vendredi 9 février 2018 à 15:26

Comme lors des Jeux Olympiques de Rio, Winamax met en place à l'occasion des JO de Pyeongchang son propre tableau des médailles. Il ne s'agit pas ici de skier vite ou de patiner avec élégance, mais bien évidemment de parier juste... et beaucoup !

Tableau des médailles sur Winamax

Si vous n'êtes pas friand de grosses cotes, le tableau des médailles de Winamax n'est sans doute pas fait pour vous. Les deux classements proposés par Winamax durant la quinzaine à venir (le premier jusqu'au 11 février à 18h, le second ensuite) récompenseront en effet des parieurs qui n'ont pas froid aux yeux.

 

Ainsi, s'il vous faudra rentabiliser des cotes minimales de 2 pour décrocher une médaille de bronze et marquer des points au classement, ce sont vraisemblablement les médailles d'or et leurs cotes supérieures à 10 qui feront la différence entre les prétendants au magot. Jugez plutôt :

  • réalisation d'une cote comprise entre 2 et 4,99 : médaille de bronze synonyme d'un point au classement
  • réalisation d'une cote comprise entre 5 et 9,99 : médaille d'argent synonyme de trois points au classement
  • réalisation d'une cote supérieure à 10 : médaille d'or synonyme de dix points au classement

 

Bien évidemment, seuls les paris placés sur les épreuves des Jeux Olympiques sont éligibles à l'opération. Avec en prime un impératif de montant : pour obtenir des points, chaque pari devra reposer sur une mise d'au moins 5 €.

L'échelle des gains de chaque classement

Échelle des gains tableau des médailles
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Tableau des médailles : 10 000 € pour des JO tout schuss sur Winamax
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Faire mieux que les quinze médailles décrochées à Sotchi en 2014 : tel est l'objectif affiché par la délégation française présente à Pyeongchang à l'occasion de la 23e édition des Jeux olympiques d'hiver. Outre les têtes d'affiche que sont Martin Fourcade, Tessa Worley ou encore Alexis Pinturault, bien d'autres jeunes pousses sont armées pour briller en Corée du Sud.

[...] Lire la suite…




Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Comme lors des Jeux Olympiques de Rio, Winamax met en place à l'occasion des JO de Pyeongchang son propre tableau des médailles. Il ne s'agit pas ici de skier vite ou de patiner avec élégance, mais bien évidemment de parier juste... et beaucoup !

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.