jeudi 11 mai 2017 à 10:44

En début de saison, l'hypothèse d'un sacre de Chelsea en Premier League était accompagnée d'une cote de 5 chez les bookmakers britanniques. Pourtant, à trois journées de la fin, c'est bel et bien une cote de 5 000 qu'ambitionne aujourd'hui de rentabiliser un facteur anglais. Une belle histoire doublée d'un joli coup de pub pour BetStars.

Scott le gagnant BetStars

Du haut de ses 26 ans, Scott confesse ne pas rouler sur l'or. Sa paie de facteur lui permet certes de boucler les fins de mois, mais pour offrir le confort d'une nouvelle maison à sa compagne c'est aux coéquipiers d'Eden Hazard qu'il s'en remet. En cas de victoire ce vendredi sur le terrain de West Bromwich, les Blues (qui comptent sept points d'avance sur Tottenham à trois journées de la fin) s'assureront en effet le titre de champion d'Angleterre, lui garantissant au passage un gros chèque.

 

En début de saison, les bookmakers n'attribuaient pourtant qu'une cote de 5 à un éventuel sacre de Chelsea. Oui mais voilà, BetStars avait décidé de s'offrir un coup de pub en multipliant cet enjeu par 1 000 pour un parieur tiré au sort. Une façon de surfer sur la vague Leicester, champion surprise de la saison précédente en dépit d'une cote oscillant autour de 5 000 avant le premier match.

 

Comme tous ceux qui s'en sont mis plein les poches grâce aux hommes de Claudio Ranieri, Scott lorgne donc aujourd'hui un magot de 50 000 £ après n'avoir misé que 10 £ il y a neuf mois. Plutôt pas mal pour un joueur récréatif qui, de son propre aveu, n'avait jusqu'alors jamais gagné plus de 100 ou 200 £ sur un pari.

Scott

J'étais sous le choc quand BetStars m'a appelé en début de saison pour me dire que ma cote avait été multipliée par 1 000. Je suis un grand fan de Sunderland, donc ce gain ferait plus que me consoler de la relégation de mon équipe. Cette année, j'ai regardé tous les matchs de Chelsea et les conférences de presse d'Antonio Conte. C'est quelque chose qui a tourné à l'obsession. Pour le dernier match de la saison, je serai à Stamford Bridge dans le coin de tribune réservé aux supporters de Sunderland. Je devrai sans doute attendre de sortir du stade pour laisser exploser ma joie.

Les news à la Une
mercredi 10 juin 2020 à 9:57
Bilan trimestriel de l'ARJEL (T1 2020) : les paris sportifs freinés par le confinement

Peut-être avez-vous remarqué que des événements majeurs se sont produits en France et dans le monde ces derniers mois ? Eh bien figurez-vous que leur impact sur l'industrie des paris sportifs n'a pas été anodin. L'ARJEL vou explique tout dans son bilan d'activité du premier trimestre, lequel n'a pour rappel compté que deux semaines de confinement.

jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.