Aller au contenu
Ce sujet
Mike Vegas

MLB - THE SMART MONEY !

Messages recommandés

Alors voilà, merci à vous de votre aide pour l'insertion des images, je vais pouvoir continuer. 

Alors aujourd'hui, dans le nouvel épisode de MLB The Smart Money, il va y avoir Mike Vegas, Ricardo et ses copines, du poker...un peu, des cascades et de la baston, euh non pas aujourd'hui ;) , et des footballeurs perdus à Vegas, des monstres qui se battent en se lançant des crottes de nez, euh ça non plus en fait lol...

Bon aller j'y vais, bonne lecture, merci de vos commentaires et retours, à +

 

-------

 

Ce matin, je me lève pas trop tard, il n’est que 9h00, mais le soleil du mois d’avril est déjà bien présent et perce facilement les rideaux de ma chambre. Je met un pied à terre, m’étire les bras, puis ouvre les rideaux. Le quartier à l’air calme, comme tous les jours. Il faut dire que dans les quartiers résidentiels du nord de Vegas, c’est toujours assez calme. La rue où Kyle habite n’est pas une artère passante, alors c’est tranquille pour dormir. La maison étant assez récente également, les vitres insonorisent bien le peu de bruit extérieur.

Je marche doucement vers la salle de bain, fait chauffer l’eau de la douche, puis pose les mains sur le rebord de l’évier, puis me regarde dans la glace. La barbe de 2 jours qui commence à pointer le bout de son nez. J’ai l’air fatigué tout de même. Il faut dire qu’hier la soirée n’a pas été de tout repos. Mais comme je suis resté frais, je me rappelle de la plupart de mes faits et gestes. Ce qui est déjà une bonne nouvelle.

La buée commence à monter sur le miroir. Il est temps de rentrer sous la douche.

Tout en laissant l’eau presque brûlante couler sur mon corps, je penche la tête en arrière pour bien m’asperger le visage pour plus de relaxation, et je revois mon entrée dans ce casino que je ne connaissait pas encore hier. L’Orleans.

 

Sous le soleil d’une chaude après-midi du mois d’avril à Vegas, j’arrive aux porte de l’Orléans,  un peu fatigué il est vrai. Il faut dire que j’ai décidé de marcher du Caesar’s Palace où je viens de poser un bet de plus de 3,000$ sur les Dodgers avec handicap -1.5 jusqu’à l’Orléans, situé à environ 1 km à l’ouest du NewYork New York. Soit environ 45’ de marche tranquille depuis le Caesar's.

Mais ça va, ce n’est pas 45’ monotone, car quand on arrive près de l’Aria et Cosmopolitain,il y a des gars et des filles qui accostent un peu tout les jeunes en tendant des flyers pour des soirées assez chaudes sur Vegas, ou d’autres flyers où vous pouvez commander les services de call-girls si jamais vous vous ennuyez. Ça ne m’intéresse pas mais prend tout de même les flyers, ça me fera un peu de lecture pour la route ;)

 

DSC00072.jpg

 

DSC00062.jpg

 

En chemin, on croise un peu toutes sortes de touristes. Des célibataires hommes et femmes venus s’amuser à Vegas, aux familles complètes venus passer quelques jours de vacances. Sans parler de toutes les langues étrangères que je peux entendre en tendant un peu l’oreille. De l’anglais, obviously, mais aussi beaucoup d’espagnol, un peu de français, d’italien, mais aussi du chinois ou japonais, voire du coréen, je ne comprend jamais ces langues là. En même temps je n’ai jamais appris, donc forcément.

Une fois arrivé à l’Orléans, un portier m’ouvre la porte en me souhaitant la bienvenue.

 

lg_orleans-new-1a-productimage.jpg

 

Je le remercie, entre et aussitôt une hôtesse me souhaite à nouveau la bienvenue en me tendant un flyer faisant la promotion des bars et restaurants de l’hôtel. Je le glisse dans ma poche, ça pourra peut-être servir tout à l’heure.

Comme c’est la première fois que je met les pieds ici, je ne suis pas perdu, mais je cherche un peu. Poker Room, ça y est j’ai trouvé. Quelques minutes de marche à peine, me voici devant l’entrée. Une charmante hôtesse me salue :

- Bonjour Monsieur, vous souhaitez jouer au poker ce soir ?

- Oui s’il vous plait.

- Quel jeu ? Cash game ? Tournoi ?

