mardi 9 avril 2019 à 14:19

Winamax déploie aujourd'hui dans toute la France une campagne de publicitaire imaginée par les équipes de Mutant. Sur la forme, cette agence qui travaille aussi avec la Ligue de Football Professionnel s'est inspirée des codes du jeu vidéo. Mais sur le fond, le discours met clairement l'accent sur l'argent et les cotes du bookmaker.

Campagne pub Winamax

L'un des trois visuels présentés par Winamax semble tout droit sorti de l'univers de Fortnite (voir ci-dessous). Et pour cause puisque Mutant souligne sa volonté de positionner cette campagne "sur le territoire visuel résolument moderne du jeu vidéo". En filigrane, c'est naturellement le public des 18-25 ans qui est en premier lieu visé.

 

Mais plus que sur la forme, c'est bien sur le fond que le discours adopté tranche avec les habitudes de Winamax. L'opérateur a certes toujours axé sa stratégie de communication autour de ses cotes, présentées comme les plus attractives du marché français, mais les slogans vont désormais bien plus loin dans cette direction :

  • "On peut ne pas aimer le foot et aimer l'argent du foot."
  • "Rejoins la confrérie de ceux qui ne jouent que pour gagner."
  • "Et si on célébrait autant la prime de match que le match ?"

 

Ces différents visuels sont comme d'habitude destinés à un affichage sur tout le territoire hexagonal, mais aussi à "un dispositif online affinitaire" dont vous aurez sans doute bientôt l'occasion de faire l'expérience. S'y ajouteront six séquences vidéo appelées à rafraîchir les emplacements de parrainage de la marque à la télévision, et en particulier sur les chaînes sportives.

Pub Winamax en mode Fortnite
Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.

jeudi 29 novembre 2018 à 10:35
Télex

C'est sans conteste le topic resté le plus actif sur le forum ces derniers mois. Championnats masculin et féminin, rencontres internationales : régulièrement, VEGAS777 partage avec vous ses tuyaux, intuitions et bonnes cotes sur la planète handball. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses résultats parlent pour lui !

jeudi 29 novembre 2018 à 10:29
États-Unis : la NBA accompagne le mouvement des paris sportifs

Après un premier partenariat avec MGM Resorts cet été, la NBA en annonce un nouveau avec Genius Sports et Sportradar. Ces deux sociétés spécialisées dans les statistiques sportives distribueront désormais les données officielles de la ligue aux bookmakers sur le territoire américain. Un vrai pas en avant pour y accompagner le développement des paris live.

mardi 13 novembre 2018 à 10:47
Télex

À travers cette association, la Française des Jeux entend faire gagner à ses parieurs "des packages avec des places pour des matchs aux États-Unis ou à Londres". Parions Sport, qui projette de renforcer son exposition via des spots de pub sur beIN Sports (le diffuseur de la NBA en France), aura également la possibilité d'utiliser le logo des équipes voire les photos des basketteurs pour mettre en valeur son offre de paris.