jeudi 19 mai 2016 à 10:03

Suite à des requêtes formulées par Betclic et PMU, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) annonce dans une décision en date du 12 mai un élargissement de sa liste des supports de paris autorisés en France. Football, rugby et Formule 1 sont concernés par ces ajustements à la marge.

Football : les coupes de Suisse et d'Écosse

Coupe de Suisse
Envie de parier sur la Coupe de Suisse ?

Par des courriers datés du 7 mai et du 16 décembre 2015, Betclic sollicitait auprès de l'ARJEL l'ajout d'un certain nombre de compétitions de football à la liste des supports de paris autorisés en France :

  • les championnats masculins de deuxième division d'Autriche, des Pays-Bas, de Belgique, du Danemark, d'Écosse, de Pologne, de République Tchèque, de Suède, de Suisse, de Russie et de Turquie ;
  • les coupes nationales d'Autriche, Pays-Bas, Belgique, Écosse, Norvège, Danemark, Suède, République Tchèque, Pologne, Russie, Suisse, Turquie, Croatie, Grèce, Hongrie, Israël, Irlande, Roumanie, Slovénie, Ukraine et Slovaquie ;
  • les supercoupes de chacune des nations concernées.

 

Au terme du jeu de navette habituel entre le régulateur, la Fédération Français de Football et le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, seules les coupes de Suisse et d'Écosse ont finalement été retenues. Des paris pourront dorénavant être proposés à partir des huitièmes de finale de la Coupe de Suisse (les tours précédents ne permettent pas de confrontations entre clubs de première division) et à partir du quatrième tour de la Coupe d'Écosse (synonyme d'entrée en lice des équipes de première division).

 

Pourquoi les autres compétitions ont-elles été boudées ? Les autres coupes nationales, d'abord, ont fait l'objet d'un "avis réservé" du Ministère et d'une réponse très générale de la FFF, celle-ci soulignant ne pas avoir de "connaissance et de visibilité suffisantes" sur ces compétitions et n'être dès lors "pas en mesure d'apprécier si [elles] apportent les garanties nécessaires de notoriété et d'enjeu".

 

L'ARJEL, quant à elle, insiste également sur ces critères de notoriété et d'enjeu et regrette que "les règlements et les résultats officiels de ces compétitions ne sont pas accessibles" en ligne. Même topo pour les championnats de deuxième division, même si le régulateur y ajoute un argument s'agissant des championnats suisse et turc : "L'intégrité de ces compétitions a été mise en cause ces dernières années".

De nouveaux types de résultats pariables en rugby

Rugby maul sexy

En ce qui concerne le rugby, c'est une requête formulée par PMU le 4 mars dernier qui a contribué à faire bouger les lignes. Les nouveaux types de résultats pariables sont les suivants :

  • en rugby à XV, le classement des équipes à la fin de la compétition (hors championnats ), le nombre de victoires d'une équipe en championnat lors de la saison régulière ou encore le score de la deuxième mi-temps d'un match donné.
  • en rugby à XIII, le nombre de victoires d'une équipe en championnat lors de la saison régulière et le score de la deuxième mi-temps d'un match donné.
  • en rugby à VII, le nombre de victoires d'une équipe en championnat lors de la saison régulière et le score de la deuxième mi-temps d'un match donné.

 

Ces différentes demandes n'ont pas suscité d'opposition de la Fédération Française de Rugby et traduisent, aux yeux de l'ARJEL, des performances "objectives et quantifiables".

 

Enfin, PMU sollicitait également un élargissement de l'offre de paris aux paris à handicap au rugby à XIII. Sur ce sujet, l'ARJEL estimait lors de l'ouverture du marché que cette offre de pari était "de nature à souffrir d'un manque de lisibilité pour les parieurs". Depuis, la "maturité suffisante" des parieurs a convaincu l'autorité d'autoriser ces paris à handicap pour le rugby à XV et le rugby à VII dans une décision du 14 novembre 2014. C'est ce même argument qui est aujourd'hui retenu pour donner droit à la requête du PMU.

La Formule 1 aussi a droit à ses petites retouches

Marion Jollès FTW
Marion Jollès FTW

Enfin, suite à une autre demande du PMU, la Formule 1 voit elle aussi sa liste de supports de paris autorisés élargie à la marge. L'argument des "performances objectives et quantifiables" a en effet été retenu sans difficulté pour le nombre de victoires d'un pilote lors de la saison, et dans le même esprit pour le nombre de victoires d'une écurie.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Du mouvement sur la liste des supports de paris autorisés
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Suite à des requêtes formulées par Betclic et PMU, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) annonce dans une décision en date du 12 mai un élargissement de sa liste des supports de paris autorisés en France. Football, rugby et Formule 1 sont concernés par ces ajustements à la marge.

[...] Lire la suite…




Envie de parier sur la Coupe de Suisse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
mercredi 9 mai 2018 à 13:53
Télex

JohnDoe a longtemps tenu de main de maître la rubrique tennis du podcast du Bar des Sports. Ses fans seront donc heureux d'apprendre qu'il entend continuer à leur faire profiter de ses analyses sur le circuit ATP. En attendant Roland Garros, c'est du côté d'Istanbul que Jonas a choisi de s'échauffer.

mardi 13 février 2018 à 14:20
Télex

À point nommé ! À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose deux opérations promotionnelles sur son Jeu de l'Entraîneur. Les novices, d'abord, peuvent s'essayer au format avec une grille à 2 € remboursée. Quant aux habitués, ils ont droit à trois classements dotés respectivement de 2 000 € pour le contest à 2 €, et de 1 000 € pour les contests à 10 et 50 €.

jeudi 8 février 2018 à 14:30
Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang : les chances de médailles françaises

Faire mieux que les quinze médailles décrochées à Sotchi en 2014 : tel est l'objectif affiché par la délégation française présente à Pyeongchang à l'occasion de la 23e édition des Jeux olympiques d'hiver. Outre les têtes d'affiche que sont Martin Fourcade, Tessa Worley ou encore Alexis Pinturault, bien d'autres jeunes pousses sont armées pour briller en Corée du Sud.

mardi 16 janvier 2018 à 13:31
Télex

De retour le week-end dernier au grand bonheur de Tony Chapron, la Ligue 1 monte en puissance avec une 21e journée programmée en semaine. Appuyé par Echoes, Serval75 se penche sur les trois matchs prévus ce mardi et les sept autres de mercredi. Des analyses de nature à éclairer votre propre lanterne.

jeudi 11 janvier 2018 à 14:27
Télex

La trêve hivernale a été longue et ce ne sont pas les quelques matchs de Coupe de la semaine écoulée qui ont rassasié les pronostiqueurs en herbe. On reprend les bonnes habitudes avec quelques éléments de nature à alimenter vos réflexions. Strasbourg et Troyes, notamment, ont les faveurs de Serval75.