- Vous avez un tournoi ce soir ?

- Oui nous avons un 125$ à 19h00. Souhaitez-vous y participer ?

Je regarde ma montre, il n’est que 17h30. Après quelques secondes de réflexion, je décide de m’y inscrire.

- Souhaitez-vous vous asseoir à une de nos tables de cash game en attendant ?

- Non merci, je vais aller me balader dans le resort.

- Très bien, à tout à l’heure. Essayez d’être présent au moins 15’ avant le début s’il vous plait.

- Je suis toujours ponctuel.

Je garde mon ticket d’entrée du tournoi, et me dirige vers les tables de blackjack.

Il reste une place sur une table à 5$ mini la mise. Je m’assoie et demande pour 500$ de jetons.

Mes collègues de table sont assez surpris de mes mises assez bourrin. Mais quand je récupère plus de 200$ quand je pète un blackjack, ça claque quand même.

Même si je n’ai gagné que mes 20$ de prévus par série, ça claque un peu :)

Après 1 heure de jeu le croupier m’offre un ticket “comp” pour un buffet gratuit à l’hôtel, valeur environ 15$. Ce n’est pas un super buffet, certes, mais au moins ça remplira le ventre. En plus je viens d’amasser environ 150$. Ça me rembourse mon tournoi de poker en plus. J’adore le blackjack. Mais ça reste assez monotone et surtout la stratégie de Ricardo est assez dangereuse si on ne s’arrête jamais. Donc je stop là, et je vais me dégourdir les jambes avant d’aller à mon tournoi de poker.

 

Il est déjà 18h45 et j’arrive à la poker room.

Ma place est à la table n°2, place 7.  Apparemment il y aurait 4 tables, soit environ presque 40 joueurs.

 

Poker-Room-Close-1.jpg

 

Je m’assoie, salut le croupier et les joueurs présents à la table. Comme d’habitude, c’est assez cosmopolite. Des jeunes, des moins jeunes, des américains, des étrangers. Bref, un beau panel de fish en perspective.

D’un coup on entend une vieille crier :

- Brandon, houhou, Brandon, je suis là !

Le petit vieux à ma gauche lui répond

- Oui c’est bon Brenda, je t’ai vu, laisse moi tranquille je vais commencer mon tournoi de poker.

Elle lui répond avec un grand sourire :

- Je reste près des machines à sous, pas trop loin, comme je sais que tu vas te faire sortir avant la première pause. On se fera un petit resto après.

 

Oh m**de, je crois que c’est encore les 2 vieux de l’aéroport, Brandon et Brenda. Mais ils sont encore là après plus de 3 semaines ? J’y crois pas. Soit ils habitent ici, soit ils sont pleins aux as. Vu comment ils s’habillent et parlent, j’opte pour la deuxième solution.

 

925ba4b1-4b60-4111-aae2-0669003c1ecf.jpg

 

Il est plein aux as, il à l’air de prendre le poker comme un amusement, il est à ma gauche, ça sent le vol de blindes à 100 mètres les yeux fermés ça.

En effet, après plusieurs tours de tables aux blindes assez petites, j’ai déjà en tête le profil des joueurs à ma table. Et le vieux Brandon, c’est du fish de chez fish, du poisson bien frais prêt à pêcher. Ça marche à tous les coups, même si je n’ai rien. Ah si, j’avais 7-2 suited, c’était suited quand même ;) Mais ça va il a lâcher la grosse blinde. Easy.

- Ca va gamin, arrête de lui voler les blindes comme ça, n’abuse pas trop !

Cette phrase est sortie par une petite mamie en face de moi. Elle joue pas trop mal la mamie. Elle vole aussi les blindes, a fait une relance derrière un 3 raises, et a réussi à faire coucher le mec à la turn. Et son tapis a bien monté.

 

1017769_645409865547052_8424498158386567

 

C’est déjà la pause, et un mini buffet est présent près des tables.

Je prend juste du coca et des mini sandwichs, et voilà la mamie qui s’approche.

Elle commence à me demander d’où je vient, ce que je fais etc… puis elle me raconte sa vie, un peu comme tous les vieux, elle radote aussi un peu, mais normal vu son âge ;)

Elle vient du Minnesota, elle est déjà en retraite alors que son mari travaille encore comme vendeur dans un Target, et elle me raconte aussi plein d’autres choses que je n’ai pas retenu car je n’écoute pas trop en fait.

