jeudi 14 avril 2016 à 10:03

Comme les opérateurs en ligne, les points de vente de la Française des Jeux désireux de proposer des paris sportifs à leurs joueurs devront bientôt solliciter un agrément auprès du gouvernement. L'objectif affiché de cette mesure, qui devrait entrer en vigueur dans le courant de l'année, est de renforcer le contrôle de cette activité tout en luttant plus efficacement contre le blanchiment.

Française des Jeux et paris sportifs

Ce mercredi, la Présidente-Directrice Générale de FDJ Stéphane Pallez a inauguré à Roissy Nord le tout nouvel entrepôt central automatisé de l'entreprise. Dans un communiqué, le groupe s'attarde sur son double objectif à travers ce projet : automatiser la distribution à destination de son réseau et revoir en profondeur son implantation territoriale, avec à la clé une consolidation de son réseau physique bar-tabac-presse.

 

Si l'accent est donc mis sur la stratégie de modernisation de l'entreprise, le document reste en revanche muet sur les orientations définies par le Secrétaire d'État au Budget Christian Eckert lors de cette cérémonie d'inauguration. Pour en prendre connaissance, c'est plutôt du côté des Échos qu'il convient d'aller jeter un œil. Le journal explique ainsi que le gouvernement a décidé de "créer un agrément pour les points de vente de la Française des Jeux actifs dans les paris sportifs".

 

Pour rappel, la Française des Jeux jouit toujours d'un monopole pour la prise de paris sportifs en points de vente. En 2015, ce réseau en dur a enregistré 2,3 milliards d'euros de mises pour une croissance flirtant avec les 14 %. Cette excellente dynamique n'a pas échappé au gouvernement, qui souhaite en conséquence renforcer le contrôle réglementaire sur ces milliers d'antennes locales. À dire vrai, il ne s'agira d'ailleurs que d'une uniformisation du carcan de règles régissant l'industrie des paris : les opérateurs en ligne sont eux-mêmes assujettis à une procédure d'agrément depuis 2010, tandis que les points de vente proposant des paris hippiques se doivent eux aussi de solliciter un agrément auprès du Ministère de l'Intérieur.

 

Aujourd'hui, environ 25 000 des 32 000 antennes de la Française des Jeux offriraient la possibilité de parier sur le sport. Dans un premier temps, seuls les nouveaux points de vente se lançant sur ce secteur seront soumis à l'exigence d'un agrément. Une procédure d'identification des parieurs en dur, dont les contours restent à déterminer, est également envisagée afin d'uniformiser la lutte contre l'addiction et la protection des mineurs.

La FdJ, une petite entreprise qui ne connaît pas la crise

À l'horizon 2020, la Française des Jeux se fixe pour objectif de séduire un million de nouveaux clients, et en particulier "de nouvelles générations d'adultes dont les usages évoluent". En effet, si l'entreprise a dégagé en 2015 un chiffre d'affaires record de 13,7 milliards d'euros, tous ses segments d'activité ne sont pas logés à la même enseigne. Les jeux de tirage comme le Loto et l'Euromillions enregistrent un fléchissement, tandis que les jeux de grattage et les paris sportifs continuent eux de croître. La PDG Stéphane Pallez nourrit d'ailleurs de grandes ambitions pour l'Euro, présenté comme un "grand stimulant" de nature à booster les paris de 20 % en 2016.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
FdJ et paris sportifs : bientôt un agrément pour les points de vente
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Comme les opérateurs en ligne, les points de vente de la Française des Jeux désireux de proposer des paris sportifs à leurs joueurs devront bientôt solliciter un agrément auprès du gouvernement. L'objectif affiché de cette mesure, qui devrait entrer en vigueur dans le courant de l'année, est de renforcer le contrôle de cette activité tout en luttant plus efficacement contre le blanchiment.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

" Une procédure d'identification des parieurs en dur, dont les contours restent à déterminer, est également envisagée afin d'uniformiser la lutte contre l'addiction et la protection des mineurs ".

 

Vie privée quand tu fou le camp .

