jeudi 16 mars 2017 à 15:18

Le fan de cyclisme n'est pas le mieux loti des parieurs. Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Dauphiné : autant de belles courses boudées par l'ARJEL et sa liste des supports de paris autorisés. Alors quand la première course pariable de la saison pointe enfin le bout de son nez, mieux vaut ne pas faire la fine bouche. Même si la Primavera n'est pas forcément la plus intéressante sur ce plan...

Arnaud Démare à San Remo
Pas sûr que l'on ait droit à la même image cette année...

En attendant le prometteur duel entre Peter Sagan et Greg Van Avermaet sur les Flandriennes, le gratin mondial du sprint a rendez-vous sur la Plaine du Pô ce week-end pour le premier "monument" de la saison : Milan-San Remo. Arnaud Démare confirmera-t-il son coup d'éclat inattendu de l'an dernier ? Peter Sagan parviendra-t-il à accrocher à son palmarès l'une des rares courses qui lui font encore défaut ? John Degenkolb ou Alexander Kristoff ont-ils les moyens de la remporter pour la seconde fois ? Pas forcément facile de se livrer à un pronostic face à un tel parterre : allons donc jeter un œil aux cotes !

Les principales cotes de Winamax

Cotes de Milan-San Remo

Cette année, les bookmakers identifient deux grands favoris : Peter Sagan et Fernando Gaviria. Le champion du monde slovaque a confirmé lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne (victoire) et du Het Nieuwsblad (second) qu'il n'attendrait pas le printemps pour collectionner les podiums. Quant au petit sprinteur colombien de la Quick-Step, il s'est illustré avec quelques victoires d'étapes sur le Tour de San Juan, le Tour de l'Algarve et Tirreno-Adriatico. Néanmoins, il en faudrait a priori davantage pour se laisser séduire par des cotes inférieures à cinq sur une course aussi indécise.

 

Du côté des outsiders, Arnaud Démare hérite d'une cote de 10 qui malgré son sacre de l'an dernier (obtenu dans des circonstances exceptionnelles) semble un peu basse. Le Français a décroché une étape et deux podiums lors de Paris-Nice, avant d'abandonner la course avec l'intention de se préserver. Son directeur sportif Thierry Bricaud lui prête aujourd'hui d'être en "très bonne condition". Pas suffisant pour placer une mise, à moins de faire partie de la frange la plus chauvine des supporters tricolores (et dans ce cas, pourquoi pas Nacer Bouhanni à 15 ?).

 

Affublé d'une cote de 12, John Degenkolb fait partie des coureurs qui méritent un peu d'attention. Le leader de Trek-Segafredo s'était imposé brillamment en 2015, mais avait été contraint de faire l'impasse l'an dernier suite à une violente chute lors d'un stage de préparation. Entouré notamment de Jasper Stuyven et Fabio Felline, l'Allemand a montré de bonnes dispositions lors de Paris-Nice et fait figure de prétendant très sérieux au doublé.

 

Coté à 15, Mark Cavendish suscite moins d'enthousiasme au regard de la discrétion avec laquelle il vient de traverser Tirreno-Adriatico. Et quand on y ajoute que le pic de forme du Britannique intervient traditionnellement plus tard dans la saison, autant lui préférer un Alexander Kristoff également coté à 15. Le Norvégien de la Katusha sait négocier les 298 kilomètres de la Classique des classiques : vainqueur en 2014, il avait manqué d'un rien le doublé l'année suivante. Ces dernières semaines, il a collectionné trois victoires sur le Tour d'Oman avant de faire les frais d'une chute sur le Het Nieuwsblad, puis de se rassurer avec des places d'honneurs sur Paris-Nice.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Milan-San Remo : enfin les premiers paris cyclistes de la saison !
Cette news a suscité 6 commentaires :

Allez on lance la Saison 2017 (si c'est pas le bon thread je peux ne cree un)

Clairement c'est un peu mon objectif 2017 niveau paris le cyclisme, je vais m'interresser de plus pres a la saison complete et pas seulement que le tour de France.