C’est déjà l’heure de la reprise, nous ne sommes plus que 6 à la table, encore un out et à mon avis on va passer à 3 tables. C’est pas mal la boucherie la structure, mais normal c’est un 125$.

A un moment, j’étais pas terrible niveau tapis, et je me lance dans un coup avec K10s, le flop me montre un K et un 10, je relance un joueur qui se couche, puis la mamie (dont je ne connais même pas le nom en fait, elle me l’a peut-être dit mais comme je n’écoutais pas) me regarde, me sourit, puis relance. Je réfléchi, et call.

Le turn montre un 8. Je check, elle mise ½ pot, et je relance. Elle réfléchi, j’ai l’impression qu’elle est devant.

Et finalement, avec un petit sourire, elle se couche.

- Tiens, c’est pour toi, je sens que je vais le regretter plus tard si je suis.

Je retourne le K mais ça n’a pas l’air de la perturber. Je la sentais bien sur un brelan flopé. Je ne saurai pas, je lui demanderai tout à l’heure.

Mon téléphone vibre….

Je sors de table pour consulter ce que c’est.

Oh m**de, un message de zlatan.

phone1.png

Screen-Shot-2016-04-25-at-18.04.43.pngphone2.png

 

Bon là il faut que je sorte du tournoi et vite, il y a urgence. Je laisse un message à Ricardo en passant, lui demandant il est où et si il a des filles pas loin.

Sa réponse ne se fait pas tarder, et il m’envoie direct la photo des filles qui passent la soirée avec lui. Photo prise l’après-midi me dit-il, mais toujours avec lui là.

 

600x400.jpg

 

Ok, je lui demande de m’attendre avec elles devant le resort Encore d’ici 30’, et qu'elle gardent bien le champagne au frais et de me garder la blonde au chaud ^^.

Je reviens à la table, un peu pressé, la mamie a remarqué que quelque chose s’était passé et que je voulais en finir direct.

Je balance limite mon tapis dès que je vois un mec avec un bon jeu, et le mec suit mon tapis.

Mais la petite mamie aussi.

Et forcément, j’ai 10-9 offsuited, et la mamie à encore moins, un beau 5-2s.

Le mec retourne KK. Le flop sort un K mais la turn et river sortent deux 2.

Brelan de K contre 2 pour la mamie. Je suis out et elle aussi.

Je me lève, remercie tout le monde, et sort de table.

La mamie aussi, et me suit. Elle m’interpelle et me demande ce qui se passe…

Je lui explique vite fait qu’un pote avec des copines m’attendent dans un casino et que je suis pressé.

- Je peux vous y déposer si vous voulez ?

- Ah oui c’est vrai ? Vous avez une voiture ?

- Oui, je loge chez une ami pendant 3 mois, elle me prête une voiture.

- Ah c’est gentil ça. Merci beaucoup.

On rejoint le parking, et on s’installe dans sa petit Chevrolet Spark.

Arrivée à la barrière, elle donne son ticket et le gars la regarde avec un petit sourire moqueur envers moi, puis dit à la mamie

- Amusez-vous bien cette nuit Madame.

Enfoiré va.

Une fois arrivée devant le resort Encore, je la remercie encore de sa gentillesse, et bizarrement, elle n’en fait pas des tonnes, n’abuse pas en essayant quoi que ce soit, et me laisse tranquille devant le hall d’accueil où Ricardo et ses 4 copines m’attendent.

Mais vraiment un truc de fou cette mamie joueuse de poker. Énorme. LOL.

 

encore1.jpg

 

Une fois ma douche terminée, je prend mon petit déj quand Ricardo débarque, la gueule enfarinée.

- Quelle soirée Mike !!

- Tu m'étonne.

- Et ce Verratti, quel petit con. Comment il m’a piqué mes 2 copines !! Plus jamais tu m’invites avec mes copines chez des potes à toi.

- Promis Ricardo. Mais ne t’inquiète pas, ce n’est pas de si tôt qu’ils vont revenir.

- J’espère bien.

 

Une fois bien en forme, j’ai passé 2 heures à analyser la carte du jour et voici les bets que je suis allé prendre en début d’après-midi.

Bankroll Westgate - Labouchère

3,300$ sur Chicago Cubs -1.5 @ 1.756

Bankroll Caesar’s - Analyses

7% soit 3,136$ sur Washington Nationals @ 1.588

Modifié par Mike Vegas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le match des Cubs est annulé car il pleut de trop.

