mardi 21 juin 2016 à 9:29

Dans son dernier rapport consacré à l'Euro 2016, l'ARJEL souligne que le succès de la compétition auprès des parieurs sportifs ne se dément pas. Plus étonnant : les deux derniers matchs du Portugal font jeu égal avec ceux de l'équipe de France en termes de mises. Pas sûr pour autant que les deux résultats, des matchs nuls assez inattendus, aient vraiment souri aux parieurs.

Cristiano Ronaldo

Faut-il y voir un engouement de l'importante communauté portugaise résidant en France, et en particulier dans la couronne francilienne ? Ou simplement la conséquence de cotes jugées très attractives sur les rencontres de la sélection portugaise ? Une chose est sûre en tout cas : les matchs disputés par Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers sont ceux qui, avec ceux de l'équipe de France, génèrent depuis dix jours le plus de mises !

 

On se souvient que la rencontre inaugurale entre la France et la Roumanie avait totalisé 9,2 millions d'euros de mises, marchés live et en ligne confondus. Le premier match du Portugal, face à l'Islande, a contre attente réalisé exactement le même score. Une tendance confirmée lors de la seconde série de matchs, les Bleus enregistrant 8,4 millions de mises face à l'Albanie et la sélection lusitanienne 8,2 millions contre l'Autriche. Autant dire que l'ultime rencontre des hommes de Fernando Santos en poules, face à la Hongrie ce mercredi, sera scrutée de près et pas seulement pour son enjeu sportif crucial. Score à battre : les 6,6 millions d'euros de mises générés par France-Suisse.

 

Plus globalement, la dernière fournée de chiffres de l'ARJEL confirme l'excellente santé du marché français : 50,7 millions misés lors des 11 matchs disputés entre le 16 et le 19 juin, dont 23,3 millions chez les opérateurs en ligne ; 124,6 millions d'euros de mises en cumulé sur les 26 premiers matchs de la compétition, dont 55,1 en ligne... À titre de comparaison, le Mondial brésilien dans son intégralité avait suscité 109 millions d'euros de mises en ligne. Et deux ans plus tôt, l'Euro 2012 s'était lui contenté de 31 millions d'euros.

Le montant global misé lors de chaque match de l'Euro

Rapport ARJEL Mises par matchs de l'Euro
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Euro : les matchs du Portugal sont les plus misés (avec ceux de la France)
Cette news a suscité 8 commentaires :
News

Si l'Euro ne donne pas encore tout à fait satisfaction en termes de spectacle, et notamment de buts marqués, au niveau des paris sportifs la compétition s'oriente vers de nouveaux records. Ainsi, le total des mises générées lors des sept premiers matchs dépasse déjà celui de l'Euro 2012 dans sa totalité.

[...] Lire la suite…

 

 

 

 

fan-zone-euro-2016-205266.jpg

 

 

 

 

(crédit photo : L'Alsace)

 

Modifié par SuperCaddy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Dans son dernier rapport consacré à l'Euro 2016, l'ARJEL souligne que le succès de la compétition auprès des parieurs sportifs ne se dément pas. Plus étonnant : les deux derniers matchs du Portugal font jeu égal avec ceux de l'équipe de France en termes de mises. Pas sûr pour autant que les deux résultats, des matchs nuls assez inattendus, aient vraiment souri aux parieurs.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

En attendant le mois d'août et les Jeux Olympiques, l'Euro continue de jouer son rôle et de dynamiser le marché français des paris sportifs. L'ARJEL indique ainsi que les huitièmes de finale de la compétition ont à eux seuls généré 41,6 millions d'euros de mises, dont 20,4 millions en ligne.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

L'ARJEL annonce que les quatre matchs des quarts de finale de l'Euro ont généré en France un total de 39,5 millions d'euros de mises. Sans surprise, la rencontre la plus misée a été celle qui a opposé l'équipe de France à l'ogre islandais : 13,5 millions d'euros et le nouveau record de la compétition !

