jeudi 31 décembre 2015 à 15:21

Alors que Vladimir Poutine envisage d'obliger les bookmakers russes à sponsoriser les clubs de football nationaux, l'industrie des paris sportifs se porte mieux que jamais outre-Atlantique, et en particulier dans le Nevada. Même l'Afrique s'ouvre progressivement à ce secteur, à quelques semaines du lancement de la Coupe d'Afrique des Nations au Rwanda.

Les clubs russes en quête de nouveaux sponsors

Vladimir Poutine
Poutine 1 - Eltsine 0

En Russie, Vladimir Poutine souffle régulièrement le chaud et le froid sur l'industrie des jeux en ligne : le froid lorsqu'il fait bloquer l'accès à un certain nombre de sites, le chaud quand il donne son feu vert à l'édification d'un vaste complexe casinotier dans la région de Vladivostok.

 

Lorsque le président russe adresse des signaux positifs aux joueurs et aux opérateurs, ses motivations sont bien souvent à chercher sur le terrain financier. C'est une nouvelle fois le cas, aujourd'hui, avec un projet qui vise ouvertement à contribuer au renflouement des caisses de plusieurs clubs : l'obligation pour les bookmakers titulaires d'un agrément en Russie de sponsoriser au moins un club professionnel.

 

À ce stade, cette mesure n'en est encore qu'au stade de projet. Selon les informations de Russia Today, le texte de loi en ce sens devrait être présenté à la Douma mi-2016. Il s'agit naturellement d'une mauvaise nouvelle pour les 25 bookmakers enregistrés dans le pays, même si les contours exacts de la mesure appellent encore à être précisés.

 

Le propriétaire et président du Spartak Moscou, Leonid Fedun, se réjouit quant à lui de cette orientation qui bénéficiera en premier lieu aux clubs de football : "Regardez la Premier League en Angleterre. Tous les clubs ou presque ont un bookmaker comme sponsor. Ce secteur est en pleine expansion. Les gens dépensent des sommes folles en pari. Il me semble normal qu'une partie de cet argent revienne aux clubs".

Les bookmakers du Nevada au top de leur forme

Las Vegas bookmakers
L'une des nombreuses salles de paris de Vegas

Les paris sportifs ont de plus en plus le vent en poupe dans le Nevada ! Les bookmakers du Silver State ont ainsi enregistré un mois de novembre record avec plus de 557 millions de dollars de mises et 42 millions de dollars de profit.

 

Ces bons chiffres confirment une tendance de fond constatée depuis longtemps, et particulièrement visible entre septembre et janvier pendant la saison de NFL. Le foot US représente ainsi 71 % de l'ensemble des mises, le baseball et la NBA complétant l'essentiel du gâteau. Les autres disciplines comme le hockey, le soccer, le golf, le tennis, la boxe ou le MMA se contentent quant à elles de la portion congrue.

 

Plus globalement, les immenses salles de paris des casinos — dont bon nombre sont en cours de rénovation — génèrent depuis quelques années des revenus de plus en plus élevés. Jadis anecdotiques dans le bilan financier des établissements du Strip, les paris sportifs (4 %) devancent désormais la roulette (2 %) et font jeu égal avec les tables de craps (4 %). La route est certes encore longue avant de se hisser au niveau du baccara (9 %) et du blackjack (10 %), mais la dynamique actuelle les pousse clairement dans cette voie. En revanche, si vous en doutiez encore, les lucratives machines à sous (68 %) demeurent plus que jamais hors d'atteinte.

L'essor des paris sportifs en Afrique

Parieur du Malawi

Pour les paris sportifs comme pour bien d'autres industries, l'Afrique constitue un continent à part. Un certain nombre de barrières technologiques s'opposent encore à l'essor du secteur. Le principal obstacle réside dans la très faible proportion de détenteurs de comptes bancaires dans la population. Le fossé a cependant tendance à se réduire grâce au développement des comptes par téléphonie mobile. Entre 2011 et 2014, le taux de bancarisation serait ainsi passé de 24 à 34 % sur le continent, avec des pics dépassant les 50 % dans des pays comme le Kenya.

 

À la lumière de cette évolution, de nombreux analystes font de l'Afrique du Sud, du Nigéria ou du Kenya des marchés à fort potentiel pour les paris sportifs. C'est également le cas du Malawi, un pays réputé comme d'autres pour son amour du football. Cette semaine, la presse locale s'attarde d'ailleurs sur la bonne fortune de Dickson Kachulu, un petit entrepreneur qui a pris goût aux paris depuis l'arrivée de l'agence Premier Bet dans son petit pays.

 

Il y a dix jours, Dickson a rentabilisé une mise de 30 centimes d'euros (le minimum autorisé) dans le cadre d'un combiné sur onze matchs de Premier League et de Ligue 1. Son gain ? 1,5 million de kwachas, soit un peu plus de 2 000 euros. Il s'agit tout simplement du plus gros gain depuis le déploiement d'une trentaine d'antennes de Premier Bet dans la région.

