lundi 31 octobre 2016 à 13:24

Après deux journées consacrées aux qualifications, le Masters 1000 de Paris-Bercy entre aujourd'hui dans le vif du sujet. Le tournoi revêt des enjeux significatifs pour bon nombre de stars du circuit ATP, à commencer par Andy Murray qui peut rêver de chiper à Novak Djokovic le statut de numéro un mondial.

Masters Paris Bercy

Malgré le forfait de Gaël Monfils, Bercy s'habillera comme souvent de bleu durant toute la semaine. Sept de nos représentants vont d'ailleurs entrer en lice dès aujourd'hui : Paul-Henri Mathieu, Gilles Simon, Julien Benneteau, Benoît Paire, Stéphane Robert, Quentin Halys et Adrian Mannarino. Les espoirs tricolores les plus sérieux seront toutefois portés par Jo-Wilfried Tsonga, jadis finaliste à Paris et aujourd'hui auréolé d'une cote de 12 pour la victoire finale.

 

En l'absence de Roger Federer et Rafael Nadal, le Manceau fera partie d'un groupe d'outsiders constitué entre autres de Stan Wawrinka (11), Kei Nishikori (13), Milos Raonic (18), Marin Cilic (20) ou encore Dominic Thiem (30). Quant aux vrais favoris pour le titre, ils sont deux : Andy Murray (2,35) et Novak Djokovic (2,45), quadruple champion du tournoi et triple tenant du titre. Le Britannique lorgnera d'ailleurs le fauteuil de numéro un mondial de son ami serbe. Un honneur qu'il pourrait lui ravir dans deux configurations :

  • la victoire du tournoi contre un autre adversaire que Djoko en finale ;
  • une simple présence en finale en cas d'absence du Serbe du dernier carré.

 

Autre enjeu significatif du tournoi : la lutte pour les derniers strapontins à destinations des Masters londoniens. Deux places restent aujourd'hui à distribuer parmi les Berdych, Cilic, Thiem, Goffin voire Bautista-Agut et Tsonga. Un facteur que notre spécialiste JohnDoe prend naturellement en compte dans ses analyses :

Jonas sur le forum

Stan Wawrinka est coté à 11. On peut l'avoir trouvé décevant à Bâle, mais quand on compare son bilan à celui des années précédentes il y a du mieux. A Bercy, il hérite d'une partie de tableau plutôt facile jusqu'à un potentiel quart de finale face à Dominic Thiem qui pourrait donc vouloir assurer sa place pour Londres. Mais si le Suisse joue le jeu, alors il a la puissance de feu nécessaire sur une surface comme celle de Bercy pour contrecarrer les plans de Thiem. Il devrait ensuite retrouver Djokovic en finale. Et si vous suivez ma logique et les récents H2H entre ses deux là, alors on peut supposer que le Stanimal peut parvenir à atteindre la finale. Or il possède l'un des meilleurs ratios victoire/défaite du circuit en finale. Ajoutons à ça l'envie de remporter un Master 1000, pour l'un des rares joueurs du circuit possédant plus de titre en Grand Chelem qu'en Master, et on peut se permettre de miser sur notre ami Suisse.

Il y a aussi Milos Raonic à 18. Le Canadien n'a pas brillé ces dernières semaines du fait d'une blessure à la cheville, ce qui explique une côte aussi élevée. Cependant, il a déclaré aller mieux et être capable de bien jouer. Possédant un jeu qui s'adapte parfaitement à la surface comme le prouve sa finale de 2014, et dans l'autre partie de tableau que Wawrinka, il peut être le bon coup à jouer. Hormis sa cheville, il devrait être frais physiquement et désireux d'accumuler du temps de jeu avant Londres. S'il ne subit pas une élimination précoce, son service et ses parpaings en coup droit pourrait bien éliminer Andy Murray et le projeter en finale. Une première victoire en Master 1000 reste la motivation n°1 du Canadien.

