lundi 25 juillet 2016 à 14:05

En l'absence du tenant du titre Andy Murray, mais aussi de Rafael Nadal et Roger Federer, Novak Djokovic est le grandissime favori du Masters 1000 de Toronto qui débute aujourd'hui. Le Serbe pourrait toutefois trouver des rivaux de choix en Stan Wawrinka, Milos Raonic, Kei Nishikori ou Dominic Thiem.

Masters 1000 de Toronto

D'ordinaire, le Masters 1000 canadien se déroule en août, quelques semaines avant l'US Open. Les prochains Jeux Olympiques de Rio ont néanmoins contraint les organisateurs à revoir leur copie et à avancer l'événement en cette fin juillet. C'est également le cas pour le circuit WTA, les tournois de Toronto et Montréal accueillant en alternance chaque année les épreuves masculines et féminines (les hommes s'installant à Toronto les années paires et Montréal les années impaires).

 

Estampillé Masters 1000 depuis 2009, l'événement a vu s'imposer Novak Djokovic à trois reprises : en 2007, puis en 2011 et enfin en 2012. L'an dernier, le Serbe s'est toutefois incliné face à son nouveau grand rival : Andy Murray. Mais comme le Britannique fait l'impasse cette année, au même titre que Roger Federer et Rafael Nadal, les bookmakers attribuent à l'éventuelle victoire finale du numéro un mondial une cote particulièrement basse : 1,45.

 

À y regarder de plus près, Djoko n'aura pourtant pas la partie si facile. Certes, sa partie de tableau ne lui opposera a priori aucune menace sérieuse jusqu'aux demi-finales et une hypothétique confrontation au local de l'étape, Milos Raonic (9). Néanmoins, son inactivité depuis le 2 juillet et sa défaite précoce à Wimbledon, face à l'Américain Sam Querrey, laisse planer un léger voile d'incertitude sur son état de forme.

Novak Djokovic dans L'Équipe

J'ai eu plus temps pour moi à cause de mon élimination à Wimbledon. J'ai passé du temps en famille et j'ai pu faire de grosses séances d'entraînement sur les courts. J'ai beaucoup apprécié et maintenant je peux repartir de l'avant. J'ai une belle histoire avec l'Open du Canada, que se soit à Toronto ou à Montréal. C'est ce qui occupe mon esprit, à présent. Juste prendre du plaisir, jouer en simple et en double et passer le plus d'heures sur les courts.

Ce sera du reste aussi le cas de celui que les opérateurs de paris sportifs érigent au rang de principal rival malgré son irrégularité cette saison : le Suisse Stan Wawrinka (8), éliminé au 2e tour à Wimbledon face à Juan Martin Del Potro. Le champion de Roland-Garros 2015 pourrait retrouver Kei Nishikori (11) en demi-finale si la logique venait à être respectée. Mais à dire vrai, d'autres visages pourraient aussi profiter de l'absence des cadors précités. On pense en particulier à Dominic Thiem (15), Tomas Berdych (18), Marin Cilic (20) ou encore Nick Kyrgios (20).

 

Côté français, Gaël Monfils (35) tâchera de confirmer les excellentes dispositions affichés à Washington durant la semaine écoulée. Lucas Pouille (70), lui, aura pour objectif de glaner des points précieux qui pourraient lui permettre de se hisser au sein du top 20 mondial. Le tournoi canadien a en tout cas plutôt bien réussi aux représentants tricolores ces dernières années : il y a deux ans, Jo-Wilfried Tsonga y avait décroché son premier titre en Masters 1000.

Rendez-vous ce mardi à 21h sur BDS Radio !

En l'absence de JohnDoe, c'est Klassikal qui reprendra le flambeau des analyses tennis ce mardi lors de notre podcast. Une soirée à ne pas rater pour bénéficier de son expertise et de ses tips sur le tournoi canadien !

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Masters 1000 de Toronto : la voie royale pour Djoko ?
Cette news a suscité 3 commentaires :
News

En l'absence du tenant du titre Andy Murray, mais aussi de Rafael Nadal et Roger Federer, Novak Djokovic est le grandissime favori du Masters 1000 de Toronto qui débute aujourd'hui. Le Serbe pourrait toutefois trouver des rivaux de choix en Stan Wawrinka, Milos Raonic, Kei Nishikori ou Dominic Thiem.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A 7-5 et 0-40 Sugita contre Dimitrov je prends le japonais @1.46, ça me semble vraiment value vu la nullité de Dimitrov sur ce match et surtout la cote :boxing:

Modifié par Tamerlan
7-5 6-7 4-6 out de ce sport

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sick tie break :D 

Il s'en est sorti l'ami Grigor mais il a l'air vraiment perdu dans son jeu, c'est une énigme ce garçon 

Le petit canadien de 99 qui bust Kyrgios :boxing: On va en entendre parler de celui la 

Modifié par LATRIM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien calme par ici !! On va prend du Goffin à 2,05.

La monf est évidemment chaud patate, il avait pas enchainé comme ça depuis un moment, ça fait plaisir. Cependant, il a pas joué des joueurs du calibre de l'ami Goffin, enfin je pense. Il a bien joué Zverev mais il l'a dérouillé y'a pas eu de match.  Ajouté à cela une alerte au genou hier et la proximité des JO.

Le belge a pas joué depuis Wim, juste un petit échauffement hier et reste sur une superbe tournée US en mars.

 

Pris également un peu de dimitrov à 2,3 sur Karlo, petit feeling. Malgré leurs formes complètement opposées,  un match qui se joue sur quelques points comme ça, je vois bien une petite douille.

Modifié par LATRIM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 3 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.