• billets
    9
  • commentaires
    11
  • vues
    2 526

À propos de ce blog…

Ce blog est destiné à tracker mes résultats de trading sur betfair.

Vivant au U.K, je trade sur Betfair et exclusivement sur le tennis.

twitter: @7setmatches

Billets dans ce blog

7setmatches

Hello pips,

Roland Garros a commencé et ça se passe plutôt bien!:dance:Les premiers jours de grand chelem sont toujours très tendus. Il y a tellement de match et je veux tellement rien louper que ça fait des journées très intenses.

J'ai décidé de partager mes résultats du mois dernier. J'ai pas trop joué, ça reste en ligne, mais rien de fou-fou. J'ai voulu sortir mes résultats sur mybetlog.com pour qu'il me dessine un petit graphe mais il y a trop de marchés et il m'affiche un message d'erreur. Du coup, je l'ai fait à la main.

 

 

Capture d’écran 2017-06-02 à 08.26.26.png

Capture d’écran 2017-06-02 à 08.02.08.png

7setmatches

Il y a deux ans je suis allé manger chez un ami. Raclette, Tartiflette ou Croziflette, je sais plus ce qu’on mange mais ça doit être un des trois puisque je refuse tout le reste. En fin de repas, on parle de paris sportifs. Du haut de mon expérience de joueur de poker, je lui dis que c’est impossible de gagner. Je lui dis que les cotes sont le résultats d’une probabilité moins la commission. En gros je dis de la m**de.

 

Convaincu mais pas borné, je décide de faire mes recherches. C’est dur de reconnaitre qu’on s’est complètement planté mais je dis toujours que c’est mieux de rechercher la vérité plutôt que de rechercher à avoir raison.

 

Je m’achète les bouquins qu’il faut, je parcours tout un tas de blogs, je follow des experts sur twitter. C’est un milieu très bien gardé et je découvre que très très très peu d’informations circulent. Attention, il y a une tonne de tipsters, et de personnes qui prétendent savoir mieux que les autres. Il vendent leurs techniques d’arbitrages, de martingales ou autres. Toujours à éviter. Il y a aussi les passionnés qui partage leurs stratégies sur des forums ou autres groupes facebook, généralement sous le titre " 25% ROI over 2 weeks!!". Le problème se trouve dans le titre. Très peu de personnes savent ce que signifie le mot "variance" et il faut surtout pas monter en stakes après un échantillon de 13 matchs.

 

Le secret? Il n’y en a pas vraiment. Il faut connaitre son sport. Pas plus tard que ce matin, j’ai vu un gars basher un autre car il conseillait de parier Caroline Wozniacki en vainqueur de Roland Garros à 60/1. Il lui a fait comprendre que le jeu de Wozniacki est tout dans les déplacements mais qu’elle ne sait pas glisser sur terre battue. Si c’est vrai, c’est une information importante à connaitre. Personnellement, j’en sais rien, j’ai joué 5x au tennis, et j’ai pas bataillé en revers slicés en fond de court. Ce que j’essayais de faire, c’était de renvoyer la balle entre les lignes du camp adverse.

 

C’est pourquoi j’ai choisi une approche quantitative pour mes trades. J’ai des signaux qui me font rentrer et d’autres qui me font sortir d’un marché. Par exemple un break ou une fin de set mais jamais parce que tel joueur commence à dominer les longs échanges ou attaque les 2nd service. J’ai surement tort de ne pas inclure tout ça (et c’est pour ça que j’ai encore une énorme marge de progression) mais au moins c’est facile, c’est identifiable, et ça me permet de ne pas trop utiliser mon cerveau et de regarder mes chaines youtube à côté :) 

7setmatches

Prenons en exemple le match de Roger Federer contre Marin Cilic à Wimbledon. Roger Federer est coté @1.25. Si on admet que la cote représente son pourcentage de victoire (ici 80%), c'est partir sur de mauvaises bases.

 

Le job d'un bookmaker c'est d'attirer le plus de parieurs possibles (avec une cote attractive donc) et si la cote représente le taux de victoire réel, il ne fait pas d'argent. Il lui faut donc une marge. Jusque là, on a pas inventé l'eau chaude.

Le bookmaker sait par expérience que 95% des paris qu'il reçoit sera pour Federer à cause de, son nom, ses titres, son historique, ses fans, et de par la nature du parieur lambda. A ce stade, la cote importe peu. On entend ici et là sur les forum "Federer @1.25 est value... blablabla" alors qu'en réalité la cote est juste meilleure que chez le voisin bookmaker. Ils auront raison de parier sur ce bookmaker plutôt qu'un autre qui met Federer @1.20 mais dans l'absolu ils auront tord de parier.