Je remplace le match là par le suivant, mais uniquement pour la bankroll Westgate - Labouchère. Pour la bankroll Caesar's, je ne bet rien ce soir.

Westgate - Labouchère

2,200$ sur Arizona Diamonbacks @ 1,502

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ehehe, non pas du tout, je suis juste très charrette en ce moment, c'est que la vie à Vegas ce n'est pas de tout repos. 

Je vous post tout à l'heure un petit bilan, pas la suite de l'histoire, mais un petit bilan. 

à+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou les zamis, 

beaucoup de taf en ce moment à Vegas, je vous raconterai tout prochainement, une nouvelle connaissance qui permet à Mike d'avoir accès à de nouveaux endroits à Vegas, bref, il faut que je potasse tout ça et surtout que je trouve le temps de coucher ça sur le papier.

En attendant, chose promise, chose dûe, voici le bilan de mes 2 bankrolls à la date d'hier soir. 

Ma roll "Analyses"

analyses1.thumb.PNG.5f1368f98069f5504338

Ma roll "Système Labouchère"

labouchere1.thumb.PNG.d83cdb96407297d30e

Eh oui plus de 20,000$ sur une roll totale de 80,000$ en 1.5 mois, j'espère que je vais tenir le rythme ;)

Et pour ceux d'entre vous qui ont des doutes sur la véracité des bets (analyses car je ne prend pas en vrai les bets labouchère c'est juste du fun, rentable, mais du fun, et parce que je n'ai pas le temps de poster tous les soirs mes bets) voici mes 2 rolls sur pinnacle. (j'ai pris 1 ou 2 bets en plus au milieu, mais hors système, mais même avec ça mon ROI est bon).

Capture.thumb.PNG.78548fb1803a81ba6814d8

Capture1.thumb.PNG.83ee4619d27db071d1483

Capture2.thumb.PNG.ebae1376300e0ab63b8b5

à bientôt pour de nouvelles aventures ...

Modifié par Mike Vegas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains attendaient la suite depuis longtemps, c’est que la production a décidée d’arrêter prématurément la série après quelques épisodes de la saison 1. Pas faute d’audimat, mais faute de budget.

Le script a été acheté par une autre société et la suite vient de sortir.

J’espère que vous vous reprendrez au jeu, pour les petits nouveaux vous pouvez reprendre depuis le début :P

-----

- Aller Mike, lève toi et suis moi, quelqu’un t’attend au parloir !

Je  regarde ma montre, il est 11h du matin, je n’avais aucun rendez-vous! Je m’extirpe doucement de mon couchage, enfile mes chaussures, et le garde me fait sortir de la cellule en me tenant la porte, et le referme immédiatement avec un fort bruit métallique.

En passant devant les autres cellules je croise Pablo, un autre détenu, qui me lance un clin d’oeil qui veut dire “petit veinard”. Je ne comprends pas trop son clin d’oeil.

Encore 50 mètres et j’en saurais peut-être un peu plus.

Le garde me fouille pour vérifier que je n’ai rien sur moi et me fais entrer.

- Mike! me lance immédiatement Marcus, un autre détenu et néanmoins ami dans cette sulfureuse prison, qui se trouve également au parloir en compagnie de son frère qui lui rend visite environ une fois par semaine. Encore merci pour hier soir.

Il parle du bet NBA pris hier soir avant le match contre d’autres détenus, des paris clandestins en quelque sorte, mais qui font du bien ici quand ça gagne.

Il faut dire que depuis 1 an, j’enchaîne les bons résultats ici, et même si ça ne m’a pas rendu riche, ça m’a permis de vite gagner le respect de beaucoup de monde et ainsi ils m’ont laissé tranquille la plupart du temps. Du moins ceux qui pariaient avec moi, ceux contre nous, on ne peut pas en dire autant.

Le garde me pousse sur une chaise se trouvant à une table devant laquelle se tient debout une charmante créature et lui annonce :

- Vous avez 15 minutes madame.

- Monsieur Vegas, Mike Vegas ?

- Lui-même !

- Bonjour Monsieur Vegas, je suis Heather votre avocate, spécialisée dans les défenses d’affaires criminelles.

OMFG, c’est quoi cette fille ?

