jeudi 19 mai 2016 à 10:03

Suite à des requêtes formulées par Betclic et PMU, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) annonce dans une décision en date du 12 mai un élargissement de sa liste des supports de paris autorisés en France. Football, rugby et Formule 1 sont concernés par ces ajustements à la marge.

Football : les coupes de Suisse et d'Écosse

Coupe de Suisse
Envie de parier sur la Coupe de Suisse ?

Par des courriers datés du 7 mai et du 16 décembre 2015, Betclic sollicitait auprès de l'ARJEL l'ajout d'un certain nombre de compétitions de football à la liste des supports de paris autorisés en France :

  • les championnats masculins de deuxième division d'Autriche, des Pays-Bas, de Belgique, du Danemark, d'Écosse, de Pologne, de République Tchèque, de Suède, de Suisse, de Russie et de Turquie ;
  • les coupes nationales d'Autriche, Pays-Bas, Belgique, Écosse, Norvège, Danemark, Suède, République Tchèque, Pologne, Russie, Suisse, Turquie, Croatie, Grèce, Hongrie, Israël, Irlande, Roumanie, Slovénie, Ukraine et Slovaquie ;
  • les supercoupes de chacune des nations concernées.

 

Au terme du jeu de navette habituel entre le régulateur, la Fédération Français de Football et le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, seules les coupes de Suisse et d'Écosse ont finalement été retenues. Des paris pourront dorénavant être proposés à partir des huitièmes de finale de la Coupe de Suisse (les tours précédents ne permettent pas de confrontations entre clubs de première division) et à partir du quatrième tour de la Coupe d'Écosse (synonyme d'entrée en lice des équipes de première division).

 

Pourquoi les autres compétitions ont-elles été boudées ? Les autres coupes nationales, d'abord, ont fait l'objet d'un "avis réservé" du Ministère et d'une réponse très générale de la FFF, celle-ci soulignant ne pas avoir de "connaissance et de visibilité suffisantes" sur ces compétitions et n'être dès lors "pas en mesure d'apprécier si [elles] apportent les garanties nécessaires de notoriété et d'enjeu".

 

L'ARJEL, quant à elle, insiste également sur ces critères de notoriété et d'enjeu et regrette que "les règlements et les résultats officiels de ces compétitions ne sont pas accessibles" en ligne. Même topo pour les championnats de deuxième division, même si le régulateur y ajoute un argument s'agissant des championnats suisse et turc : "L'intégrité de ces compétitions a été mise en cause ces dernières années".

De nouveaux types de résultats pariables en rugby

Rugby maul sexy

En ce qui concerne le rugby, c'est une requête formulée par PMU le 4 mars dernier qui a contribué à faire bouger les lignes. Les nouveaux types de résultats pariables sont les suivants :

  • en rugby à XV, le classement des équipes à la fin de la compétition (hors championnats ), le nombre de victoires d'une équipe en championnat lors de la saison régulière ou encore le score de la deuxième mi-temps d'un match donné.
  • en rugby à XIII, le nombre de victoires d'une équipe en championnat lors de la saison régulière et le score de la deuxième mi-temps d'un match donné.
  • en rugby à VII, le nombre de victoires d'une équipe en championnat lors de la saison régulière et le score de la deuxième mi-temps d'un match donné.

 

Ces différentes demandes n'ont pas suscité d'opposition de la Fédération Française de Rugby et traduisent, aux yeux de l'ARJEL, des performances "objectives et quantifiables".

 

Enfin, PMU sollicitait également un élargissement de l'offre de paris aux paris à handicap au rugby à XIII. Sur ce sujet, l'ARJEL estimait lors de l'ouverture du marché que cette offre de pari était "de nature à souffrir d'un manque de lisibilité pour les parieurs". Depuis, la "maturité suffisante" des parieurs a convaincu l'autorité d'autoriser ces paris à handicap pour le rugby à XV et le rugby à VII dans une décision du 14 novembre 2014. C'est ce même argument qui est aujourd'hui retenu pour donner droit à la requête du PMU.

La Formule 1 aussi a droit à ses petites retouches

Marion Jollès FTW
Marion Jollès FTW

Enfin, suite à une autre demande du PMU, la Formule 1 voit elle aussi sa liste de supports de paris autorisés élargie à la marge. L'argument des "performances objectives et quantifiables" a en effet été retenu sans difficulté pour le nombre de victoires d'un pilote lors de la saison, et dans le même esprit pour le nombre de victoires d'une écurie.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Du mouvement sur la liste des supports de paris autorisés
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Suite à des requêtes formulées par Betclic et PMU, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) annonce dans une décision en date du 12 mai un élargissement de sa liste des supports de paris autorisés en France. Football, rugby et Formule 1 sont concernés par ces ajustements à la marge.

[...] Lire la suite…




Envie de parier sur la Coupe de Suisse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.

jeudi 29 novembre 2018 à 10:35
Télex

C'est sans conteste le topic resté le plus actif sur le forum ces derniers mois. Championnats masculin et féminin, rencontres internationales : régulièrement, VEGAS777 partage avec vous ses tuyaux, intuitions et bonnes cotes sur la planète handball. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses résultats parlent pour lui !

jeudi 29 novembre 2018 à 10:29
États-Unis : la NBA accompagne le mouvement des paris sportifs

Après un premier partenariat avec MGM Resorts cet été, la NBA en annonce un nouveau avec Genius Sports et Sportradar. Ces deux sociétés spécialisées dans les statistiques sportives distribueront désormais les données officielles de la ligue aux bookmakers sur le territoire américain. Un vrai pas en avant pour y accompagner le développement des paris live.

mardi 13 novembre 2018 à 10:47
Télex

À travers cette association, la Française des Jeux entend faire gagner à ses parieurs "des packages avec des places pour des matchs aux États-Unis ou à Londres". Parions Sport, qui projette de renforcer son exposition via des spots de pub sur beIN Sports (le diffuseur de la NBA en France), aura également la possibilité d'utiliser le logo des équipes voire les photos des basketteurs pour mettre en valeur son offre de paris.

mardi 13 novembre 2018 à 10:31
Paris sportifs en ligne : les enseignements du dernier rapport de l'ARJEL

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. Pour autant, l'explosion des paris sportifs est sans commune mesure avec la situation des deux autres activités. Lors du trimestre écoulé, de nouveaux records sont tombés et la Coupe du Monde de football est loin d'être la seule responsable.

vendredi 2 novembre 2018 à 13:28
Télex

En septembre, la NFL a ouvert la porte à des partenariats entre ses franchises et des entreprises de jeux d'argent. Caesars s'engouffre dans la brèche en s'associant aux Raiders pour les quinze prochaines années. L'équipe d'Oakland, qui en 2020 élira domicile à Las Vegas, proposera des opérations exclusives à l'attention des clients du casinotier. La marque sera également mise en avant sur et autour du terrain lors des rencontres à domicile.