jeudi 10 mars 2016 à 10:55

Depuis quelques jours, l'affaire fait grand bruit dans l'industrie des courses hippiques. Lors de la réunion d'Enghien, Chenas a été substitué par erreur à Via Dolorosa au départ de la sixième course. Problème : les parieurs lésés par ce remplacement injustifié peinent aujourd'hui à obtenir le remboursement de leurs mises.

Tatouage raté cheval
Quand tu demandes un tatouage de Via Dolorosa et qu'on te dessine Chenas.

De mémoire de parieur hippique, on n'avait jamais rien vu de tel. Rapportés par Équidia, Zone-Turf et bien d'autres, les faits se déroulent lors de la réunion d'Enghien. Via Dolorosa doit prendre le départ de la sixième course, le Prix Avranchin, qu'il aborde d'ailleurs en position de second favori.

 

Après un curieux quiproquo, c'est néanmoins son compagnon d'entraînement Chenas qui est présenté au départ. Ce dernier devait initialement prendre part à la septième course, mais les commissaires ne prennent pas d'emblée conscience de la méprise. Ce n'est qu'au terme de la course, conclue par une cinquième et dernière place de Chenas, qu'ils décideront de disqualifier l'imposteur.

 

L'histoire aurait pu s'arrêter là si de nombreux parieurs n'avaient pas engagé leur argent sur Via Dolorosa, donné à 5/1 avant la course. "Hug Ggy" fait partie de ces joueurs qui, à juste titre, s'estiment aujourd'hui lésés :

Lé témoignage de Hug Ggy

J'avais coché la candidature de Via Dolorosa dans la 6e. Confiant dans les chances de ce quatre ans, j'avais misé 470 € : 300 en placé et 170 en gagnant.

Après le départ de la course, j'ai rapidement été surpris de voir ce dernier avoir du mal à suivre le rythme imposé par les leaders. Seulement voilà, il ne s'agissait pas de Via Dolorosa mais de Chenas, un cheval initialement engagé dans une course au niveau très largement inférieur à celle-ci.

D'après les premiers échos, l'entourage de ces deux chevaux les aurait intervertis par inattention. Difficile à avaler mais l'important n'est pas là. Le souci majeur, c'est que le PMU (NDLR : le problème existe également avec d'autres opérateurs comme Zeturf) a choisi de déclarer le cheval disqualifié, mais pas non partant (ce qui aurait donné lieu à un remboursement des enjeux). Sur le site du PMU, il est ainsi indiqué que le cheval qui a participé à la course est bien Via Dolorosa. Autrement dit, impossible pour le turfiste de revoir son argent !

J'ai déjà joint le PMU par téléphone, mais hors de question pour eux d'un éventuel remboursement. A priori, les enjeux sur ce seul cheval étaient d'au moins 40 000 €.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Via Dolorosa : des parieurs hippiques lésés par un changement de cheval inopiné
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

Depuis quelques jours, l'affaire fait grand bruit dans l'industrie des courses hippiques. Lors de la réunion d'Enghien, Chenas a été substitué par erreur à Via Dolorosa au départ de la sixième course. Problème : les parieurs lésés par ce remplacement injustifié peinent aujourd'hui à obtenir le remboursement de leurs mises.

[...] Lire la suite…




Quand tu demandes un tatouage de Via Dolorosa et qu'on te dessine Chenas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vraiment dégeulasse , un peu comme si un joueur random  mettait le maillot de zlatan pour le quart de finale à venir , et que tout ceux qui ont misé sur zlatan buteur ne sont pas remboursés .

 

Honteux !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fulltilt, Europoker, Pmu...  le joueur est toujours aussi bien protégé en France n'est ce pas?  Les opérateurs font ce qu'ils veulent et les joueurs doivent fermer leur g**** même en cas d'injustice flagrante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.

jeudi 29 novembre 2018 à 10:35
Télex

C'est sans conteste le topic resté le plus actif sur le forum ces derniers mois. Championnats masculin et féminin, rencontres internationales : régulièrement, VEGAS777 partage avec vous ses tuyaux, intuitions et bonnes cotes sur la planète handball. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses résultats parlent pour lui !

jeudi 29 novembre 2018 à 10:29
États-Unis : la NBA accompagne le mouvement des paris sportifs

Après un premier partenariat avec MGM Resorts cet été, la NBA en annonce un nouveau avec Genius Sports et Sportradar. Ces deux sociétés spécialisées dans les statistiques sportives distribueront désormais les données officielles de la ligue aux bookmakers sur le territoire américain. Un vrai pas en avant pour y accompagner le développement des paris live.

mardi 13 novembre 2018 à 10:47
Télex

À travers cette association, la Française des Jeux entend faire gagner à ses parieurs "des packages avec des places pour des matchs aux États-Unis ou à Londres". Parions Sport, qui projette de renforcer son exposition via des spots de pub sur beIN Sports (le diffuseur de la NBA en France), aura également la possibilité d'utiliser le logo des équipes voire les photos des basketteurs pour mettre en valeur son offre de paris.

mardi 13 novembre 2018 à 10:31
Paris sportifs en ligne : les enseignements du dernier rapport de l'ARJEL

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. Pour autant, l'explosion des paris sportifs est sans commune mesure avec la situation des deux autres activités. Lors du trimestre écoulé, de nouveaux records sont tombés et la Coupe du Monde de football est loin d'être la seule responsable.

vendredi 2 novembre 2018 à 13:28
Télex

En septembre, la NFL a ouvert la porte à des partenariats entre ses franchises et des entreprises de jeux d'argent. Caesars s'engouffre dans la brèche en s'associant aux Raiders pour les quinze prochaines années. L'équipe d'Oakland, qui en 2020 élira domicile à Las Vegas, proposera des opérations exclusives à l'attention des clients du casinotier. La marque sera également mise en avant sur et autour du terrain lors des rencontres à domicile.