Carton rouge
par

Les paris sportifs ? Un moyen idéal de vibrer devant un match tout en payant les prochaines vacances et les cadeaux de Noël de la famille ! Ou en tout cas sur le papier. Car oui, tout le monde rêve devant des tickets gagnants à 500 de cote. Et tout le monde mise gros sur un match qui de prime abord semble "cadeau". Pourtant, à l'arrivée, ceux qui dégagent de vrais bénéfices à la fin de la saison ne sont pas si nombreux. En revanche, les opérateurs qui s'intéressent aux paris sportifs ont eux plutôt tendance à se multiplier. Pourquoi ? Parce que nous commettons tous des erreurs. Voici les principales à éviter.

Jouer de l'argent nécessaire à votre vie quotidienne

Les paris sportifs doivent avant tout rester un loisir, au même titre qu'une sortie au cinéma ou au stade. Il ne vous viendrait pas à l'idée de dilapider tout votre argent pour assister à un unique match de foot ? Avec les paris sportifs, c'est exactement la même chose. Il vous faut accepter l'idée que l'argent misé, au moins au moment où il est joué, est perdu. Vous ne pourrez par la suite qu'être agréablement surpris en cas de gain.

Tenter de "se refaire" en cas d'échec

"Se refaire" est l'une des pires expressions qui puissent exister dans l'univers des paris sportifs. Vous ne devez absolument pas miser pour essayer de gagner à nouveau l'argent que vous venez de perdre, et ce pour plusieurs raisons :

  • Vous allez probablement augmenter la mise.
  • Vous allez absolument chercher à jouer un match ou un combiné que vous n'aviez pas prévu de jouer initialement.
  • Vous allez miser dans un état d'esprit nerveux ou tendu, et donc beaucoup moins lucide qu'à l'accoutumée.

Si jamais l'expression "se refaire" vous passe par la tête, fermez donc tout immédiatement et allez courir pour évacuer toute frustration !

Ne pas tenir un bilan

Le Bilan des Neg Marrons

Cela peut paraître anodin, mais il est vraiment nécessaire de tenir un bilan régulier de ses paris pour identifier ses forces et ses faiblesses, comme par exemple une discipline ou un championnat sur lesquels on serait moins performant. Dans quel but ? Tout simplement ne garder que le meilleur et augmenter son pourcentage de réussite.

Cette formalité peut certes s'avérer fastidieuse, au moins au début, mais vous constaterez à l'usage que vos erreurs seront moins fréquentes et vos bénéfices plus élevés !

Tenter des combinés de plus de trois matchs

Les combinés font le bonheur des bookmakers et de la Française des Jeux. C'est mathématique : plus vous ajoutez d'événements sur un ticket, moins vous avez de chance de gagner. Les adeptes des combinés à huit matchs gagneront peut-être une fois de temps en temps, mais combien auront-ils perdu avant de passer ce fameux combiné gagnant ?

Bien entendu, cette règle est discutable et dépend des styles de jeu et techniques de chacun. Néanmoins, un débutant développera rarement une stratégie de long terme. À partir de là, gros combinés à proscrire !

Suivre aveuglément tout ce que l'on peut trouver sur Facebook

Facebook et les paris sportifs, c'est le mal ! Il faut absolument éviter de suivre les personnes qui donnent leurs pronostics sur Facebook ou les réseaux sociaux d'une manière générale. Plusieurs raisons :

  • Des arnaqueurs travaillent en lien direct avec les bookmakers avec l'objectif de vous faire perdre votre argent.
  • Des adolescents ouvrent des groupes payants et disparaîssent presque aussi rapidement qu'ils sont apparus.
  • Des débutants se sentent pousser des ailes après quelques pronostics gagnants et s'autoproclament spécialistes.
  • Des pseudo-vendeurs de matchs arrangés peuvent vous solliciter, mais soyez bien conscients que les individus qui truquent des rencontres en Europe de l'Est n'opèrent pas sur Facebook.

En définitive, avant de suivre quelqu'un sur Facebook, il faut pouvoir s'appuyer sur un bilan clair et transparent sur le long terme (au moins un an ou 300 paris). L'adjonction d'un site web permet également de constater la clarté et le professionnalisme de l'individu en question, a fortiori si ce dernier rédige des analyses attestant d'un certain travail de recherche derrière ses pronostics.

Parier tous les jours

Miser efficacement, c'est aussi sélectionner ses paris selon des critères bien précis. Sur le long terme, il est important de privilégier la qualité à la quantité. C'est l'idéal si vous voulez dégager un petit bénéfice à la fin du mois.

