mercredi 12 septembre 2018 à 14:56

Par un jugement en date du 6 septembre 2018, la Cour d'appel de Paris interdit à Winamax de publier des images ou clichés issus de compétitions organisées par la Fédération Française de Football. Cette décision, assortie d'une condamnation à 50 000 euros de dommages et intérêts, referme un litige vieux de trois ans entre le bookmaker et la FFF.

Winamax Sport

Souvent décalé, parfois corrosif : le fil Twitter Winamax Sport jouit aujourd'hui d'une grande popularité auprès des passionnés de sport. Il n'est d'ailleurs pas rare que les inspirations de la fine équipe aux manettes du compte se taillent une place dans les colonnes de médias généralistes. Oui mais voilà, leurs pitreries ne font pas rire tout le monde.

 

Le 11 octobre 2015, Winamax publie trois tweets contenant des images issues de matchs joués par l'équipe de France de football. Dix jours plus tard, la FFF met en demeure la société de mettre un terme à cette pratique. Winamax s'engage en réponse à supprimer les images de son compte Twitter, mais récidive avec des tweets du même acabit (dont certains accompagnés d'un lien hyper-texte renvoyant vers son site) les 13 et 17 novembre.

 

La FFF fait alors constater par huissier les différentes publications, puis initie une procédure en justice. La juridiction de première instance accède à sa requête le 5 juillet 2016. Puis Winamax interjette rapidement appel de cette condamnation, ce qui nous amène à cette fameuse décision de la Cour d'appel de Paris datée du 6 septembre 2018.

 

Quelle est la position adoptée par la FFF devant le juge ? La Fédération fait d'abord valoir un contrat de droit au pari conclu en juin 2015 par les deux parties. Ce document stipule expressément que l'opérateur a interdiction de diffuser "sur son site comme en dehors" des images issues de compétitions organisées par la FFF. Le manquement à ces obligations occasionnerait un préjudice moral et financier dont les conseils de la Fédération estiment l'indemnisation à 800 000 euros.

 

Si ce montant ne sera pas retenu in fine, la Cour d'appel se montre néanmoins réceptive aux arguments de la FFF. Aucune des circonstances avancées par Winamax ne trouvent ainsi grâce à ses yeux : ni le droit à l'information, ni le rôle mineur joué par la Fédé dans l'organisation du match Angleterre-France de 2015 (les droits médias de ce match ayant été concédés à la FFF par la Fédération Anglaise organisatrice), ni même la valeur d'hommage de tweets mettant en scène les joueurs de l'équipe de France lors de la minute de silence consécutive aux attentats.

 

Les juges retiennent donc des manquements contractuels de la part du bookmaker, ainsi qu'un "préjudice aggravé par la concession exclusive au PMU des droits à l'image des joueurs de l'équipe de France". En conséquence, Winamax hérite d'une condamnation plus sévère en appel et l'ardoise est assez salée :

  • 30 000 euros de dommages et intérêts au titre de sa responsabilité contractuelle ;
  • 20 000 euros au titre de sa responsabilité délictuelle ;
  • 6 000 euros sur le fondement de l'article 700 du code de procédure civile ;
  • sans oublier l'interdiction de publier sous toute forme des images ou clichés issus de compétitions organisées par la FFF ;
  • ou encore la prise en charge dans la limite de 6 000 euros de la publication du jugement dans un organe de presse du choix de la Fédération.
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Justice : Winamax Sport mis à l'amende pour une série de tweets
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

Par un jugement en date du 6 septembre 2018, la Cour d'appel de Paris interdit à Winamax de publier des images ou clichés issus de compétitions organisées par la Fédération Française de Football. Cette décision, assortie d'une condamnation à 50 000 euros de dommages et intérêts, referme un litige vieux de trois ans entre le bookmaker et la FFF.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 8 avril 2021 à 9:30
Breaking News
Interdictions et limitations de paris : le Conseil d'État tranche en faveur de l'ANJ

Il est interdit d'interdire... de parier ! C'est en substance ce qui ressort d'une décision du Conseil d'État en date du 24 mars, laquelle tranche en faveur de l'Autorité Nationale des Jeux (ANJ) un débat qui l'opposait à l'Association Française du Jeu En Ligne (AFJEL). Oui, les dispositions du code de la consommation s'appliquent bien aux rapports entre les parieurs et les opérateurs de jeux en ligne. Non, les bookmakers ne peuvent pas arbitrairement limiter la liberté de parier de leurs clients.

