mardi 4 février 2020 à 14:59

Faire le malin devant ses potes ou sur les réseaux sociaux après un pari gagnant : voilà un plaisir vieux comme le monde, mais que Winamax se propose aujourd'hui de renouveler avec une trentaine d'illustrations différentes. Toutes s'adaptent au type de pari et sont paramétrables en fonction des préférences du joueur.

Partage paris Winamax

Pour partager leurs bonnes inspirations sur les réseaux sociaux, la plupart des parieurs usent encore aujourd'hui de la bonne vieille capture d'écran. Certains ont tout de même recours à des présentations un peu plus soignées, parfois fournies par les opérateurs eux-mêmes. Tel est le cas par exemple de l'option Bet Share proposée par Unibet, qui permet de personnaliser un pari de son historique avec un fond, un texte et des émojis. Avec à l'arrivée un résultat assez sobre.

 

Winamax choisit de son côté une autre voie, à la charte graphique à la fois fun et colorée. Son option Partager mon pari, déployée ce jour, s'appuie sur une trentaine de visuels différents (d'autres sont en cours d'élaboration). Certains correspondent à un pari simple, d'autres à un pari combiné, un cashout ou encore un MyMatch. Tous sont utilisables pour un pari gagnant, perdant ou même simplement en cours.

 

Bien entendu, tout le monde ne souhaite pas forcément communiquer le montant de ses mises ou son pseudo à la Terre entière. Pour les parieurs discrets qui voudraient quand même se la péter, les équipes de Winamax ont donc ajouté ses options de personnalisation permettant de masquer ces détails. À tester dès à présent dans l'interface "Mes paris" !

Des exemples parmi d'autres

Winamax partage paris exemple
Pari perdant Super Bowl
Les news à la Une
mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.