mardi 15 décembre 2015 à 15:41

Si l'Open d'Australie ne se déroulera que du 18 au 31 janvier prochain, les bookmakers français n'ont pas attendu le tirage du tableau pour dégainer leurs premières cotes. Celles-ci évolueront encore sensiblement avant que les cadors du circuit ne déballent leurs bagages à Melbourne, mais ces ajustements ne remettront pas en cause le statut de grand favori de Novak Djokovic.

Novak Djokovic Melbourne 2015

La finale de Roland Garros a démontré l'an dernier que Novak Djokovic n'était pas à l'abri d'un adversaire en état de grâce. Pour autant, il en faudrait bien davantage pour ébranler la confiance que les bookmakers vouent au numéro un mondial, auteur d'une saison 2015 en tout point exceptionnelle.

 

À l'instant T, une victoire australienne du Serbe se voit attribuer une cote de 1,74 chez Winamax, 1,70 chez Unibet et 1,80 chez Betclic. Il faut dire qu'à son hégémonie des derniers mois s'ajoute une régularité sans équivalent lors du premier Grand Chelem de la saison. Pour s'en convaincre, il suffit de rappeler quelques statistiques :

  • avec cinq trophées au compteur à Melbourne, Novak Djokovic est le joueur plus titré de l'ère Open (soit depuis 1969) sur ce tournoi ;
  • le champion est également le seul joueur de l'ère Open à avoir remporté la compétition trois fois, qui plus est consécutivement entre 2011 et 2013. Auparavant, Mats Wilander et Ivan Lendl avaient quant à eux échoué lors de leur 3e finale.
  • depuis 2011, "Djoko" ne compte donc qu'un seul échec : c'était en 2014 avec une défaite en quarts de finale face à Stan Wawrinka, futur vainqueur de l'épreuve.

 

Autant dire que le Plexicushion de la Rod Laver Arena (une surface plus rapide que le gazon de Wimbledon et la terre battue de Roland Garros, mais légèrement plus lente que le Decoturf de l'US Open) réussit particulièrement bien au "meilleur joueur ATP" de ces quatre dernières années.

 

Dès lors, qui pourrait caresser l'espoir de lui barrer la route vers un sixième titre ? Le plus à même de réaliser l'exploit aux yeux des bookmakers est Andy Murray. Défait à quatre reprises en finale, dont trois fois face à l'épouvantail Djokovic, le Britannique hérite d'une cote de 5,90 chez Winamax, 5,50 chez Unibet et 6,50 chez Betclic.

 

Derrière, la victoire de Roger Federer est cotée entre 7 et 8. Le Suisse est certes revenu par intermittence à son meilleur niveau en 2015, mais les échecs à répétition de sa quête de finale australienne — depuis sa victoire de 2010 — sont à prendre en considération. Viennent ensuite Rafael Nadal (avec des cotes comprises entre 9 et 11) et Stan Wawrinka (12 ou 12,50), dont le profil pourrait bien intéresser quelques parieurs en quête de sensations fortes. Enfin, pour l'anecdote, la cote la plus basse attribuée à un joueur français (46) revient à Jo-Wilfried Tsonga, finaliste malheureux de l'édition 2008.

Serena Williams favorite chez les dames

Du côté du tableau féminin, la hiérarchie est également bien établie dans la tête des principaux bookmakers. Favorite naturelle, Serena Williams hérite d'une cote de 2,85 chez Winamax, 2,70 chez Unibet et 3 chez Betclic. L'Américaine est suivie à bonne distance de Maria Sharapova (7,20 chez Winamax, 6 chez Unibet et 7 chez Betclic) et Victoria Azarenka (cotes identiques sauf chez Unibet à 7). Un peu plus loin, Simona Halep endosse le costume d'outsider avec des cotes oscillant entre 8 et 9.

