oui le Lobby fdj ... 

Le lobby est certes très puissant , mais tu imagines la tête des commerçants qui ont payés des fonds de commerces affillié pmu et fdj si ceux ci voyaient une boutique betclic ou winamax débarquer juste à coté et la valeur de leur fond de commerce tomber à pic par la même occasion .

Et puis l'état aurait tout à y perdre , en restant ainsi , aucun changement à fournir dans les taxes , la gestion , les contrôles , etc , etc .

Les casinotiers aimeraient peut être en proposer dans leurs salles pour attirer du monde vers les machines à sous , mais ils n'auraient  pas envie de voir s'ouvrir des casinos fdj .

 

Mais je te l'accorde , la fdj c'est des .......et ils ont l'état comme actionnaire il me semble , donc c'est pas prêt de changer .

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La différence entre le quinté+ et le e-quinté d'aujourd'hui doit faire un peu mal au cul de Marcel qui joue au PMU de Gannat depuis 30 ans en buvant un petit rosé...heureusement il l'a pas touché:

 

Quinté+ ordre: 46 938.80€

E-Quinté ordre: 70.980,60 €

On parle bien de la même course hein...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

La cour d'appel de Paris a récemment estimé que PMU avait abusé de sa position dominante sur le marché des hippiques en ligne entre 2010 et 2015. L'opérateur historique devra en conséquence indemniser Betclic, qui était à l'origine de la procédure. D'autres acteurs du secteur pourraient s'en inspirer.

[...] Lire la suite…




(crédit photo : Le Figaro)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 5 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 15 février 2021 à 10:44
Télex

La dernière mise à jour réalisée par l'ANJ concerne le foot et le tennis. Première info : les paris sur les 32e de finale de la Coupe de France ne peuvent porter que sur les rencontres auxquelles participent des équipes de L1 ou de L2. Seconde info : les doubles dames et messieurs de l'US Open, de l'Open d'Australie et de Wimbledon ne peuvent faire l'objet de paris qu'à partir des quarts de finale.

jeudi 11 février 2021 à 15:08
Télex

À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose un bonus de bienvenue spécial. Le principe ? Les résultats de tous les matchs de Ligue des Champions disputés les 16, 17, 23 et 24 février verront leurs cotes doublées (jusqu'à 50 € de mise). Attention : cette offre ne sera valable qu'à partir de ce vendredi 12 février. Pour en profiter, c'est par ici que ça se passe !

mercredi 10 février 2021 à 13:58
Télex

Si vous étiez devant le Super Bowl, alors vous avez sans doute aperçu Yuri Andrade débouler sur le terrain en petite tenue. L'homme a en réalité signé un coup de maître : d'abord en pariant sur Bovada qu'un streaker interromprait la rencontre (cote de +750), puis en s'en chargeant lui-même avec l'aide d'un ami. Résultat : une amende de 1 000 $ mais un gain de... 375 000 $.

lundi 1 février 2021 à 16:40
Télex

Tenir une comptabilité régulière de ses paris sportifs constitue une bonne pratique parmi d'autres pour améliorer son pourcentage de réussite. Dans certains cas, ce seul conseil peut même suffire à transformer un parieur perdant en gagnant. La preuve avec le bilan d'une saison de paris sur la NFL, et au passage l'examen d'une stratégie de spécialisation sur les touchdowns.

mardi 8 décembre 2020 à 10:11
Télex

Comme chaque semaine, Winamax dégaine une nouvelle offre à l'occasion des matchs de Ligue des Champions et Ligue Europa. Si vous placez un combiné de trois buteurs et qu'une seule sélection est finalement erronée, alors un freebet de 10 € vous sera crédité. Attention : le montant du pari doit être de 10,20 € ou plus, mais toujours avec les fameux 20 centimes.

lundi 7 décembre 2020 à 9:34
Télex

Comme souvent, c'est à un élargissement à la marge que procède l'ANJ à la demande de plusieurs opérateurs. Ainsi, il est désormais possible de miser sur le nombre de points par manche en baseball, mais aussi sur le classement final d'un grand prix de moto GP (jusqu'à 15 pilotes) et sur l'identité du pilote réalisant le meilleur temps de la dernière séance de qualif'.

jeudi 29 octobre 2020 à 14:20
Fantasy NFL : la correction de stats à un million de dollars

Après le coup de sifflet du match opposant les Los Angeles Rams aux Chicago Bears, Rob Huntze avait la conviction de mettre la main sur un magot de 997 000 $. La correction d'une statistique, 30 minutes après la fin de la rencontre, a finalement ramené son gain sur DraftKings à 3 500 $. Une anecdote qui aide à relativiser toutes les égalisations dans les arrêts de jeu qui vous ont privé d'un pari gagnant.

mardi 20 octobre 2020 à 15:45
Télex

La Ligue des Champions est de retour, et avec elle le challenge des étoiles sur Winamax ! Étalée du 20 octobre au 9 décembre, cette compétition dotée de 5 000 récompensera les participants les plus réguliers du fameux Jeu de l'Entraîneur. Au terme de la première journée, il ne restera déjà plus que 1 000 coachs dans la course au magot. En ferez-vous partie ?

mardi 1 septembre 2020 à 9:58
L'ANJ revient sur l'effrondrement des paris sportifs durant le confinement

De 2010 à 2019, les mises des parieurs sportifs ont progressé de 27 % par an en moyenne. Cette belle dynamique ne pouvait être entravée que par un événement extraordinaire, et c'est ce qui s'est passé au deuxième trimestre avec l'annulation ou le report de la plupart des grandes compétitions sportives. Sur la période, le chiffre d'affaires des opérateurs a logiquement plongé de 56 %.

mardi 1 septembre 2020 à 8:57
Télex

ZEbet annonce le renouvellement et l'élargissement de son partenariat avec l'ASSE. L'opérateur s'affichera désormais sur le short des Verts jusqu'en 2022, avec en prime une "forte visibilité" au Stade Geoffroy-Guichard en soir de match. Il y a deux semaines, le bookmaker avait également confirmé son engagement auprès du Stade de Reims avec une présence de la marque sur les maillots champenois et les espaces publicitaires du stade Auguste-Delaune.