French Master : la promo spéciale de Winamax

French Master

Fidèle à leurs habitudes, les équipes de Winamax surfent sur l'actualité sportive pour dégainer une promo dédiée. French Master, c'est une dotation de 7 000 € à se partager à raison de 1 000 € par jour. Pour prétendre à votre du gâteau, il faudra cependant vous illustrer par votre science du prono : chacun de vos paris gagnants sur le tournoi sera en effet synonyme d'un capital de points égal à vos gains nets. Un classement quotidien déterminera ensuite les parieurs les plus efficaces. En voici la dotation :

  • 1er - 250 €
  • 2e - 175 €
  • 3e - 130 €
  • 4e - 100 €
  • 5e - 70 €
  • 6e - 50 €
  • 7e - 35 €
  • 8e - 25 €
  • 9e et 10e - 20 €
  • du 11e au 15e - 15 €
  • du 16e au 20e - 10 €
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Masters 1000 de Paris-Bercy : un tournoi aux enjeux importants
Cette news a suscité 9 commentaires :

La course finale pour le Masters de Londres aura bien lieu à Paris - Bercy. Et elle bien plus ouverte que n'importe quelle année. Avec Nadal forfait pour la fin de saison, il reste deux fauteuils pour 6 prétendants (techniquement 8 avec Ferrer et Pouille mais les conditions de leur qualification sont hautement improbable). Si Dominic Thiem possède une certaine avance, il observe que rien n'est joué comme le prouve la victoire de Marin Cilic à Bâle qui se place en seconde position devant Thomas Berdych et David Goffin. Un peu à la traîne mais potentiellement dangereux, on retrouve enfin notre Jo Wilfried Tsonga national et Roberto Bautista Agut.  

Pour les books, Andy Murray est naturellement favori @2,35 après sa victoire à Vienne. Il prouve qu'il est l'homme en forme de cette fin de saison. Cependant, on sait combien Bercy a tendance à être "boudé" par ses favoris au vu de l'échéance rapproché du Masters de Londres. Etant allé au bout à Vienne, on peut toujours craindre que le britannique "laisse tombé" pour profiter de jour de repos supplémentaire. Même constat pour Djokovic @ 2,45. Si je pense que ces deux là sont les réels favoris du tournoi, je ne suis par certain de leur motivation à se donner à fond. Le Serbe n'est même pas venu accompagné de son staff habituel (Marian Vajda et Boris Becker). Et puis il a déjà tellement souvent remporter ce tournoi qu'il n'est plus à un titre prés. :) 

Arrive donc Stanislas Wawrinka @ 11. On peut l'avoir trouvé décevant à Bâle mais quand on compare son bilan à celui des années précedentes il y a du mieux. A Bercy, il hérite d'une partie de tableau plutôt facile jusqu'à un potentiel quart de finale face à Dominic Thiem qui pourrait donc vouloir assurer sa place pour Londres. Mais si le Suisse joue le jeu, alors il a la puissance de feu nécessaire sur une surface comme celle de Bercy pour contrecarrer les plans de Thiem. Il devrait ensuite retrouver Djokovic en finale. Et si vous suivez ma logique et les récents H2H entre ses deux là, alors on peut supposer que le Stanimal peut parvenir à atteindre la finale. Or il possède l'un des meilleurs ratios victoire/défaite du circuit en finale. Ajoutons à ça l'envie de remporter un Master 1000, pour l'un des rares joueurs du circuit possédant plus de titre en Grand Chelem qu'en Master et on peut se permettre de miser sur notre ami Suisse.  

On nous propose ensuite Tsonga @ 12. Alors s'il y a eu du mieux cette semaine, et que le manceaux a déjà créer l'exploit en 2008; Jo devrait affronter Nishikori pour son deuxième match, Raonic en quart, Murray en demie et Djokovic ou Wawrinka en finale. Je préfère éviter. D'autant que sa finale perdue l'aura certainement marqué physiquement malgré les jours de repos. Dans la même partie de tableau Kei Nishikori @ 13 est dans une configuration identique avec sa finale perdue. De plus il est déjà qualifié pour Londres et n'aura pas la même motivation que Tsonga. 