Les meilleurs moments de la finale hommes 2015

Les news à la Une
lundi 15 février 2021 à 10:44
Télex

La dernière mise à jour réalisée par l'ANJ concerne le foot et le tennis. Première info : les paris sur les 32e de finale de la Coupe de France ne peuvent porter que sur les rencontres auxquelles participent des équipes de L1 ou de L2. Seconde info : les doubles dames et messieurs de l'US Open, de l'Open d'Australie et de Wimbledon ne peuvent faire l'objet de paris qu'à partir des quarts de finale.

jeudi 11 février 2021 à 15:08
Télex

À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose un bonus de bienvenue spécial. Le principe ? Les résultats de tous les matchs de Ligue des Champions disputés les 16, 17, 23 et 24 février verront leurs cotes doublées (jusqu'à 50 € de mise). Attention : cette offre ne sera valable qu'à partir de ce vendredi 12 février. Pour en profiter, c'est par ici que ça se passe !

mercredi 10 février 2021 à 13:58
Télex

Si vous étiez devant le Super Bowl, alors vous avez sans doute aperçu Yuri Andrade débouler sur le terrain en petite tenue. L'homme a en réalité signé un coup de maître : d'abord en pariant sur Bovada qu'un streaker interromprait la rencontre (cote de +750), puis en s'en chargeant lui-même avec l'aide d'un ami. Résultat : une amende de 1 000 $ mais un gain de... 375 000 $.

lundi 1 février 2021 à 16:40
Télex

Tenir une comptabilité régulière de ses paris sportifs constitue une bonne pratique parmi d'autres pour améliorer son pourcentage de réussite. Dans certains cas, ce seul conseil peut même suffire à transformer un parieur perdant en gagnant. La preuve avec le bilan d'une saison de paris sur la NFL, et au passage l'examen d'une stratégie de spécialisation sur les touchdowns.

mardi 8 décembre 2020 à 10:11
Télex

Comme chaque semaine, Winamax dégaine une nouvelle offre à l'occasion des matchs de Ligue des Champions et Ligue Europa. Si vous placez un combiné de trois buteurs et qu'une seule sélection est finalement erronée, alors un freebet de 10 € vous sera crédité. Attention : le montant du pari doit être de 10,20 € ou plus, mais toujours avec les fameux 20 centimes.

lundi 7 décembre 2020 à 9:34
Télex

Comme souvent, c'est à un élargissement à la marge que procède l'ANJ à la demande de plusieurs opérateurs. Ainsi, il est désormais possible de miser sur le nombre de points par manche en baseball, mais aussi sur le classement final d'un grand prix de moto GP (jusqu'à 15 pilotes) et sur l'identité du pilote réalisant le meilleur temps de la dernière séance de qualif'.

jeudi 29 octobre 2020 à 14:20
Fantasy NFL : la correction de stats à un million de dollars

Après le coup de sifflet du match opposant les Los Angeles Rams aux Chicago Bears, Rob Huntze avait la conviction de mettre la main sur un magot de 997 000 $. La correction d'une statistique, 30 minutes après la fin de la rencontre, a finalement ramené son gain sur DraftKings à 3 500 $. Une anecdote qui aide à relativiser toutes les égalisations dans les arrêts de jeu qui vous ont privé d'un pari gagnant.

mardi 20 octobre 2020 à 15:45
Télex

La Ligue des Champions est de retour, et avec elle le challenge des étoiles sur Winamax ! Étalée du 20 octobre au 9 décembre, cette compétition dotée de 5 000 récompensera les participants les plus réguliers du fameux Jeu de l'Entraîneur. Au terme de la première journée, il ne restera déjà plus que 1 000 coachs dans la course au magot. En ferez-vous partie ?

mardi 1 septembre 2020 à 9:58
L'ANJ revient sur l'effrondrement des paris sportifs durant le confinement

De 2010 à 2019, les mises des parieurs sportifs ont progressé de 27 % par an en moyenne. Cette belle dynamique ne pouvait être entravée que par un événement extraordinaire, et c'est ce qui s'est passé au deuxième trimestre avec l'annulation ou le report de la plupart des grandes compétitions sportives. Sur la période, le chiffre d'affaires des opérateurs a logiquement plongé de 56 %.

mardi 1 septembre 2020 à 8:57
Télex

ZEbet annonce le renouvellement et l'élargissement de son partenariat avec l'ASSE. L'opérateur s'affichera désormais sur le short des Verts jusqu'en 2022, avec en prime une "forte visibilité" au Stade Geoffroy-Guichard en soir de match. Il y a deux semaines, le bookmaker avait également confirmé son engagement auprès du Stade de Reims avec une présence de la marque sur les maillots champenois et les espaces publicitaires du stade Auguste-Delaune.