mardi 17 juillet 2018 à 13:32

En attendant les chiffres de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ce mercredi, plusieurs opérateurs de paris sportifs se satisfont de leur bilan de la Coupe du Monde dans les colonnes des médias généralistes. Tout en précisant que le résultat de la finale se traduit pour eux par "une perte à court terme" compte tenu de l'engouement suscité par les Bleus.

Les Bleus champions du monde

Après la phase de poules, l'ARJEL avait dévoilé des chiffres particulièrement impressionnants pour les opérateurs de paris sportifs. Sans le moindre doute, son bilan de la phase finale confirmera cette trajectoire de tous les records. Certains bookmakers, d'ailleurs, n'ont pas attendu jusque-là pour confier leur bonne humeur aux médias qui leur tendaient un micro.

 

Sur BFM TV, Winamax annonce par exemple avoir enregistré 100 millions d'euros de mises sur l'ensemble de la compétition. À titre de comparaison, l'Euro 2016 s'était montré trois fois moins généreux. Bien évidemment, les matchs de l'équipe de France sont à l'origine des plus beaux scores :

  • 3,5 millions d'euros de mises pour France-Uruguay ;
  • 5,8 millions d'euros pour France-Belgique ;
  • et enfin 13 millions pour France-Croatie.

 

Mais cette finale, contrairement aux apparences, s'avère beaucoup moins rentable que les rencontres qui l'ont précédée. Plus optimistes que jamais, quatre parieurs sur cinq auraient ainsi misé sur une victoire des Bleus. Et si cette même situation s'était traduite par une sacrée déconvenue lors de l'Euro, elle a cette fois donné lieu à quelques belles histoires. En témoignent ces nombreuses mises de 200 euros (premier pari remboursé oblige) placées sur le score exact de 4-2 pour une cote de 150, et même celle de 1 000 euros qui vaut aujourd'hui à son auteur un gain de 150 000 euros.

 

Même son de cloche chez la Française des Jeux qui, dans Le Parisien, concède "une perte à court terme" lors de la finale mais avance plus de 32 millions d'euros de mises sur le site et les points de vente Parions Sport sur l'ensemble de la compétition (contre 18,6 lors de l'Euro). Avec au passage "environ 400 000 nouveaux parieurs" tous opérateurs confondus, et un challenge intéressant de fidélisation à relever dans les prochaines semaines.

Cote Killer Winamax CdM
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Coupe du Monde : un premier bilan de la finale des parieurs
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

En attendant le dénouement de la Coupe du Monde, avec à la clé les matchs les plus pariés de la compétition, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) dévoile les chiffres très impressionnants enregistrés par l'industrie des paris sportifs lors de la phase de groupes. Le Mondial 2014 et l'Euro 2016 sont déjà largement battus.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

En attendant les chiffres de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) ce mercredi, plusieurs opérateurs de paris sportifs se satisfont de leur bilan de la Coupe du Monde dans les colonnes des médias généralistes. Tout en précisant que le résultat de la finale se traduit pour eux par "une perte à court terme" compte tenu de l'engouement suscité par les Bleus.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
News

Sans surprise, la finale de la Coupe du Monde opposant la France à la Croatie devient le match le plus parié de l'histoire du marché hexagonal. Avec 67 millions d'euros engagés dans les points de vente FdJ et auprès des opérateurs en ligne, cette rencontre porte à 690 millions le total des mises sur l'ensemble de la compétition.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mercredi 10 juin 2020 à 9:57
Bilan trimestriel de l'ARJEL (T1 2020) : les paris sportifs freinés par le confinement

Peut-être avez-vous remarqué que des événements majeurs se sont produits en France et dans le monde ces derniers mois ? Eh bien figurez-vous que leur impact sur l'industrie des paris sportifs n'a pas été anodin. L'ARJEL vou explique tout dans son bilan d'activité du premier trimestre, lequel n'a pour rappel compté que deux semaines de confinement.

jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.