La veille avant le match, à l'aide de modèles très détaillés, les traders du bookmaker ont coté Federer @1.33. Ils l'offrent @1.25 au public, parce qu'il ne faut pas oublier que ce même bookmaker est en concurrence avec d'autres bookmakers et qu'il bataille dur pour maintenir/augmenter sa part de marché.

 

Donc, les bookmakers se battent entre eux, et contre une population de parieurs mais pas tous les parieurs. Celui qui cherche à gagner sur le long terme peut trouver ces opportunités de value qui selon moi, dans la majorité des cas, ne se trouvent pas sur le joueur favoris mais sur l'outsider.

7setmatches

Peut-être que ça vaut le coup d'expliquer ce que c'est.

Betfair est une plateforme d'échange où se réunissent acheteurs et vendeurs. Tout comme les traditionnelles places financières que l'on connait. Seulement on y parle pas Eurotunnel, Air Liquide ou de devise mais football, snooker, criquets, tennis...

Betfair ne "crée" pas les cotes à proprement dit mais laisse les utilisateurs/parieurs faire leur sauce et grâce à la magie du marché on obtient un équilibre parfait. C'est à dire que la somme des gens qui vendent et la somme des gens qui achètent est égal à zéro. En effet, Betfair ne prend pas sa commission sur la cote. Là où winamax juge que "équipe a" a 50% de chance de gagner face à "équipe b", le bookmaker va proposer une cote à 1.85 pour les deux. Betfair lui proposera une cote à 2. Encore une fois, c'est pas Betfair qui propose mais le résultat des acteurs du marché soit: des parieurs, des traders, des brokers et aussi des koalas.

Il y a de nombreux avantages, je vais pas les énumérer, je préfère vous laissez chercher. D'T'façons ça sert à rien d'en parler puisque c'est pas utilisable depuis la France. :P

7setmatches

Un petit passage par ici vite fait bien fait parce que:

1/ ça faisait longtemps que ça n'avait pas été fait

2/ et surtout que les deux prochaines semaines vont être bien chargées.

 

C'est en effet Roland Garros qui arrive. Les matchs de qualif ont déjà commencé depuis une semaine et c'est en pleine confiance qu'on va relever les manches. Dix heures par jour? Même pas peur. Va falloir bien sélectionner les matchs la première semaine parce qu'il va y en avoir des deuces, des aces, des break points et des tie breaks.

Me suis rendu compte de quelque chose ce mois-ci: J'ai des résultats bien meilleurs chez les hommes que chez les femmes. C'est problématique surtout quand je privilégie WTA. J'aborde les deux de la même manière et c'est surement une erreur. Va falloir réfléchir à tout ça. (C'est déjà fait en fait)

En ce qui concerne mes résultats ce mois-ci, je suis toujours à un ROI de 4% ce qui est bien mais loin des 8-10% envisageables selon moi. Je sors ce chiffre de ma tête c'est vrai mais aucun autre sport trader n'a confirmé ou infirmé donc autant se mettre la barre haut.

 

A+ les poulets,

Capture d’écran 2016-05-20 à 23.59.14.png

7setmatches

WTA: 1 - ATP: 0

La semaine se termine et plein de bonnes choses en perspective:

- toutes mes journées se sont terminées en positif.

- j'ai corrigé le montant de mes stakes. Je me suis rendu compte que je misais deux à quatre fois trop gros à certains moments du match.

- j'apprends à ne pas rentrer trop vite et être plus patient.

- mon roi atteint 4.3%!! (c'est bien mais on est loin de 'objectif à 10-15%) 

 

A côté de ça il y a encore beaucoup d'erreurs à corriger. Quand j'ai commencé l'année dernière je faisais bien entendu n'importe quoi. Mais même au tout début j'ai pris l'habitude de tout noter ce que je faisais et pour quelles raisons je le faisais. Avec le temps, il y a une tonne de choses que j'ai supprimé. En fait j'ai tout supprimé parce qu'il y avait rien de bon à garder. :))

d'autre part, il y a des erreurs plus difficiles à corriger parce qu'il y a des inconnus que je ne sais pas résoudre. Par exemple, jusqu'à quand attendre pour clore une position, un break back, un break-up, un set+un break... Je sais que par défaut j'ai tendance à sortir un peu trop vite et ne pas maximiser assez, donc perdre en EV.

 

Mon plus gros gain cette semaine a été sur le match Sabine Lisicki / Irina Falconi.

Ma plus grosse perte (celle qu'on prend pas en screenshot) a été Schwartzman vs Baghdatis pour -150£.

