lundi 7 novembre 2016 à 16:08

L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) vient de dévoiler les chiffres du marché français des paris sportifs au troisième trimestre 2016. Plus encore que les bulletins précédents, ce rapport souligne la popularité croissante de ce secteur d'activité auprès des joueurs. 448 millions d'euros ont été misés sur la période, soit une poussée de l'ordre de 50 % sur un an.

Vague et surfeur

Contrairement au poker ou aux paris hippiques, tous les indicateurs sont au vert pour le marché des paris sportifs en ligne. Boostés par la dernière ligne droite de l'Euro de football et des Jeux Olympiques de Rio, dont les derniers événements ont respectivement généré 39 et 34 millions d'euros de mises (soit 16 % du volume global), les opérateurs français ont ainsi enregistré un total de 448 millions de mises au troisième trimestre.

 

Ce montant représente une hausse de 50 % sur un an. La croissance du Produit Brut des Jeux (PBJ), elle, est un tantinet moins marquée : environ 40 % à hauteur de 87 millions. Un phénomène qui s'explique très simplement par "la progression de 1,3 point du Taux de Retour aux Joueurs (TRJ)", comme ne manque pas de le souligner le rapport trimestriel de l'ARJEL.

 

Enfin, histoire de bien confirmer derrière cette croissance du volume de mises se cache bien un élargissement du public de parieurs, le document ajoute que le nombre de comptes joueurs actifs par semaine est lui aussi en augmentation de 45 % à 239 000 unités.

Le foot et le tennis toujours au top

Si l'ARJEL constate que "le déroulement des JO de Rio 2016 a eu pour effet d'augmenter la visibilité sur les sports généralement peu médiatiques", le football et le tennis drainent toujours une large majorité du volume des mises : respectivement 58 et 27 %.

ARJEL T3 2016

Parmi les autres éléments notables du rapport, on relèvera que la Liga compte de plus en plus d'aficionados. La Ligue 1 (+7 %) reste naturellement le championnat national le plus misé, mais la compétition espagnole enregistre de son côté une poussée impressionnante de 92 %, laquelle la place pour la première fois au second rang juste devant la Premier League (13,9 millions d'euros de mises, contre 13,2).

 

Dans une moindre mesure (+63 %), la Ligue des Champions génère elle aussi de plus en plus de paris. Un phénomène qui, bien entendu, ne s'explique que partiellement par la présence d'un club français supplémentaire lors de la phase de poules.

Quelques chiffres clés

ARJEL T3 2016 chiffres clés
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Les paris sportifs surfent sur la vague de l'Euro et des Jeux Olympiques
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) vient de dévoiler les chiffres du marché français des paris sportifs au troisième trimestre 2016. Plus encore que les bulletins précédents, ce rapport souligne la popularité croissante de ce secteur d'activité auprès des joueurs. 448 millions d'euros ont été misés sur la période, soit une poussée de l'ordre de 50 % sur un an.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
jeudi 9 août 2018 à 14:41
Télex

Quelques jours après l'annonce d'un partenariat de deux ans avec le LOSC, Winamax s'associe aujourd'hui avec un autre pensionnaire de Ligue 1 : le club d'Amiens. Cette collaboration se traduira comme d'habitude par la présence du W rouge sur le short des joueurs, ainsi que par diverses offres à destination des supporters et partenaires : places VIP, maillots à gagner, paris offerts... Avec en prime l'organisation d'un tournoi de poker réunissant supporters et joueurs dans le courant de l'année.

jeudi 9 août 2018 à 8:18
Télex

Chauffeur-livreur dans la vie de tous les jours, Pokercroix est un habitué des paris combinés improbables. Cette fois, la tentative a été fructueuse puisqu'il a rentabilisé sa mise de 20 centimes à hauteur de 134 787 €. Notre homme est tellement chanceux qu'il n'a même pas tremblé lors du dernier match : c'est grâce un mail de Winamax qu'il a appris la bonne nouvelle après coup.

vendredi 27 juillet 2018 à 8:40
Télex

Winamax a pris pour habitude ces dernières années de s'associer à divers clubs de Ligue 1 dans le cadre de partenariats de deux saisons. C'est au tour du LOSC d'accueillir le W rouge sur les shorts de ses joueurs, mais aussi dans l'enceinte sportive du stade Pierre Mauroy. Des animations seront également proposées tout au long de la saison, tant auprès des supporters que des parieurs.

mardi 17 juillet 2018 à 13:32
Coupe du Monde : un premier bilan de la finale des parieurs

En attendant les chiffres de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ce mercredi, plusieurs opérateurs de paris sportifs se satisfont de leur bilan de la Coupe du Monde dans les colonnes des médias généralistes. Tout en précisant que le résultat de la finale se traduit pour eux par "une perte à court terme" compte tenu de l'engouement suscité par les Bleus.

mercredi 9 mai 2018 à 13:53
Télex

JohnDoe a longtemps tenu de main de maître la rubrique tennis du podcast du Bar des Sports. Ses fans seront donc heureux d'apprendre qu'il entend continuer à leur faire profiter de ses analyses sur le circuit ATP. En attendant Roland Garros, c'est du côté d'Istanbul que Jonas a choisi de s'échauffer.

mardi 13 février 2018 à 14:20
Télex

À point nommé ! À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose deux opérations promotionnelles sur son Jeu de l'Entraîneur. Les novices, d'abord, peuvent s'essayer au format avec une grille à 2 € remboursée. Quant aux habitués, ils ont droit à trois classements dotés respectivement de 2 000 € pour le contest à 2 €, et de 1 000 € pour les contests à 10 et 50 €.

jeudi 8 février 2018 à 14:30
Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang : les chances de médailles françaises

Faire mieux que les quinze médailles décrochées à Sotchi en 2014 : tel est l'objectif affiché par la délégation française présente à Pyeongchang à l'occasion de la 23e édition des Jeux olympiques d'hiver. Outre les têtes d'affiche que sont Martin Fourcade, Tessa Worley ou encore Alexis Pinturault, bien d'autres jeunes pousses sont armées pour briller en Corée du Sud.