Une belle blonde venue juste pour moi. En plus une avocate. Mais je n’ai pas d’avocate moi. Magnifique petit visage, un sourire à tomber, je ne lui donne même pas 30 ans, chevelure blonde lisse qui descend jusqu’au bas des épaules, et ces talons hauts, ce tailleur avec cette jupe crayon, ce décolleté, wow. Je l’aime déjà.

- wow, vous êtes super jolie.

- Merci, mais je ne suis pas là pour ça.

- Asseyez-vous je vous en prie. Vous êtes avocate alors ? Mais je n’ai pas d’avocate !

- Si maintenant vous en avez une. Elle s’assoit à la table, pose sa petite mallette sur la table et croise ses jambes.

Je fais partie du cabinet Snell & Wilmer de Las Vegas, le plus gros cabinet d’avocats du Nevada. Je viens vous sortir de là.

- Ah oui ? Et comment ? Il me reste encore 12 mois à tirer dans cette prison.

- Plus maintenant, quelqu’un a payé votre caution.

- Quoi ? Elle était de combien ?

- $720,000, soit $60,000 par mois restant.

- What ? $720,000 ?

- Oui, quelqu’un a payé cette somme pour vous libérer le temps de terminer votre procès, il a même payé notre cabinet pour assurer votre défense dans cette affaire.

- Oh quelle m**de cette affaire !

- Oui, vous vous êtes fourré dans de beaux draps.

- Je vous rappelle que je n’y suis pour rien, je me suis retrouvé là, au mauvais moment au mauvais endroit et les flics sont arrivés.

- Oui je sais tout cela, j’ai lu votre dossier, vos dépositions, les témoignages, nous pensons même qu’il peut s’agir d’un piège. Je vais m’occuper de vous faire innocenter dans cette affaire. En attendant vous sortez ce midi à 12h00 précise. Une voiture sera devant la prison pour vous récupérer.

- Ok, merci Heather. Mais qui vous a embauché pour me sortir de là ?

- Il ne souhaite pas être connu pour le moment, et m’a demandé de ne pas divulguer son identité.

Et bien c’est la meilleure ça. Un bon samaritain qui me veut du bien, pour une fois. Mais maintenant j’ai l’habitude à Vegas, je ne dois compter que sur moi-même, même pas sur celui qui a payé ma caution et ma défense, c’est trop louche.

- Avant de vous laisser Monsieur Vegas, il faudrait signer ce papier s’il vous plaît.... Merci, nous nous retrouverons dans mon bureau au cabinet S&W très prochainement, restez joignable.

- Merci beaucoup Heather, à bientôt.

 

En marchant jusqu’à la porte de sortie du parloir, je ne pouvais m’empêcher de pencher la tête pour admirer une dernière fois cette magnifique avocate. En même temps j’aurai voulu ne jamais la rencontrer, du moins pas dans ces conditions.

- Eh gringo, il paraît que tu vas nous laisser tout seuls ?

- Les nouvelles vont vite apparemment !!

A peine de retour dans mes quartiers, que les autres détenus étaient déjà au courant de mon départ.

Je regagne ma cellule pour ranger mes affaires, il n’est que 11h20, encore quelques minutes à patienter.

- Alors Mike, ça y est, tu pars ?

C’est José, mon compagnon de cellule, celui avec lequel je partage ce petit espace depuis maintenant presque un an. Un mec super sympa, mais quelque peu impulsif, et le coup de couteau qu’il a donné à un autre mec d’une bande il y a 3 ans de cela, lui vaut encore 2 ans de prison à cette heure-ci.

 

jail1.jpg

 

Tout en remplissant quelques derniers papiers, je lui dit :

- Oui je pars, quelqu’un a payé ma caution, mais je ne sais même pas qui.

- La chance. Il ne veut pas payer la mienne aussi ?

- Ah, si c’était si simple José. Tu sais, il doit attendre quelque chose de moi, on ne donne rien sans rien ici.

- Quand tu seras de retour en ville, peux-tu laisser ce mot à ma famille s'il te plait ? Voici l’adresse aussi.

- Pas de problème José, je m’en occupe. Encore 2 ans à tenir et tu les reverras.

- Oui mais 2 ans c’est encore long.

12h00 pétante, le garde vient me chercher, je passe par la case départ, là où j’avais laissé mes affaires en arrivant.

Je récupère donc un petit sac et des clés ainsi que mon portefeuille. C’est tout. Je signe un papier, et le garde m’amène vers la sortie.

