jeudi 28 avril 2016 à 9:47

Sollicitée par Betclic et PMU pour élargir la liste des supports de paris autorisés en France, l'ARJEL a opposé une fin de non recevoir à la quasi-totalité de leurs requêtes en suivant les recommandations de la Fédération Française de Tennis (FFT). En cause, des risques de corruption liés à des enjeux sportifs ou financiers trop faibles.

Rafael Nadal

On le sait : en tant que sport individuel, le tennis fait partie de ces disciplines pour lesquelles les risques de corruption sont considérés comme élevés. La dernière affaire révélée par la BBC en janvier, en marge de l'Open d'Australie, n'a fait que le rappeler. À partir de là, rien de surprenant à voir l'ARJEL accueillir les demandes d'élargissement des supports de paris avec une extrême prudence.

 

En l'occurrence, les requêtes émanaient des dirigeants de PMU et Betclic. PMU, d'abord, sollicitaient l'ajout sur la liste des compétitions autorisées des tournois ATP Challenger et WTA 125. Comme de coutume, l'ARJEL a consulté la FFT avant de se prononcer. Et la réponse de la Fédération n'a fait que renforcer ses propres craintes quant à d'éventuels risques de corruption lors de ces compétitions :

Extraits de la réponse de la FFT

La faible exposition médiatique de ces tournois ne permet pas de conclure qu'ils ont une notoriété suffisante pour protéger les acteurs des tournois des propositions visant à les corrompre. [...] Le montant des prize money varie selon les tournois ATP Challenger entre 40 000 et 125 000 $, ce qui reste peu élevé. De même, le montant des prize money distribué dans le cadre des tournois WTA 125 (1 100 $ en simple au premier tour), ne semble pas suffisamment important pour que les joueuses puissent refuser une sollicitation de corruption.

De son côté, Betclic souhaitait depuis un an (demande adressée le 7 mai 2015 !) pouvoir proposer des paris sur davantage de matchs de doubles : les huitièmes de finale en Grand Chelem, en Masters 1000 (et en Premier Mandatory chez les dames) ; les demi-finales en ATP 500 et en ATP 250 (et en WTA Elite Trophy, Premier 5, Premier 700 et International chez les dames) ; ou encore les demi-finales lors des Jeux Olympiques.

 

À cette série de requêtes ambitieuses s'en ajoutait une dernière plus farfelue : les quarts de finale de double en finals ATP et WTA finals. Farfelue puisque, comme l'a fort justement fait remarquer la FFT en réponse, "les quarts de finale n'existent pas dans ces compétitions [qui] se jouent en poule jusqu'aux demi-finales."

 

La quasi-totalité des autres demandes ont elles aussi obtenu une réponse négative, la FFT et l'ARJEL mettant systématiquement en avant des enjeux sportifs et financiers insuffisants, ainsi qu'une couverture médiatique trop limitée. Seule la doléance relative aux demi-finales des Jeux Olympiques en doubles messieurs, dames et mixtes a in fine trouvé une oreille attentive du côté des instances :

Extraits de la réponse de la FFT

L'enjeu sportif pour ces demi-finales est très élevé. Une finale mais aussi une médaille sont à la clé. [Par ailleurs] la couverture médiatique de ces demi-finales en double bénéficie de celle plus globale des Jeux Olympiques. Elle est donc très satisfaisante. La tentative de corruption est en conséquence peu plausible. [Enfin] les demi-finales de doubles des Jeux Olympiques semblent présenter un enjeu et une notoriété garantissant un nombre suffisant de parieurs en France.

Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.

jeudi 29 novembre 2018 à 10:35
Télex

C'est sans conteste le topic resté le plus actif sur le forum ces derniers mois. Championnats masculin et féminin, rencontres internationales : régulièrement, VEGAS777 partage avec vous ses tuyaux, intuitions et bonnes cotes sur la planète handball. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses résultats parlent pour lui !

jeudi 29 novembre 2018 à 10:29
États-Unis : la NBA accompagne le mouvement des paris sportifs

Après un premier partenariat avec MGM Resorts cet été, la NBA en annonce un nouveau avec Genius Sports et Sportradar. Ces deux sociétés spécialisées dans les statistiques sportives distribueront désormais les données officielles de la ligue aux bookmakers sur le territoire américain. Un vrai pas en avant pour y accompagner le développement des paris live.