Il est certes possible de jouer 24h/24 si vous le souhaitez : la NBA la nuit, les sports asiatiques le matin, les sports européens l'après-midi et le soir... Mais sélectionnez vos paris autant que possible et essayez par exemple de vous tenir à un maximum de dix paris par semaine. Cela vous permettra aussi de mieux gérer le stress qu'engendrent parfois les paris sportifs.

Forcer la mise en cas de bonne période

Une erreur classique : augmenter la mise au milieu d'un bon run. Forcément, vous vous sentez fort. Vous venez de dégager du bénéfice, vous tombez sur une information qui vous plaît et vous augmentez la mise. Cette erreur est très dangereuse car elle peut vous mettre sur la voie d'une seconde déjà évoquée : tenter de vous refaire. Et là, c'est la dégringolade. Tout ce que vous avez accumulé pendant deux ou trois semaines peut s'évaporer en l'espace de quelques heures !

Retenez donc bien ce précepte : il est beaucoup plus facile de descendre rapidement que de monter rapidement. Encore une fois, il vous faudra cependant peut-être commettre plusieurs fois cette erreur avant de corriger le tir définitivement.

Croire qu'un match est gagné d'avance

Gagné d'avance par Enzo Scifo

Les cadeaux n'existent pas. Les bookmakers ne sont pas là pour vous donner de l'argent. Ils sont même là pour vous en prendre le plus possible.

Les matchs sur lesquels vous pariez restent du domaine du sport, et en sport tout peut arriver. Toujours. Les surprises existent et c'est bien pour cela qu'il ne faut pas croire qu'un match est gagné d'avance. Les cotes à 1,10 et moins sont donc à éviter. Soyez rigoureux et ne rajoutez pas le match de plus dans votre combiné, surtout s'il s'agit de sports individuels. Les risques d'échec sont alors multipliés (maladie, blessure, jour sans...).

Jouer plus de 5 % de sa bankroll sur un pari

La bankroll est le capital que vous avez alloué aux paris sportifs. Il peut être de 20, 50, 100 ou 10 000 euros en fonction de vos moyens. Mais une chose est sûre, vous ne devez pas engager plus de 5 % de ce capital sur un même pari, même si celui-ci vous semble "cadeau". Cette stratégie vous permettra de limiter vos pertes en cas de mauvaise journée, et par voie de conséquence vous évitera de fracasser votre bankroll en l'espace de quelques jours.

Ne pas faire son autocritique après un pari

Il y a de bons paris perdants et, au contraire, de mauvais paris gagnants. Évidemment, les seconds sont les plus appréciés. N'hésitez pas à prendre du recul et à faire l'analyse a posteriori de votre pari :

  • Était-il bon ?
  • La cote méritait-elle d'être jouée ?
  • Le scénario du match était-il celui que j'attendais ?
  • Est-ce que je disposais bien de toutes les informations quand j'ai choisi de le jouer ?

Cette étape vous permettra de déceler vos éventuelles erreurs et d'affiner votre stratégie, toujours dans l'optique de dégager des bénéfices un peu plus substantiels en fin de mois.

Apprenez de vos erreurs

La majorité des règles énoncées ici sont classiques et connues de tous les parieurs expérimentés. Elles concernent avant tout les joueurs qui souhaitent gagner sur le long terme, et non ceux qui parient occasionnellement des petites sommes pour le plaisir. Bien souvent, c'est en commettant ces erreurs que vous prendrez conscience de la justesse de ces quelques règles de base. "On apprend de ses erreurs", dit le proverbe. Ce sont les vôtres qui vous feront progresser.

Dans la même rubrique
Dernières news Stratégie en paris sportifs
vendredi 25 novembre 2016 à 14:58
EXCLU
Gestion de bankroll et stratégie de mises en paris sportifs : les conseils de Gui

Quel montant de sa bankroll engager sur un pari donné ? La question revient souvent dans la bouche des parieurs débutants ou de niveau intermédiaire. Au même titre qu'une sélection intelligente des paris, une stratégie de mises adéquate fait partie de l'arsenal indispensable du parieur gagnant. Dans ce nouvel article, Gui vous livre quelques clés pour vous améliorer.

lundi 24 octobre 2016 à 13:47
Télex

La plupart d'entre vous ont déjà eu l'occasion de lire les articles de Gui consacrés à la spécialisation dans une discipline, aux erreurs à éviter ou encore aux arnaques et dangers auxquels le parieur peut être confronté sur la Toile. Aujourd'hui, notre pédagogue favori fait appel à vous pour déterminer le thème central de son prochain article. Un besoin, une envie ?