lundi 12 décembre 2016 à 15:31

Non, The Race n'a rien à voir avec la Course de Cotes. Certes on parle bien d'une course à base de paris et sur une durée d'un mois, mais il suffit de jeter un œil à la dotation de la compétition de Winamax pour comprendre que le bookmaker a mis le paquet : 20 000 € pour le vainqueur, 12 000 € pour son dauphin, 7 500 € au troisième...

The Race

Cette année, les fidèles de Winamax ne profiteront sans doute pas des fêtes de fin d'année pour ranger leurs panoplies de parieurs. Avec The Race et son astronomique dotation, mieux vaut en effet rester aux aguets et se préparer à envoyer de bonnes sacoches durant le Boxing Day. Allez savoir, certains iront peut-être même jusqu'à placer quelques mises entre le foie gras et les huîtres !

 

Le principe de The Race est très simple : à chaque fois que vous remportez un pari live (simple, combiné ou système), vous marquez un nombre de points correspondant à votre gain net. Petite spécificité : si le pari gagnant est un combiné, le capital de points est alors multiplié par son nombre de sélections.

 

L'opération encourage donc non seulement la prise de pari live, mais aussi les combinés. Deux formes de paris connues pour faire partie des plus lucratives pour les bookmakers. Pas sûr, néanmoins, que les 300 meilleurs compétiteurs s'en émeuvent : une fois la ligne d'arrivée franchie le 8 janvier, tous se partageront un joli magot de 100 000 €.

 

Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi certains parieurs se sont lancés à corps perdu dans la course. Après seulement trois petites journées, un participant flirte déjà avec les 30 000 unités au compteur. kouros76, c'est son nom, domine tellement les débats que son premier poursuivant ne totalise même pas la moitié de ce score. Reste à voir s'il tiendra la cadence sur la durée...

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
The Race : la course à 100 000 € de Winamax
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

Non, The Race n'a rien à voir avec la Course de Cotes. Certes on parle bien d'une course à base de paris et sur une durée d'un mois, mais il suffit de jeter un œil à la dotation de la compétition de Winamax pour comprendre que le bookmaker a mis le paquet : 20 000 € pour le vainqueur, 12 000 € pour son dauphin, 7 500 € au troisième...

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mieux. Le premier au classement balance de grosses sacoches à 5000 quand même!!! :>'

Après il y a de l'idée dans ce genre de challenge mais pourquoi ne pas faire comme au poker et au JDE par exemple.

J'explique, la participation à ce genre de concours serait soumise à un "buy-in", droit d'entrée et ensuite la compétition serait basée sur les côtes du book mais en paris virtuels (un peu comme la course de côte). Une date de fin serait décidée en amont ainsi que le partage du prizepool.

A suivre... mais là oui ça incite au brokage.

Modifié par NaoMike

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.