 

A la semaine prochaine les poulets

Capture d’écran 2016-04-04 à 21.29.37.png

Capture d’écran 2016-04-09 à 21.55.50.png

7setmatches

Open

Le tournoi de Miami se termine ce weekend avec une finale Kuznetsova-Azarenka et Djokovic-Nishikori (par contre c'est en simple, pas en double non-mixte...).

- Les seules bonnes opportunités que je vois c'est si Kuznetsova break la première ou gagne le premier set, dans ce cas on mettra un petit quelque chose sur la biélorusse.

- Chez les hommes, et ben, on va même pas se donner la peine de regarder. Djokovic va se trouver à BP sur son premier jeu de service (parce qu'il chattoune même ses coin-toss) et restera devant à partir de là.

Ce début de mois d'Avril marque aussi le début de la saison sur terre battue. Au revoir les aces, les hawkeye et les tie-breaks. A nous les topspins, les échanges de 20 frappes et plus, les dérapages et les chaussettes blanches foutues. J'ai beaucoup d'attentes sur ces prochaines semaines, notamment avant le début de Roland Garros.

C'est André Agassi qui n'aimait pas la terre battue. Il l'explique bien dans son autobiographie "Open" que je recommande à tout ceux qui aiment ce sport. C'est très bien écrit et on y apprend beaucoup de chose non seulement sur lui mais sur la psychologie des joueurs, la gestion des émotions, leur entourage, entraînement...

7setmatches

Je ne serai pas devant l'écran avant Avril alors autant faire un premier update maintenant.

J'ai été actif qu'à partir du tournoi de Miami à l'exception de quelques matches sur la deuxième semaine d'Indian Wells. Mon mois de Mars à donc plutôt l'allure d'une semaine.

Début fébrile. J'ai eu l'impression d'avoir pris des bonnes positions tout au long de la semaine et ça m'a donné plutôt confiance. J'ai doublé mes stakes en ce jour de Vendredi et je m'en suis pris plein la gueule. Ce qu'on aime pas au tennis ce sont les matchs en 2 sets sans changement de lead. Et évidemment tout mes points d'entrées concernaient des matchs comme ça. Je me dis que c'est une histoire de variance mais j'espère ne pas me voiler la face. Le futur me le dira :)

On arrive quand même à des profits mini. J'ai encore pas mal d'incertitudes, au niveau des montants à miser par exemple et d'autres trucs un peu plus technique dont je ne vois pas l'intérêt de discuter maintenant. Cependant, je ne pense pas changer quoi que ce soit pour le moment, on va laisser le temps faire les choses et on avisera selon.

ROI à 1.2%. 

56f5ddec46572_Capture_dcran_2016-03-26__

7setmatches

Hello Le Bar Des Sports!

 

Comme beaucoup de monde ici j'ai un background poker. Après une année difficile, j'ai eu de très bon résultats par la suite en me garantissant des résultats réguliers sur les cinq dernières années. Le but ici c'est pas de parler poker mais je pense que c'est un élément important pour comprendre mon profil.

 

J'ai commencé les paris sportifs en Février 2015 en me focalisant exclusivement sur le tennis. Pourquoi?

1/ Je ne suis pas hyper fan de sport en général. En gros, avant 2015, les events que je regardais étaient les J.O et Roland Garros. Et potentiellement les finales de coupe du monde de foot si j'avais le temps.

2/ Le tennis est un sport individuel que j'apprécie particulièrement. On retrouve de la compétition dans tous les sports de haut niveau bien sûr, mais l'adversité, la gestion des émotions... c'est quelque chose qui me botte bien!

3/ En regardant le tour, le tennis est devenu une passion. (derrière mon écran, à bon entendeur)

4/ Sur Betfair, le tennis offre une très bonne liquidité. Probablement le quatrième sport après les courses hippiques, le cricket, et le football. Et le comptage des points est fait de manière à créer aussi de la volatilité.

 

En commençant les paris sportifs en Février 2015, je me suis donné six mois pour dégager des profits. J'ai commencé par suivre des blogs, des comptes twitter de trader pro.  A l'époque, ça ne m'a pas semblé plus difficile que ça pour adopter une stratégie gagnante sur le long terme. La réalité est souvent bien différente. Bref, j'ai perdu du temps à suivre des mauvais chemins. Mais c'est aussi la difficulté de se lancer seul dans quelque chose de nouveau.

 

Mes résultats de fin de saison étaient prometteurs et durant le break de fin de saison, j'en ai profité pour affiner quelques trucs. Tout ça pour dire que tout est prêt pour installer son edge sur les marchés ;)

 

A+