Je n’y crois pas. Voici la sortie, cela fait presque un an que j’attends ça. Il fait grand soleil à Vegas déjà 18° à midi en ce début mars 2017.

La grille s’ouvre doucement, le garde me dit de sortir que c’est bon.

Je le regarde une dernière fois en le remerciant, et il me lance un “bonne chance”.

Heather m’a dit qu’une voiture devait m’attendre, mais je ne vois rien. Je reste sur mes gardes tout de même, j’ai en ai tellement vu ici en quelques mois.

 

992-67.jpg

 

Un magnifique bruit de moteur arrive par la gauche. Une voiture sportive roulant au pas s’approche et se gare juste devant moi. C’est une corvette cabriolet.

Une jolie fille à l’intérieur me dit :

- Monte Mike, ne perd pas de temps.

Je ne me fais pas prier, ouvre la portière droite. La douceur de Vegas se fait ressentir jusque sur la poignée de la porte. Le soleil donne vraiment une allure incroyable à cette Corvette.

Je m’installe doucement, ferme la porte, attache ma ceinture, et regarde la fille.

- Salut Mike, ravie de te revoir, allons-y ne perdons pas de temps.

J’esquive un large sourire et répond :

- Let’s go, I’m back baby !

Et la Corvette part sur les chapeaux de roues dans un crissement de pneus incroyable, non sans laisser devant la prison au moins 5 mètres de gomme sur la route.

corvette.png

Modifié par Mike Vegas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Wow, que ça fait du bien de rouler en Corvette après plusieurs mois coincé avec des tatoués.

J’ai connu les fast de Vegas et le pire de Vegas, maintenant je connais un peu mieux toutes les facettes de cette ville. Eh oui, ce n’est pas rose tous les jours ici. On pense casinos, poker, roulette, blackjack, paris sportifs, spectacles, hôtels luxueux, piscines, soleil, chaleur, night clubs, strip club, jolies filles etc… mais il ne faut pas oublier que qui dit ville de jeux d’argent et de vice, dit criminalité et délinquance. Ca va de paire. Et Vegas est le summum de ce côté là. On ne s’en rend pas toujours compte, mais la criminalité est bien présente. Les prisons aussi. Tout cela est bien sûr caché un maximum aux touristes, mais ça fait partie de la dure réalité de cette ville. Et la dure réalité, je l’ai vécue pendant plusieurs mois.

Mais me voilà sorti d’affaire (ou presque), me promenant cheveux au vent à bord d’une Corvette cabriolet aux côtés d’une jolie fille dont je ne connais même pas le nom ni d’où elle vient. Mais tout cela va s’éclaircir très vite à mon avis.

- Alors Mike, c’était sympa la prison pendant 6 mois ?

- 6 mois ! Tu rigoles ma petite. 8 mois, ça fait une petite différence. Passe y déjà 2 mois et on en reparle.

- T’inquiète j’e n'y suis pas allé, mais grâce à notre avocate de haut vol Heather, et beaucoup de pots de vin aux juges, j'ai évité la taule mais écopé de quelques heures d'intérêt général.

- Oh pauvre petite fille riche. Et en voyant le coin de ton œil droit je vois que tu es toujours à chercher des histoires apparemment ?

- Ahahah, ça ? mais non je me suis cognée sur la porte du frigo.

- Mais bien sûr, ton frigo il cogne super fort dis donc, quand je le verrai je me méfierai alors.

- Oui fait gaffe en effet.

- Stéphanie, c’est mon prénom au fait.

- Moi c’est Mike

- Sans blague !! Tu m’en diras tant.

C’est qu’elle à l’air d’avoir le sens de l’humour cette Stéphanie. En même temps, de la taule évitée, son frigo qui la frappe, elle doit avoir du caractère la petite.

- Et sinon, on va jusqu’où là ? On va voir ton frigo ? J’ai hâte de faire sa connaissance.

- On arrive là, encore 200 mètres et c’est bon.

Et c’est pas un quartier de pauvres ici. Que de magnifiques villas, bordées de golfs. Ça respire le grand luxe à plein nez. Quel contraste avec ce matin où je mangeais mes Chocapic dans un bol en métal avec du lait qui avait plus un goût de flotte, le tout entouré de deux gros balèzes tatoués qui transpiraient comme des porcs dès 7h30 du matin. Sans compter les insultes qui volaient à travers le réfectoire. La journée s'annonçait chaude dans tous les sens du terme. Une routine quoi.