 

Une publicité idéale pour l'entreprise, dont les responsables saluent d'ailleurs le lancement très réussi au Malawi : "Les affaires se portent très bien ici. La réponse des joueurs est formidable. Nous nous développons rapidement et dans les prochaines semaines, nous avons l'intention d'étendre notre emprise à d'autres régions".

Les news à la Une
lundi 15 février 2021 à 10:44
Télex

La dernière mise à jour réalisée par l'ANJ concerne le foot et le tennis. Première info : les paris sur les 32e de finale de la Coupe de France ne peuvent porter que sur les rencontres auxquelles participent des équipes de L1 ou de L2. Seconde info : les doubles dames et messieurs de l'US Open, de l'Open d'Australie et de Wimbledon ne peuvent faire l'objet de paris qu'à partir des quarts de finale.

jeudi 11 février 2021 à 15:08
Télex

À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose un bonus de bienvenue spécial. Le principe ? Les résultats de tous les matchs de Ligue des Champions disputés les 16, 17, 23 et 24 février verront leurs cotes doublées (jusqu'à 50 € de mise). Attention : cette offre ne sera valable qu'à partir de ce vendredi 12 février. Pour en profiter, c'est par ici que ça se passe !

mercredi 10 février 2021 à 13:58
Télex

Si vous étiez devant le Super Bowl, alors vous avez sans doute aperçu Yuri Andrade débouler sur le terrain en petite tenue. L'homme a en réalité signé un coup de maître : d'abord en pariant sur Bovada qu'un streaker interromprait la rencontre (cote de +750), puis en s'en chargeant lui-même avec l'aide d'un ami. Résultat : une amende de 1 000 $ mais un gain de... 375 000 $.

lundi 1 février 2021 à 16:40
Télex

Tenir une comptabilité régulière de ses paris sportifs constitue une bonne pratique parmi d'autres pour améliorer son pourcentage de réussite. Dans certains cas, ce seul conseil peut même suffire à transformer un parieur perdant en gagnant. La preuve avec le bilan d'une saison de paris sur la NFL, et au passage l'examen d'une stratégie de spécialisation sur les touchdowns.

mardi 8 décembre 2020 à 10:11
Télex

Comme chaque semaine, Winamax dégaine une nouvelle offre à l'occasion des matchs de Ligue des Champions et Ligue Europa. Si vous placez un combiné de trois buteurs et qu'une seule sélection est finalement erronée, alors un freebet de 10 € vous sera crédité. Attention : le montant du pari doit être de 10,20 € ou plus, mais toujours avec les fameux 20 centimes.

lundi 7 décembre 2020 à 9:34
Télex

Comme souvent, c'est à un élargissement à la marge que procède l'ANJ à la demande de plusieurs opérateurs. Ainsi, il est désormais possible de miser sur le nombre de points par manche en baseball, mais aussi sur le classement final d'un grand prix de moto GP (jusqu'à 15 pilotes) et sur l'identité du pilote réalisant le meilleur temps de la dernière séance de qualif'.

jeudi 29 octobre 2020 à 14:20
Fantasy NFL : la correction de stats à un million de dollars

Après le coup de sifflet du match opposant les Los Angeles Rams aux Chicago Bears, Rob Huntze avait la conviction de mettre la main sur un magot de 997 000 $. La correction d'une statistique, 30 minutes après la fin de la rencontre, a finalement ramené son gain sur DraftKings à 3 500 $. Une anecdote qui aide à relativiser toutes les égalisations dans les arrêts de jeu qui vous ont privé d'un pari gagnant.

mardi 20 octobre 2020 à 15:45
Télex

La Ligue des Champions est de retour, et avec elle le challenge des étoiles sur Winamax ! Étalée du 20 octobre au 9 décembre, cette compétition dotée de 5 000 récompensera les participants les plus réguliers du fameux Jeu de l'Entraîneur. Au terme de la première journée, il ne restera déjà plus que 1 000 coachs dans la course au magot. En ferez-vous partie ?

mardi 1 septembre 2020 à 9:58
L'ANJ revient sur l'effrondrement des paris sportifs durant le confinement

De 2010 à 2019, les mises des parieurs sportifs ont progressé de 27 % par an en moyenne. Cette belle dynamique ne pouvait être entravée que par un événement extraordinaire, et c'est ce qui s'est passé au deuxième trimestre avec l'annulation ou le report de la plupart des grandes compétitions sportives. Sur la période, le chiffre d'affaires des opérateurs a logiquement plongé de 56 %.

mardi 1 septembre 2020 à 8:57
Télex

ZEbet annonce le renouvellement et l'élargissement de son partenariat avec l'ASSE. L'opérateur s'affichera désormais sur le short des Verts jusqu'en 2022, avec en prime une "forte visibilité" au Stade Geoffroy-Guichard en soir de match. Il y a deux semaines, le bookmaker avait également confirmé son engagement auprès du Stade de Reims avec une présence de la marque sur les maillots champenois et les espaces publicitaires du stade Auguste-Delaune.