mardi 6 avril 2021 à 9:11
Télex

À l'occasion du match entre le Bayern Munich et le PSG, Winamax met en jeu une cagnotte de 25 000 € que se partageront les parieurs qui parviendront à identifier un buteur et son passeur décisif. À cette opération Buteur+ s'ajoute une seconde, Mission Europe, qui elle peut permettre de remporter jusqu'à 20 € de freebets en réalisant une série de trois missions.

jeudi 18 mars 2021 à 14:07
Paris sportifs en ligne : une belle année malgré l'annulation de grandes compétitions

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? En 2020, le marché français des paris sportifs en ligne n'est pas parvenu à maintenir sa croissance à deux chiffres. Néanmoins, l'industrie continue d'enregistrer des revenus en hausse en dépit du report de l'Euro de football, des Jeux Olympiques et d'autres compétitions.

lundi 15 mars 2021 à 13:11
Télex

À vos agendas : la grille à 12 matchs du 21 mars sera dotée de 100 000 € ! En attendant, Winamax vous propose un challenge doté de 5 000 € au profit des 50 meilleurs joueurs de grille de la semaine. Et ce n'est pas tout puisque si vous participez sans succès à une grille collective cette semaine, vous obtiendrez jusqu'à 5 € de paris gratuits. Une bonne occasion de s'y essayer sans risque.

lundi 8 mars 2021 à 8:53
Télex

Un nouvel acteur est-il en passe de dévoiler son jeu sur le terrain des paris sportifs en ligne ? Après avoir déposé un dossier de demande d'agrément devant l'ANJ fin septembre, Feeling Publishing vient d'obtenir le précieux sésame via une décision datée du 4 mars. À ce stade, pas d'autre info à vous donner si ce n'est que cette entreprise a été fondée en 2012 à Marseille par Pascal Vallet. À suivre...

lundi 15 février 2021 à 10:44
Télex

La dernière mise à jour réalisée par l'ANJ concerne le foot et le tennis. Première info : les paris sur les 32e de finale de la Coupe de France ne peuvent porter que sur les rencontres auxquelles participent des équipes de L1 ou de L2. Seconde info : les doubles dames et messieurs de l'US Open, de l'Open d'Australie et de Wimbledon ne peuvent faire l'objet de paris qu'à partir des quarts de finale.

jeudi 11 février 2021 à 15:08
Télex

À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose un bonus de bienvenue spécial. Le principe ? Les résultats de tous les matchs de Ligue des Champions disputés les 16, 17, 23 et 24 février verront leurs cotes doublées (jusqu'à 50 € de mise). Attention : cette offre ne sera valable qu'à partir de ce vendredi 12 février. Pour en profiter, c'est par ici que ça se passe !

mercredi 10 février 2021 à 13:58
Télex

Si vous étiez devant le Super Bowl, alors vous avez sans doute aperçu Yuri Andrade débouler sur le terrain en petite tenue. L'homme a en réalité signé un coup de maître : d'abord en pariant sur Bovada qu'un streaker interromprait la rencontre (cote de +750), puis en s'en chargeant lui-même avec l'aide d'un ami. Résultat : une amende de 1 000 $ mais un gain de... 375 000 $.

lundi 1 février 2021 à 16:40
Télex

Tenir une comptabilité régulière de ses paris sportifs constitue une bonne pratique parmi d'autres pour améliorer son pourcentage de réussite. Dans certains cas, ce seul conseil peut même suffire à transformer un parieur perdant en gagnant. La preuve avec le bilan d'une saison de paris sur la NFL, et au passage l'examen d'une stratégie de spécialisation sur les touchdowns.

mardi 8 décembre 2020 à 10:11
Télex

Comme chaque semaine, Winamax dégaine une nouvelle offre à l'occasion des matchs de Ligue des Champions et Ligue Europa. Si vous placez un combiné de trois buteurs et qu'une seule sélection est finalement erronée, alors un freebet de 10 € vous sera crédité. Attention : le montant du pari doit être de 10,20 € ou plus, mais toujours avec les fameux 20 centimes.

lundi 7 décembre 2020 à 9:34
Télex

Comme souvent, c'est à un élargissement à la marge que procède l'ANJ à la demande de plusieurs opérateurs. Ainsi, il est désormais possible de miser sur le nombre de points par manche en baseball, mais aussi sur le classement final d'un grand prix de moto GP (jusqu'à 15 pilotes) et sur l'identité du pilote réalisant le meilleur temps de la dernière séance de qualif'.