mardi 26 avril 2016 à 12:31

À l'occasion des demi-finales de Ligue des Champions, Winamax dégaine son Hat-Trick, une opération promotionnelle qui devrait ravir les chasseurs de scores exacts ou de buteurs improbables. Pour chacune des quatre rencontres, une dotation de 2 500 € sera mise en jeu. Top départ ce mardi avec Manchester City - Real Madrid !

Hat-Trick sur Winamax

Messieurs, les deux jours qui viennent s'annoncent particulièrement sympathiques : le déplacement du Real à Manchester ce mardi, celui du Bayern à Madrid pour défier l'Atletico ce mercredi... Fidèle à ses habitudes, l'équipe de Winamax sort donc de son chapeau une petite promo spécifiquement dédiée à ces deux chocs.

 

Le principe d'Hat-Trick est très simple. À l'occasion de chacun des matchs aller comme retour, l'opérateur met en jeu une dotation de 2 500 € sous la forme d'un classement. Pour prétendre aux plus belles places de ces classements, il suffit de dénicher les plus grosses cotes proposées... et de les rentabiliser.

 

Ainsi, chaque pari simple d'au moins 5 sur l'un des matchs concernés donnera lieu, s'il s'avère gagnant, à l'attribution d'un nombre de points égal à la cote choisie. Si le pari en question a été placé en live, ces points seront même multipliés par 1,5. Et à l'arrivée, ce sont les trois meilleurs paris de chaque joueur lors d'un match donné qui détermineront sa position au classement.

 

La dotation de chaque classement :

  • 1er - 600 €
  • 2e - 475 €
  • 3e - 350 €
  • 4e - 250 €
  • 5e - 150 €
  • 6e - 125 €
  • 7e - 100 €
  • 8e - 75 €
  • 9e - 60 €
  • 10e - 40 €
  • du 11e au 15e -25 €
  • du 16e au 30e - 10 €
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Hat-Trick : la chasse aux grosses cotes sur Winamax
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

À l'occasion des demi-finales de Ligue des Champions, Winamax dégaine son Hat-Trick, une opération promotionnelle qui devrait ravir les chasseurs de scores exacts ou de buteurs improbables. Pour chacune des quatre rencontres, une dotation de 2 500 € sera mise en jeu. Top départ ce mardi avec Manchester City - Real Madrid !

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce scam de mutant :|

 

hier je demande au support ce qui se passe en cas de 0-0 vu que beh "prochaine equipe a marquer : aucune" et "nombre exact de but : 0" c'est exactement la meme chose.

La réponse en me prenant visiblement pour un bon trisomique sera simplement un extrait copié collé de la page de l'offre :

  • Si vous effectuez plusieurs paris identiques (par exemple : « score exact 2-0 », « Prochain buteur : Sergio Agüero»), seul le pari rapportant le plus grand nombre de points sera pris en compte. Cependant si vous misez sur « Buteur au cours du match : Sergio Agüero » et « Buteur au cours du match : Karim Benzema » et que les deux joueurs marquent, les deux paris seront pris en compte (ces deux paris n'étant pas identiques).

personnellement je trouve que l'exemple qu ils avaient choisi portait bien a confusion mais bref, la je vois que le gagnant a trois paris identique tous pris en compte alors qu ils ont la meme cote.

 

fin bon toujours sympa ces offres promotionnelles avec des précisions qui apportent rien et un support qui en sait pas plus (genre si les cas d'égalité sont réglés selon les montant des bets ou l'heure a laquelle on a pris etc.) 

et gg aux trongols qui se retrouvent devant en ayant pris le 0-0 @9 en live ou 11 pregame :ike:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.