Mais cet enfer était bien fini pour moi. La voiture ralenti et s’arrête devant une impressionnante grille métallique noire. Après quelques secondes à peine, la grille s’ouvre et la Corvette s’engage sur un petit chemin super joli, qui aboutit dans la cour d’une villa comme j’en avais jamais vue. La cour est recouverte de pavés magnifiques, sans un poil de mauvaise herbe au kilomètre à la ronde. De magnifiques petits palmiers un peu partout dans la cour donne un effet genre je viens d'atterrir chez des bourges de chez bourges. Je jette un oeil sur la maison et vois sur le balcon, une personne dont je n’ai pas pu voir le visage, rentrer dans la villa. A vue d’oeil, je dirai que cette petite bicoque doit valeur dans les 8 millions de dollars pas moins. Qui sait, d’ici 10 minutes je me retrouverai dans la piscine avec un martini à la main accompagné de ma charmante chauffeur en bikini.

 

vegas1.PNG

 

Une voix me sort de mon délire et criant :

- Mike, mon ami. Bienvenu chez moi.

Nom de Zeus !! Mais c’est Kevin Chamberlin. Quelle surprise !! Je ne me rappelais même plus de lui, il faut dire que je ne l’ai vu que 3 ou 4 fois en juin 2016 avant d’aller moisir plusieurs mois en taule.

- Kevina !! J’aime bien l’appeler comme ça des fois, je sais qu’il n’aime pas, alors moi j’adore.

- Aller rentre et mets toi à l’aise, on va discuter.

- Ne te met pas à poil quand même, repris Stéphanie. C’est la maison de Kevina, pas le club Sapphire ici.

- Ça a été la route avec ma frangine ? Elle est un peu têtue et chiante, mais elle est charmante.

- Charmante oui, le terme est approprié. Et pas qu’un peu. En parlant du club Sapphire Stéphanie, je t’imagine très bien passer tes après-midi dans les piscines de ce club non ?

Elle me lança un regard moitié méchant moitié arrête de te foutre de ma gueule, du style tu me prends pour une fille facile ou quoi ?

En tous cas, sacré Kevin, il ne m’avait pas dit qu’il avait une sœur aussi jolie.

Je me sens bien ici, je respire à nouveau.

Le soir tombe doucement sur Vegas mais la piscine légèrement chauffée va faire l’affaire ce soir et je vais me détendre un peu avant de voir la suite de l’aventure.

 

vegas2.PNG

 

Modifié par Mike Vegas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Le soleil entrant par les grandes fenêtres de la chambre me réveille doucement. J’ouvre doucement les yeux et j’aperçois le joli visage de Stéphanie me sourire.

- Alors, tu as bien dormi Mike, me demande t-elle.

- Oui une fois que j’ai pu m’endormir, c’était pas facile avec toi.

Grand sourire de sa part.

Elle relève le drap et se met assise dos à moi sur le lit pour se lever. Son corps presque nu n’est recouvert que d’une petite culotte noire en coton, du plus bel effet sur son corps.

Je lui lance furtivement :

- moi qui croyais que tu n’étais pas une fille facile.

Elle se retourne immédiatement et me lance son oreiller au visage.

- Je vais prendre ma douche Mike.

- Ok, je vais descendre voir ce qui se passe en bas.

- d’accord, à tout de suite.

A mon tour je m’extrais du lit, enfile juste un tee-shirt au dessus de mon caleçon et descend vers la cuisine voir ce qu’il y a à manger.

 

mansion.jpg

 

A peine arrivé dans la cuisine, Kevin me demande :

- Dis voir Mike, ta chambre n’est pas au rez-de-chaussée ? Et tu descends dans cette tenue de l’étage ?

Petit sourire de ma part.

- Non, ne me dit pas que…. Mais il vous manque une case à tous les deux ce n’est pas possible dit-il en rigolant.

- C’est que ce n'est pas facile de dire non à ta petite soeur.

- Ne me dit rien s’il te plait, je ne veux pas de détail.

Je prend un bol et une boite de céréales, des Captain Crunch, du lait froid et me voilà rassasié.

- Alors mon petit Mike, maintenant que ça fait quelques jours que tu te reposes ici, il est temps de reprendre les bets.

