mercredi 3 août 2016 à 13:26

Comme lors de chaque grand événement sportif, Winamax dégaine à l'occasion des Jeux Olympiques une opération promotionnelle dédiée. Du 5 au 22 août, les joueurs décrocheront des médailles virtuelles dont la couleur du métal variera en fonction des cotes de leurs paris. Les plus belles collectes seront récompensées par des primes allant de 10 à 2 000 €.

Tableau des médailles de Winamax

Si comme Renaud Lavillenie ou Teddy Riner vous visez l'or et rien d'autre, alors il vous faudra valider des cotes supérieures à 10. Tel est en effet le principe du tableau des médailles de Winamax : pour grimper au classement, il faudra prendre des risques. Pas forcément un problème, toutefois, puisque nos experts du forum ont tous déniché des cotes attractives du côté de l'escrime, de la voile, de la natation, du judo ou encore de la boxe. Reste désormais à transformer l'essai !

 

Outre l'or et ses cotes supérieures à 10, Winamax distribuera également des médailles d'argent pour les cotes gagnantes comprises entre 5 et 9,99, et enfin des médailles de bronze pour les cotes comprises entre 2 et 4,99. Amateurs de cotes pépères inférieures à 2, passez votre chemin !

 

Naturellement, l'opérateur fixe un montant plancher de 5 pour qu'une mise soit éligible à l'opération. En revanche, le type de pari importe peu dès lors qu'il ne s'agit pas d'un pari système. Simple ou combiné, live ou avant-match : tout est possible à la condition bien sûr de respecter le montant minimal de 5 €.

 

Au final, chaque médaille sera synonyme de points en vue d'un classement général : 9 points pour l'or, 3 points pour l'argent et enfin 1 point pour le bronze. En réalité, l'opération prendra même la forme de deux classements dotés chacun de 7 500 : le premier pour la période du 5 août à 20h jusqu'au 14 août à 10h, le second pour la période du 14 août à 10h jusqu'au 22 août.

 

Les collectionneurs de médailles en herbe pourront donc se focaliser à loisir sur leurs disciplines favorites : escrime, judo ou natation pour la première semaine ; canoë-kayak, athlétisme ou lutte gréco-romaine pour la seconde. Pour y voir plus clair, allez donc jeter un œil à l'agenda quotidien des épreuves !

Une vraie médaille olympique, ça rapporte combien ?

Les primes accordées aux médaillés olympiques varient d'une nation à l'autre. En France, par exemple, l'État allouera à ses athlètes une récompense de 50 000 € pour une médaille d'or, de 20 000 € pour une médaille d'argent et de 13 000 € pour une médaille de bronze. Certaines nations sont beaucoup plus généreuses (450 000 € pour l'or en Azerbaïdjan), d'autres un peu moins (22 000 € aux États-Unis).

L'échelle des gains de chaque classement

Dotation du tableau des médailles sur Winamax
Les news à la Une
jeudi 11 octobre 2018 à 14:21
Loi de finances et paris sportifs : le partage du gâteau en question

Le budget du ministère des Sports pourrait finalement augmenter, titrait récemment Le Parisien en référence à la volonté de certains députés de réaffecter une partie du gâteau généré par les paris sportifs en ligne. S'il n'est nullement question de modifier le taux des prélèvements, le projet ne semble pas faire l'unanimité dans l'Hémicycle.

mercredi 12 septembre 2018 à 14:56
Justice : Winamax Sport mis à l'amende pour une série de tweets

Par un jugement en date du 6 septembre 2018, la Cour d'appel de Paris interdit à Winamax de publier des images ou clichés issus de compétitions organisées par la Fédération Française de Football. Cette décision, assortie d'une condamnation à 50 000 euros de dommages et intérêts, referme un litige vieux de trois ans entre le bookmaker et la FFF.

mardi 4 septembre 2018 à 10:10
NFL : les favoris pour le Super Bowl à l'aube de la saison

Vainqueurs du dernier Super Bowl, les Philadelphia Eagles accueillent les Atlanta Falcons dans la nuit de jeudi à vendredi. Les tenants du titre et leurs dauphins, les New England Patriots, font logiquement figure de favoris de cette nouvelle saison de NFL aux yeux des bookmakers. Quelques outsiders semblent toutefois particulièrement bien armés cette année.

jeudi 9 août 2018 à 14:41
Télex

Quelques jours après l'annonce d'un partenariat de deux ans avec le LOSC, Winamax s'associe aujourd'hui avec un autre pensionnaire de Ligue 1 : le club d'Amiens. Cette collaboration se traduira comme d'habitude par la présence du W rouge sur le short des joueurs, ainsi que par diverses offres à destination des supporters et partenaires : places VIP, maillots à gagner, paris offerts... Avec en prime l'organisation d'un tournoi de poker réunissant supporters et joueurs dans le courant de l'année.

jeudi 9 août 2018 à 8:18
Télex

Chauffeur-livreur dans la vie de tous les jours, Pokercroix est un habitué des paris combinés improbables. Cette fois, la tentative a été fructueuse puisqu'il a rentabilisé sa mise de 20 centimes à hauteur de 134 787 €. Notre homme est tellement chanceux qu'il n'a même pas tremblé lors du dernier match : c'est grâce un mail de Winamax qu'il a appris la bonne nouvelle après coup.

vendredi 27 juillet 2018 à 8:40
Télex

Winamax a pris pour habitude ces dernières années de s'associer à divers clubs de Ligue 1 dans le cadre de partenariats de deux saisons. C'est au tour du LOSC d'accueillir le W rouge sur les shorts de ses joueurs, mais aussi dans l'enceinte sportive du stade Pierre Mauroy. Des animations seront également proposées tout au long de la saison, tant auprès des supporters que des parieurs.

mardi 17 juillet 2018 à 13:32
Coupe du Monde : un premier bilan de la finale des parieurs

En attendant les chiffres de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ce mercredi, plusieurs opérateurs de paris sportifs se satisfont de leur bilan de la Coupe du Monde dans les colonnes des médias généralistes. Tout en précisant que le résultat de la finale se traduit pour eux par "une perte à court terme" compte tenu de l'engouement suscité par les Bleus.

mercredi 9 mai 2018 à 13:53
Télex

JohnDoe a longtemps tenu de main de maître la rubrique tennis du podcast du Bar des Sports. Ses fans seront donc heureux d'apprendre qu'il entend continuer à leur faire profiter de ses analyses sur le circuit ATP. En attendant Roland Garros, c'est du côté d'Istanbul que Jonas a choisi de s'échauffer.