mardi 4 avril 2017 à 14:54

Le gouvernement a annoncé il y a quelques jours, dans un communiqué, la fin de l'expérimentation du "live betting" dans une centaine de points de vente de la Française des Jeux. Cette décision fait suite aux manifestations parisiennes des organisateurs de courses, France Galop et le Trot.

Manifestation de la filière hippique à Paris
(AFP/Jacques Demarthon)

Une conversion des parieurs hippiques en parieurs sportifs, et à plus forte raison un zapping des cafetiers sur les matchs de foot plutôt qu'Equidia : voilà ce que craignaient les manifestants qui défilaient de la Porte Dorée à Bercy, mercredi dernier. Des jockeys, des cavaliers, des lads, et plus globalement des salariés et des entrepreneurs du monde équestre.

 

L'étincelle à l'origine de ce mouvement ? L'expérimentation par la Française des Jeux du pari sportif en direct, et ce dans une centaine de bars-tabacs aux quatre coins de l'Hexagone. Les organisateurs des courses y ont vu une concurrence dangereuse pour le PMU, lequel souffre déjà depuis quelques années du déclin des paris hippiques.

 

Actionnaire majoritaire de la FdJ, le gouvernement avait initialement donné son feu vert à cette expérimentation. La petite levée de boucliers l'a in fine convaincu de changer son fusil d'épaule. "Cette suspension a vocation à offrir à Française des jeux, au PMU et aux autres acteurs de la filière, le temps nécessaire à la concertation sur les conditions de cette expérimentation et sur les modalités d'évaluation partagées de ses résultats", explique laconiquement le communiqué mis en ligne par le ministère de l'Économie.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
La filière hippique obtient le retrait du live betting dans les bars
Cette news a suscité 4 commentaires :
News

Le gouvernement a annoncé il y a quelques jours, dans un communiqué, la fin de l'expérimentation du "live betting" dans une centaine de points de vente de la Française des Jeux. Cette décision fait suite aux manifestations parisiennes des organisateurs de courses, France Galop et le Trot.

[...] Lire la suite…




(AFP/Jacques Demarthon)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bien bel exemple qui montre que lorsqu'on est capable de rapidement se faire entendre on a la possibilité de faire sauter une expérimentation ou une loi dans ce beau pays !

J'ai beau ne pas connaître le fond du problème (et honnêtement je m'en fous), ça me fout quand même bien la gerbe de voir le gouvernement faire si rapidement volte face alors que les parieurs sportifs et encore plus les joueurs de poker peuvent attendre des années avant de voir leurs doléances écoutées !

On est vraiment des vaches à lait ! 8xO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La filière hippique, c'est 14 milliards, 25k emplois et une renommée internationale.
 La on parle pas des parieurs, on parle de la perennité en France du secteur, basé quasi exclusivement sur les paris, en France et dans le monde.  Tu confonds un peu les choses. Le sport n'a pas besoin des paris sportifs. Le poker est une micro économie avec problème (addiction, blanchiment, banditisme) qui ne vaut pas le coup pour l'état, contrairement à l'hippisme.

Après pour le débat, c'est assez ridicule de penser que les paris sportifs live vont tuer le pari hippique. C'est le pari hippique qui se tue tout seul, et qui n'arrive pas à renouveler sa clientèle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, cefhcl a écrit :

Le poker est une micro économie avec problème (addiction, blanchiment, banditisme)

C'est quand même l'hôpital qui se fout de la charité. Les paris hippiques sont un condensé d'addiction et de blanchiment.

Sinon je trouve ça un peu triste que dès qu'on veut faire une "innovation" en France il y ait le corporatisme opposé qui manifeste plutôt que de trouver des nouveautés/solutions à son tour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 4 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.

jeudi 29 novembre 2018 à 10:35
Télex

C'est sans conteste le topic resté le plus actif sur le forum ces derniers mois. Championnats masculin et féminin, rencontres internationales : régulièrement, VEGAS777 partage avec vous ses tuyaux, intuitions et bonnes cotes sur la planète handball. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses résultats parlent pour lui !

jeudi 29 novembre 2018 à 10:29
États-Unis : la NBA accompagne le mouvement des paris sportifs

Après un premier partenariat avec MGM Resorts cet été, la NBA en annonce un nouveau avec Genius Sports et Sportradar. Ces deux sociétés spécialisées dans les statistiques sportives distribueront désormais les données officielles de la ligue aux bookmakers sur le territoire américain. Un vrai pas en avant pour y accompagner le développement des paris live.

mardi 13 novembre 2018 à 10:47
Télex

À travers cette association, la Française des Jeux entend faire gagner à ses parieurs "des packages avec des places pour des matchs aux États-Unis ou à Londres". Parions Sport, qui projette de renforcer son exposition via des spots de pub sur beIN Sports (le diffuseur de la NBA en France), aura également la possibilité d'utiliser le logo des équipes voire les photos des basketteurs pour mettre en valeur son offre de paris.

mardi 13 novembre 2018 à 10:31
Paris sportifs en ligne : les enseignements du dernier rapport de l'ARJEL

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. Pour autant, l'explosion des paris sportifs est sans commune mesure avec la situation des deux autres activités. Lors du trimestre écoulé, de nouveaux records sont tombés et la Coupe du Monde de football est loin d'être la seule responsable.

vendredi 2 novembre 2018 à 13:28
Télex

En septembre, la NFL a ouvert la porte à des partenariats entre ses franchises et des entreprises de jeux d'argent. Caesars s'engouffre dans la brèche en s'associant aux Raiders pour les quinze prochaines années. L'équipe d'Oakland, qui en 2020 élira domicile à Las Vegas, proposera des opérations exclusives à l'attention des clients du casinotier. La marque sera également mise en avant sur et autour du terrain lors des rencontres à domicile.