- Oui, je vais aller voir au Westgate et au Caesar où en sont mes bankrolls. Je viens de vérifier mon compte Bank Of America et j’ai toujours 8000$ dessus. En passant au Caesar j’irai voir si Kyle y est toujours ou non.

- Ok fais comme ça et redis moi après.

Voilà Stéphanie qui débarque dans la cuisine

- Alors les garçons, c’est quoi le programme aujourd’hui ?

- Sportsbook pour voir mon fric où il en est

- Ah oui, et tu as combien là bas ?

- Normalement, suivant mes suivis, il doit me rester 47000$ au Caesar et 54000$ au Westgate, ou l’inverse je ne sais plus.

- Ah pas mal ça. Et tu vas bet aujourd’hui ?

- Ca je ne sais pas ma cocotte. Il faut que je vois ce qui s’est passé pendant mon absence.

- En tout cas Mike, me dit Kevin, merci beaucoup pour ton tuyau des Chicago Cubs avant la mi-saison l’année dernière. J’ai placé 300,000$ sur la victoire finale des Cubs à la cote de 5 et ça a win.

- 1,500,000$ ? le dis-je

- Yes, soit 1,200,000$ de bénéfices. Ils ont servi à te sortir de taule, et le reste pour ton procès.

- On est quitte alors ?

Kevin se mit à rire et dit

- Tu rêves, enfin en quelque sorte oui, mais maintenant nous allons nous allier. Mon fric et ta science du bet.

- Comme Pinky and the Brain lança Stéphanie (nota, Minus et Cortex en France).

Je me mis à rire mais pas Kevin. Normal.

Je remonte prendre ma douche, je m’habille et descend.

- Non mais ça ne va pas Mike. Tu es mon associé maintenant, tu ne sors pas habillé comme ça !

- Bah quoi !

J’avais juste mis un jean, des baskets et un polo.

Kevin me glissa dans la main un papier avec une adresse pour se saper.

- Va faire un tour là de ma part.

- Prada ! Ça va faire un peu cher pour moi.

- T’inquiète me dit Stéphanie, si Kevin t’y envoi il n’y aura pas de souci.

- Et surtout passe-y avant d’aller dans les casinos ok ?

- euh ok.

Je regarde ma montre, déjà 10h00. Je me dirige dehors et reviens aussitôt.

- Kevin ? Je n’ai pas de voiture, et Summerline c’est classe, mais ce n’est pas la porte à côté du strip.

- Prend ma corvette dit Stéphanie, je prendrai la Cayman aujourd’hui.

C’est un truc de fou cette famille. En même temps c’est normal, Kevin dirige Chamberlin Inc. une société qui gère pas moins de 250 restaurants aux USA, tous valant au minimum 500,000$ et réalisant un profit annuel de plus de 20,000,000$.

Ca c’est la partie restauration, ils ont aussi hérité de leurs parents d’une branche security qui gère des systèmes de sécurité intrusion et incendie de milliers de bâtiments aux USA, la branche immobilière avec pas moins de 40 centres commerciaux à leur nom partout aux USA. Ils possèdent les murs et louent à chaque magasin les bâtiments sur un contrat de 10 ans renouvelable.

Et je crois que j’en oublie encore. Leur fortune a été estimée par Forbes en 2016 à plus de 800,000,000$. Encore un peu et ils passeront dans le cercle fermé des milliardaires.

- Mike avant de partir, balance un petit bet en handicap s’il te plait, j’ai un pote qui vient de m’envoyer un message c’est un vrai tox des bets il ne peut pas s’empêcher de parier sur quoi que ce soit.

- Tout de suite ?

- Oui.

- Attends deux secondes… je consulte vite fait mon portable et les cotes disponibles pour la NCAAB, le basketball universitaire, c’est le début des playoffs.

Après quelques recherches, je lui dit :

- Bet NCAAB Colorado State handicap -4 @ 1.91 contre Charleston Cougars. Match dans 6 heures.

- Ok merci.

Capture.PNG

 

Il reprend la ligne en attente sur son téléphone et annonce le bet et raccroche.

- Tu es sûr de toi ? Car ce con est capable d’envoyer 20,000$ sur ce bet.

- Non, mais on verra, tu voulais un bet en 2 minutes, service express de Mike Vegas. Des fois ça passe.

Je ressort de la maison, ou plutôt mansion comme on dit aux states, m’installe à bord de la belle corvette et prend la route du strip…...

Modifié par Mike Vegas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

Retour en haut de page
×