On en vient enfin à Milos Raonic @ 18. Le Canadien n'a pas brillé ces dernières semaine du fait d'une blessure à la cheville, ce qui explique une côte aussi élevée. Cependant il a déclaré aller mieux et être capable de bien jouer. Possédant un jeu qui s'adapte parfaitement à la surface comme le prouve sa finale de 2014, et dans l'autre partie de tableau que Wawrinka, il peut être le bon coup à jouer. Hormis sa cheville, il devrait être frais physiquement et désireux d'accumuler du temps de jeu avant Londres. S'il ne subit pas une élimination précoce, son service et ses parpaings en coup droit pourrait bien éliminer Andy Murray et le projeter en finale. Une première victoire en Master 1000 reste la motivation n°1 du Canadien. 

Pour les prétendants aux Masters, on trouve du Cilic @ 20. Mais je préfère éviter de prendre les vainqueurs et finalistes de la semaine précédente. D'autant plus que le Croate devrait commencer à penser à la finale de Coupe Davis, une non qualification à Londres ne serait pas totalement une mauvaise nouvelle. Dominic Thiem est @ 30. C'est assez tentant mais sa partie de tableau est assez relevé et il bien engagé pour Londres. Il n'aura pas besoin de passer beaucoup de tour pour se qualifier sauf scénario improbable. Thomas Berdych est @ 35. A l'image de David Ferrer, le tchèque semble être sur le déclin. Il n'a vraiment pas briller ses dernières semaines. @35 également, David Goffin hérite d'une partie de tableau assez difficile, je ne suis pas certain qu'il ait le jeu pour aller au bout surtout au vu de ces derniers résultats. On observe une certaine baisse de régime en cette fin de saison.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Après deux journées consacrées aux qualifications, le Masters 1000 de Paris-Bercy entre aujourd'hui dans le vif du sujet. Le tournoi revêt des enjeux significatifs pour bon nombre de stars du circuit ATP, à commencer par Andy Murray qui peut rêver de chiper à Novak Djokovic le statut de numéro un mondial.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que j'avais un peu zappé la bataille pour la place de N°1 mondial. 

Ça peut remotiver Djoko et surtout ça rends Murray d'autant plus dangereux. Ça ne change pas grand chose pour les bets. Je les voyais déjà gros favoris mais je n'ai pas envie de les prendre au vu de leur côtes respectives. Il sera très difficile de couvrir. Disons qu'il y a un peu moins de value sur les outsiders du coup.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, JohnDoe a écrit :

J'avoue que j'avais un peu zappé la bataille pour la place de N°1 mondial. 

Ça peut remotiver Djoko et surtout ça rends Murray d'autant plus dangereux. Ça ne change pas grand chose pour les bets. Je les voyais déjà gros favoris mais je n'ai pas envie de les prendre au vu de leur côtes respectives. Il sera très difficile de couvrir. Disons qu'il y a un peu moins de value sur les outsiders du coup.  

La victoire ne devrait pas échapper soit à Djokovic ou Murray dans ce tournoi ! Il faudra aussi suivre les français qui arrivent jouer à bien jouer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pourrais pas en parler dans l'émission alors je poste ici. 

J'aime bien les côtes de Dimitrov @ 6,25 vs Djokovic et Pouille @ 7 vs Murray; pour les raisons que j'ai invoqué dans ma présentation du tournoi. Murray n'a pas été franchement brillant face à Verdasco et a réussi à s'en sortir, du coup j'ai quelques réserve, il risque d'être sur ses gardes. 

Pour ceux qui ne le sentent pas trop alors on peut partir sur des victoires en 3 sets et miser très faible juste pour le plaisir de gamble. On a alors du Dimitrov @ 8,5 et du Pouille @ 10. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 9 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.