vendredi 24 février 2017 à 14:39

En début de semaine, Arsenal franchissait sans encombre l'obstacle du 5e tour de FA Cup en allant s'imposer à Sutton sur le score de 2 à 0. Le match ne restera pas dans les annales sur le plan sportif, mais il fait le bonheur de la presse britannique pour une curieuse affaire mêlant paris, tourtes et gardien de but corpulent.

Wayne Shaw
(crédit photo : Reuters)

Au Royaume-Uni, la concurrence entre bookmakers fait rage. Les petits opérateurs doivent donc rivaliser d'imagination pour se démarquer et faire parler d'eux. C'est le cas de Sun Bets qui, lundi dernier, proposait une cote de 8 contre 1 autour d'une hypothèse farfelue : celle de voir le gardien de but remplaçant de Sutton (5e division), Wayne Shaw, déguster une tourte en plein match face à Arsenal.

 

Wayne Shaw n'est pas un portier comme les autres : d'abord en raison de son âge avancé (46 ans), ensuite du fait de son embonpoint prononcé (près de 150 kilos). Des caractéristiques qui au fil des années ont largement contribué à sa popularité auprès des fans de Sutton, dont il est devenu la mascotte bien davantage que le dernier rempart.

 

Dans les jours précédant la rencontre de FA Cup, le colosse a eu vent du pari proposé par Sun Bets. Certains de ses amis sont même allés jusqu'à miser quelques livres. Alors Wayne Shaw s'est dit qu'il serait sans doute amusant de passer à table avant la fin du match. Voilà comment est né le "Piegate", l'affaire de la tourte, dont les médias britanniques se font les choux gras.

Wayne Shaw

J'ai voulu faire rire les supporters. Tous les remplaçants étaient entrés, nous perdions 2-0 et il ne restait que sept minutes à jouer. J'avais récupéré la tourte dans la cuisine à la mi-temps. Tout était prêt.

[...]

Les fans d'Arsenal me cherchaient gentiment. Ils n'arrêtaient pas de chanter : "Qui a mangé toutes les tartes ?". Il y avait une bonne ambiance et j'ai voulu rigoler. J'ai croqué dedans un grand coup et je l'ai agité en l'air dans la foulée.

L'histoire aurait pu en rester là. Il n'en fut rien. La Fédération anglaise et la Commission des paris ont immédiatement décidé d'ouvrir une enquête sur les faits et leurs ramifications. Officiellement, ce joli coup de pub se serait soldé pour Sun Bets par une perte sèche à cinq chiffres. Wayne Shaw, lui, assure qu'il n'a pas gagné un centime avec cette dégustation surprise et ce pari.

 

Son coup d'éclat pourrait en revanche lui valoir une reconversion inattendue. Contraint à la démission, et soutenu par de nombreux fans qui appellent dans une pétition à sa réintégration, le gardien de but a rapidement été l'objet de nombreuses sollicitations. Les supermarchés Morrisons lui ont par exemple proposé un poste de testeur de tourtes, tandis que la chaîne Meat Liquor s'est dite prête à créer un poste de chef mangeur de tartes à son attention.

 

Dans l'immédiat, l'homme a accepté un premier contrat publicitaire avec une marque d'eau de coco qui, manifestement, a flairé le bon filon en anticipant l'afflux de paparazzis autour de son domicile. Parallèlement, il a aussi accepté de goûter les meilleures tourtes britanniques dans le cadre d'un article du Sun chaudement recommandé pour la qualité de sa galerie de photos. Enfin, la rumeur prête aux producteurs de Big Brother de s'intéresser à son profil en vue de la prochaine saison de l'émission.

Les news à la Une
mercredi 10 juin 2020 à 9:57
Bilan trimestriel de l'ARJEL (T1 2020) : les paris sportifs freinés par le confinement

Peut-être avez-vous remarqué que des événements majeurs se sont produits en France et dans le monde ces derniers mois ? Eh bien figurez-vous que leur impact sur l'industrie des paris sportifs n'a pas été anodin. L'ARJEL vou explique tout dans son bilan d'activité du premier trimestre, lequel n'a pour rappel compté que deux semaines de confinement.

jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.