mardi 9 juillet 2019 à 8:28

Vbet, qui dispose d'un agrément pour opérer sur le territoire français depuis fin 2017, vient d'officialiser le lancement de son offre en Europe et dans l'Hexagone. À noter que les paris en ligne du bookmaker sont également accessibles via un autre nom de domaine : pasinobet.fr.

Vbet avec Youri Djorkaeff

Voilà près de deux ans que Vivaro Limited a obtenu l'aval de l'ARJEL pour déployer son offre de paris sportifs en France. Et pourtant, cette étape n'a été officiellement franchie qu'il y a quelques jours. Comme le rapporte Sportune, une soirée de gala a été organisée à cette occasion à l'Emirates Stadium, antre du club d'Arsenal dont l'opérateur est partenaire pour une durée de trois ans.

 

En France, c'est Youri Djorkaeff qui est mis en avant sur le site du bookmaker. Un ambassadeur aux origines arméniennes, tout comme cette succursale de BetConstruct dont les équipes sont basées à Erevan. La trentaine de collaborateurs recrutés pour le marché français opèrent ainsi, comme leurs collègues, depuis la capitale arménienne.

 

Le directeur général France de l'opérateur, David Ozazarat, affiche sa volonté d'investir sur des marchés de niche délaissés par la concurrence. Son offre de lancement inclut un bonus de bienvenue de 100 euros ainsi qu'une possibilité de cash out anticipé. À court terme, une offre de fantasy league devrait également être proposée.

 

Dès 2017, Vbet avait pour rappel obtenu de l'ARJEL l'autorisation d'opérer via un nom de domaine additionnel : pasinobet.fr. Sous cette marque associée au groupe Partouche, c'est le sponsoring du Montpellier Hérault Sporting Club qui est mis en avant. Le compte Twitter de la plateforme, lui, est domicilié à La Grande Motte.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Vbet : un nouvel opérateur de paris sportifs actif en France
Cette news a suscité 11 commentaires :

large_vbet.jpg.8e9b4fc0b0c74617431fad47d

 

Dans une décision en date du 14 septembre, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) accède à la demande de la société Vivaro Limited et lui attribue l'agrément nécessaire pour déployer une offre de paris sportifs en ligne en France. Ladite offre de jeu, précise le texte, sera accessible depuis le nom de domaine vbet.fr (à l'heure qu'il est le site n'est pas encore actif).

Vivaro Betting Ltd officie depuis huit ans déjà l'international, aussi bien sur le terrain des paris sportifs que du poker ou des jeux de casino.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎22‎/‎10‎/‎2017 à 00:39, jedi sise a écrit :

Ils en sont où ?

L'ARJEL vient de publier une décision autorisant cet opérateur à déployer son offre sous un autre nom de domaine : pasinobet.fr (site pour l'heure non accessible). Ce qui est intrigant, c'est que cette marque est historiquement associée au Groupe Partouche.

Modifié par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, SuperCaddy a écrit :

L'ARJEL vient de publier une décision autorisant cet opérateur à déployer son offre sous un autre nom de domaine : pasinobet.fr (site pour l'heure non accessible). Ce qui est intrigant, c'est que cette marque est historiquement associée au Groupe Partouche.

Avec les clubs de jeu sur Paris prévu en 2018 et l'ouverture du partage des liquidités du poker en ligne en 2018 également, il serait étonnant que les acteurs historique des casinos (barrière, partouche, tranchant) ne soient pas tenter par un come back.

Barrière poker, revient nous avec du betting en prime.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/11/2017 à 11:27, SuperCaddy a écrit :

L'ARJEL vient de publier une décision autorisant cet opérateur à déployer son offre sous un autre nom de domaine : pasinobet.fr (site pour l'heure non accessible). Ce qui est intrigant, c'est que cette marque est historiquement associée au Groupe Partouche.

Je pensais les voir pour la coupe du monde, ils n'ont pas l'air pressé.

Ils sont toujours dans le coup ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Vbet, qui dispose d'un agrément pour opérer sur le territoire français depuis fin 2017, vient d'officialiser le lancement de son offre en Europe et dans l'Hexagone. À noter que les paris en ligne du bookmaker sont également accessibles via un autre nom de domaine : pasinobet.fr.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le site est assez moche, pas de dépôt via Paypal et mêmes cotes et réseau que Pasinobet (pas possible d'avoir un compte sur les deux books). Les limites de mise générales sont assez restrictives sur les grosses cotes et petits marchés.

Après c'est bien quand même d'avoir un compte dessus car les cotes sont de temps en temps les meilleures du marché, notamment sur les outrights. Un book de complément pas indispensable si tu paries de façon récréative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 11 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mercredi 10 juin 2020 à 9:57
Bilan trimestriel de l'ARJEL (T1 2020) : les paris sportifs freinés par le confinement

Peut-être avez-vous remarqué que des événements majeurs se sont produits en France et dans le monde ces derniers mois ? Eh bien figurez-vous que leur impact sur l'industrie des paris sportifs n'a pas été anodin. L'ARJEL vou explique tout dans son bilan d'activité du premier trimestre, lequel n'a pour rappel compté que deux semaines de confinement.

jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.