 

Demander la CNI d'un parieur pour vérifier qu'il n'est pas interdit de jeu ou mineur , pourquoi pas , mais si c'est encore pour fliquer les gens , ça fou la gerbe .

Bientôt une mesure d'identification des fumeurs ? des buveurs ? des mangeurs de cochons ? des baiseurs ? 

Un de ces jours il faudra déclarer la taille de sa bite en préfecture .

 

 

Modifié par jedi sise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
jeudi 11 octobre 2018 à 14:21
Loi de finances et paris sportifs : le partage du gâteau en question

Le budget du ministère des Sports pourrait finalement augmenter, titrait récemment Le Parisien en référence à la volonté de certains députés de réaffecter une partie du gâteau généré par les paris sportifs en ligne. S'il n'est nullement question de modifier le taux des prélèvements, le projet ne semble pas faire l'unanimité dans l'Hémicycle.

mercredi 12 septembre 2018 à 14:56
Justice : Winamax Sport mis à l'amende pour une série de tweets

Par un jugement en date du 6 septembre 2018, la Cour d'appel de Paris interdit à Winamax de publier des images ou clichés issus de compétitions organisées par la Fédération Française de Football. Cette décision, assortie d'une condamnation à 50 000 euros de dommages et intérêts, referme un litige vieux de trois ans entre le bookmaker et la FFF.

mardi 4 septembre 2018 à 10:10
NFL : les favoris pour le Super Bowl à l'aube de la saison

Vainqueurs du dernier Super Bowl, les Philadelphia Eagles accueillent les Atlanta Falcons dans la nuit de jeudi à vendredi. Les tenants du titre et leurs dauphins, les New England Patriots, font logiquement figure de favoris de cette nouvelle saison de NFL aux yeux des bookmakers. Quelques outsiders semblent toutefois particulièrement bien armés cette année.

jeudi 9 août 2018 à 14:41
Télex

Quelques jours après l'annonce d'un partenariat de deux ans avec le LOSC, Winamax s'associe aujourd'hui avec un autre pensionnaire de Ligue 1 : le club d'Amiens. Cette collaboration se traduira comme d'habitude par la présence du W rouge sur le short des joueurs, ainsi que par diverses offres à destination des supporters et partenaires : places VIP, maillots à gagner, paris offerts... Avec en prime l'organisation d'un tournoi de poker réunissant supporters et joueurs dans le courant de l'année.

jeudi 9 août 2018 à 8:18
Télex

Chauffeur-livreur dans la vie de tous les jours, Pokercroix est un habitué des paris combinés improbables. Cette fois, la tentative a été fructueuse puisqu'il a rentabilisé sa mise de 20 centimes à hauteur de 134 787 €. Notre homme est tellement chanceux qu'il n'a même pas tremblé lors du dernier match : c'est grâce un mail de Winamax qu'il a appris la bonne nouvelle après coup.

vendredi 27 juillet 2018 à 8:40
Télex

Winamax a pris pour habitude ces dernières années de s'associer à divers clubs de Ligue 1 dans le cadre de partenariats de deux saisons. C'est au tour du LOSC d'accueillir le W rouge sur les shorts de ses joueurs, mais aussi dans l'enceinte sportive du stade Pierre Mauroy. Des animations seront également proposées tout au long de la saison, tant auprès des supporters que des parieurs.

mardi 17 juillet 2018 à 13:32
Coupe du Monde : un premier bilan de la finale des parieurs

En attendant les chiffres de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ce mercredi, plusieurs opérateurs de paris sportifs se satisfont de leur bilan de la Coupe du Monde dans les colonnes des médias généralistes. Tout en précisant que le résultat de la finale se traduit pour eux par "une perte à court terme" compte tenu de l'engouement suscité par les Bleus.

mercredi 9 mai 2018 à 13:53
Télex

JohnDoe a longtemps tenu de main de maître la rubrique tennis du podcast du Bar des Sports. Ses fans seront donc heureux d'apprendre qu'il entend continuer à leur faire profiter de ses analyses sur le circuit ATP. En attendant Roland Garros, c'est du côté d'Istanbul que Jonas a choisi de s'échauffer.