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Avec près de 30 millions d'euros de mises, dont 12,6 placés sur les douze opérateurs en ligne, la finale de l'Euro 2016 opposant le Portugal à la France explose les chiffres compilés par l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL). À titre de comparaison, la finale du Mondial 2014 entre l'Allemagne et l'Argentine n'avait généré "que" 5,9 millions d'euros de mises en ligne, soit moitié moins.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 8 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 11 octobre 2018 à 14:21
Loi de finances et paris sportifs : le partage du gâteau en question

Le budget du ministère des Sports pourrait finalement augmenter, titrait récemment Le Parisien en référence à la volonté de certains députés de réaffecter une partie du gâteau généré par les paris sportifs en ligne. S'il n'est nullement question de modifier le taux des prélèvements, le projet ne semble pas faire l'unanimité dans l'Hémicycle.

mercredi 12 septembre 2018 à 14:56
Justice : Winamax Sport mis à l'amende pour une série de tweets

Par un jugement en date du 6 septembre 2018, la Cour d'appel de Paris interdit à Winamax de publier des images ou clichés issus de compétitions organisées par la Fédération Française de Football. Cette décision, assortie d'une condamnation à 50 000 euros de dommages et intérêts, referme un litige vieux de trois ans entre le bookmaker et la FFF.

mardi 4 septembre 2018 à 10:10
NFL : les favoris pour le Super Bowl à l'aube de la saison

Vainqueurs du dernier Super Bowl, les Philadelphia Eagles accueillent les Atlanta Falcons dans la nuit de jeudi à vendredi. Les tenants du titre et leurs dauphins, les New England Patriots, font logiquement figure de favoris de cette nouvelle saison de NFL aux yeux des bookmakers. Quelques outsiders semblent toutefois particulièrement bien armés cette année.

jeudi 9 août 2018 à 14:41
Télex

Quelques jours après l'annonce d'un partenariat de deux ans avec le LOSC, Winamax s'associe aujourd'hui avec un autre pensionnaire de Ligue 1 : le club d'Amiens. Cette collaboration se traduira comme d'habitude par la présence du W rouge sur le short des joueurs, ainsi que par diverses offres à destination des supporters et partenaires : places VIP, maillots à gagner, paris offerts... Avec en prime l'organisation d'un tournoi de poker réunissant supporters et joueurs dans le courant de l'année.

jeudi 9 août 2018 à 8:18
Télex

Chauffeur-livreur dans la vie de tous les jours, Pokercroix est un habitué des paris combinés improbables. Cette fois, la tentative a été fructueuse puisqu'il a rentabilisé sa mise de 20 centimes à hauteur de 134 787 €. Notre homme est tellement chanceux qu'il n'a même pas tremblé lors du dernier match : c'est grâce un mail de Winamax qu'il a appris la bonne nouvelle après coup.

vendredi 27 juillet 2018 à 8:40
Télex

Winamax a pris pour habitude ces dernières années de s'associer à divers clubs de Ligue 1 dans le cadre de partenariats de deux saisons. C'est au tour du LOSC d'accueillir le W rouge sur les shorts de ses joueurs, mais aussi dans l'enceinte sportive du stade Pierre Mauroy. Des animations seront également proposées tout au long de la saison, tant auprès des supporters que des parieurs.

mardi 17 juillet 2018 à 13:32
Coupe du Monde : un premier bilan de la finale des parieurs

En attendant les chiffres de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ce mercredi, plusieurs opérateurs de paris sportifs se satisfont de leur bilan de la Coupe du Monde dans les colonnes des médias généralistes. Tout en précisant que le résultat de la finale se traduit pour eux par "une perte à court terme" compte tenu de l'engouement suscité par les Bleus.

mercredi 9 mai 2018 à 13:53
Télex

JohnDoe a longtemps tenu de main de maître la rubrique tennis du podcast du Bar des Sports. Ses fans seront donc heureux d'apprendre qu'il entend continuer à leur faire profiter de ses analyses sur le circuit ATP. En attendant Roland Garros, c'est du côté d'Istanbul que Jonas a choisi de s'échauffer.