L'idee est de suivre a fond jusqu a tour de france histoire d'avoir un max d'info et suivre la competition a fond.

Je pense que cette article de l'equipe et pas mal foutu et donne une bonne descritpion de toute les equipes pour cette annee.

http://www.lequipe.fr/special/Cyclisme/guide/v2/worldTour-2017/

 

Prochaine competition est Milan - San Remo

Compétition Samedi 18 Mars

 

Cote Wina pour le moment (j'ai pas recherche les autres bookies encore)

https://www.winamax.fr/paris-sportifs#!/match/prelive/40108

 

Vraiment pas l'habitude de suivre les classiques mais bon, cette classique ca fini quand meme souvent au sprint on va pas se mentir:

2008 Drapeau : Suisse Fabian Cancellara Drapeau de l'Italie Filippo Pozzato Drapeau de la Belgique Philippe Gilbert
2009 Drapeau du Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau de l'Allemagne Heinrich Haussler Drapeau de la Norvège Thor Hushovd
2010 Drapeau de l'Espagne Óscar Freire Drapeau de la Belgique Tom Boonen Drapeau de l'Italie Alessandro Petacchi
2011 Drapeau de l'Australie Matthew Goss Drapeau : Suisse Fabian Cancellara Drapeau de la Belgique Philippe Gilbert
2012 Drapeau : Australie Simon Gerrans Drapeau : Suisse Fabian Cancellara Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
2013 Drapeau : Allemagne Gerald Ciolek Drapeau : Slovaquie Peter Sagan Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
2014 Drapeau : Norvège Alexander Kristoff Drapeau : Suisse Fabian Cancellara Drapeau : Royaume-Uni Ben Swift
2015 Drapeau : Allemagne John Degenkolb Drapeau : Norvège Alexander Kristoff Drapeau : Australie Michael Matthews
2016 Drapeau de la France Arnaud Démare Drapeau du Royaume-Uni Ben Swift Drapeau de la Belgique Jurgen Roelandts

 

On a eu que des sprinterurs a par Simon Gerrans qui plus un puncheur

Voici les derniere cote

Je vais prendre 1u Sagan et 1u Kristoff je pense 
EDIT Kristoff a 12 sur PMU

  • Peter Sagan
    6,50
  • Fernando Gaviria
    7,00
  • Alexander Kristoff
    10
  • Arnaud Demare
    10
  • Mark Cavendish
    12
Modifié par noar1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Le fan de cyclisme n'est pas le mieux loti des parieurs. Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Dauphiné : autant de belles courses boudées par l'ARJEL et sa liste des supports de paris autorisés. Alors quand la première course pariable de la saison pointe enfin le bout de son nez, mieux vaut ne pas faire la fine bouche. Même si la Primavera n'est pas forcément la plus intéressante sur ce plan...

[...] Lire la suite…




Pas sûr que l'on ait droit à la même image cette année...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout dépend du groupe à l'arrivée. Si ca arrive à une soixantaine, je pense qu'il sera battu, il y a des meilleurs sprinteurs que lui.

Si ca arrive à 20 ou moins, il est le grand favori.

 

Il fera beau demain, moins de variance. La primavera sourit pas à mal à des outsiders.

Gavaria j'y crois pas.  J'irais chercher Degenkolb ou Bouhanni pour la gagne, podium pour Viviani et Ewan, meme si ca risque d'etre un peu long pour lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Cipressa et le Poggio sont pas assez dur pour faire le trou par l'avant. Ya peu de chance pour un coureur comme lui, pas assez rapide pour régler un peleton d'une vingtaine. Après tous les scenarios sont possibles sur cette course, c'est ce qui fait son charme. Un sprint massif? Un petit groupe? En solo? Tout est envisageable. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 6 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.