jeudi 1 septembre 2016 à 9:52

Moins de deux mois après sa déconvenue en finale de l'Euro, l'équipe de France de football rechausse les crampons pour reprendre visite à une solide sélection italienne. La rencontre mettra en scène de nouveaux visages dans les deux camps, et fera office de préparation en vue des premiers matchs de qualification pour le Mondial russe dans quelques jours. Un pronostic ?

Didier Deschamps

Bien malin qui pourrait prédire le résultat du match qui opposera ce soir, à Bari, les vieilles connaissances françaises et italiennes. Les deux sélections ont certes laisser entrevoir des bases fort prometteuses lors de l'Euro, mais leurs effectifs ont été considérablement renouvelés — par choix ou par contrainte — en prévision de ce match amical.

 

Du côté des Bleus, un tiers du casting établi par Didier Deschamps a été chamboulé. Une proportion qui devrait se retrouver sur la feuille de match puisque L'Équipe annonce les titularisations probables de Djibril Sidibé et Laywin Kurzawa en défense (aux côtés de Varane et Koscielny), mais aussi d'Anthony Martial en attaque pour épauler la paire Griezmann-Giroud. Le tout sur la base d'un 4-3-3 qui ressusciterait le triangle Kanté-Matuidi-Pogba au milieu de terrain.

 

Du côté de la Squadra Azzura, le nouveau chef d'orchestre Giampero Ventura a lui aussi décidé de tester des jeunes pousses, mais dans de moindres proportions. Quinze des joueurs retenus à l'Euro font leur retour, accompagnés tantôt de revenants (Manolo Gabbiadini et Luca Antonelli) tantôt de novices (Alessio Romagnoli, Leonardo Pavoletti et Andrea Belotti). Principal chantier du nouveau sélectionneur : construire une ligne d'attaque aussi efficace que l'architecture défensive qui a tant impressionné en France.

 

En attendant, ce sont les Bleus qui se présenteront de l'autre côté des Alpes dans le costume de favoris des bookmakers. La cote de 2,65 qui leur est attribuée (contre 3 pour l'Italie) confirme cependant le caractère extrêmement indécis de ce match de rentrée. Un constat qui vaut d'ailleurs également pour l'autre confrontation de prestige de la soirée : un Belgique-Espagne aux cotes parfaitement équilibrées. Les parieurs, eux, se tourneront donc peut-être plus volontiers vers les qualifications sud-américaines en vue du Mondial russe. Au programme de la soirée, notamment, un Équateur-Brésil qui sent déjà la poudre.

Une grande première pour l'assistance vidéo à l'arbitrage

Pour la première fois, un match amical international sera ce soir le théâtre d'un test d'assistance vidéo aux arbitres. Concrètement, la FIFA indique qu'"un arbitre assisté par la vidéo pourra communiquer avec l'arbitre pendant le match", mais précise que le dispositif n'aura absolument "aucun impact sur la partie".

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Italie-France : les Bleus de Dédé se tournent vers la Coupe du Monde
Cette news a suscité 26 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

C'est une équipe très athlétique (pas mal de joueurs au-dessus d'1m90) capable de poser beaucoup de problèmes sur coups de pied arrêtés. Son ossature s'appuie allègrement sur le vivier du Dinamo Tbilissi. L'effectif a été pas mal rajeuni sous l'impulsion du nouveau sélectionneur (qui a à son crédit d'avoir qualifié la Slovaquie pour le Mondial il y a six ans), donc c'est difficile d'avoir de la visibilité à court terme. Néanmoins le potentiel est là et c'est une équipe qui, si elle veut conserver ses chances de se qualifier pour une Coupe du Monde qui se déroulera chez le voisin, doit gagner ce soir. La suite s'annonce un poil plus compliquée même si le groupe est équilibré (Serbie, Pays de Galles, Irlande...).

De son côté l'Autriche est en perdition depuis sa brillante campagne de qualification pour l'Euro. Elle n'a gagné que deux matchs en 2016, à chaque fois à domicile : contre l'Albanie et Malte.

Modifié par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez làààà ! 

Grosse soirée en perspective. Mais ca commence dès 13h messieurs ! 

Ne soyez pas surpris par la cote du match nul entre l'Albanie et la Macédoine : 1.50, le match a été arrêté hier.  

Bien envie de me laisser tenter par des mises marginales sur ces matchs exotiques. 

 cdm2018.JPG

Mais c'est évidemment le soir qu'il y aura les plus beaux matchs, à commencer par la France qui est  1.35 sur Unibet (1.36 hier, ca chute de façon vertigineuse). 

La Belgique est a 1.25 à Chypre, pays qui a moult fois posé des problèmes à pas mal de nation. Notamment : 

Le 1N manuel est à 3.72. D'ailleurs, vous trouverez ICI un outil en ligne pour le calcul manuel des doubles chances et DNB. 

 

La Hongrie de @SuperCaddya aussi un match piège aux Iles Feroe. Les grecs y furent battus en juin 2015, et les hongrois ne l'emportèrent que 1/0 en 2014. 

Le 1N manuel est à 2.88 et le DNB à 6.068

 

Enfin, 2 matchs très sympa entre la Suède et les Pays Bas (groupe de la France), et la Suisse et le Portugal. 

A vos tips ! 

Il y a 23 heures, zoli a écrit :

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Belgique a ete tres en difficulté contre l'Espagne la semaine passée. Elle se deplace à Chypre, là où rare sont les équipes qui s'imposent par plus d'un but, et vu le niveau actuel des belges, je sens qu'ils vont connaitre quelques difficultés.

On a donc envoyé sur la Belgique s'impose par un but d'écart, fait nul ou perd à 1,83

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les pays bas ont déjà loupé l'euro cette année. Ils peuvent pas se permettre de prendre un mauvais départ pour la qualification.le pays bas remboursé si nul @1.49 est plaisant je trouve.la France @1.35 c'est pas haut mais ca me parait carrément safe aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 57 minutes, thoder a écrit :

Les pays bas ont déjà loupé l'euro cette année. Ils peuvent pas se permettre de prendre un mauvais départ pour la qualification.le pays bas remboursé si nul @1.49 est plaisant je trouve.la France @1.35 c'est pas haut mais ca me parait carrément safe aussi.

Les pays bas ont vraiment peu de chance d'aller à la coupe du monde tellement leur équipe est faible pour le moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Scénario totalement ouf sur Bulgarie-Luxembourg (1-0 à la mi-temps, 1-2 avec deux buts coup sur coup, 3-2, égalisation dans les arrêts de jeu et but de la victoire bulgare dans la foulée).

Modifié par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 26 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.