mardi 10 janvier 2017 à 13:31

La FIFA a finalement franchi le Rubicon : sous l'impulsion de Gianni Infantino, son président, la fédération a validé le principe d'un Mondial à 48 équipes à partir de 2026. Si l'annonce a fait quelques heureux comme Diego Maradona ou David Trezeguet, les interrogations et la déception prennent massivement le dessus sur la Toile.

Coupe du Monde de football

Qui aura le privilège de passer ce coup de gueule lors du prochain podcast du Bar des Sports ? Une chose est sûre : si l'attribution du Mondial 2022 au Qatar avait donné lieu à des réactions indignées, l'édition suivante aura elle aussi droit à son lot de polémiques et de débats.

 

Il y a quelques heures, le Conseil de la Fédération Internationale s'est en effet prononcé à l'unanimité en faveur d'un élargissement de la Coupe du Monde de football à 48 équipes à partir de 2026. L'instance assure avoir pris cette décision en tenant compte de trois arguments : un accroissement de l'exposition du tournoi, une meilleure prise en compte de l'intérêt des petites nations, et enfin des revenus financiers à la hausse. Selon un rapport interne, cette nouvelle formule serait ainsi susceptible de générer 605 millions d'euros de revenus de plus que le Mondial russe à 32 équipes.

Coupe du Monde nouvelle formule

De là à imaginer que les intérêts financiers ont pris le pas sur les enjeux sportifs, il n'y a toutefois qu'un pas que certaines des modalités du nouveau format encouragent à franchir :

  • le découpage de la première phase en 16 groupes de trois équipes, avec un seul éliminé par poule, qui sur le papier n'est guère emballant et semble plus propice aux situations à risque lors du troisième match ;
  • l'idée, actuellement au stade de la réflexion, de tirs au but systématiques en cas de match nul ;
  • ou encore ces deux années de qualification qui risquent d'être encore un peu plus vidées de leur substance sur certains continents.

 

Subsistent par ailleurs quelques inconnues au milieu de ce capharnaüm, au premier rang desquelles la répartition des nouveaux strapontins qualificatifs par continent. L'Afrique, l'Asie et l'Océanie devraient a priori être les principaux bénéficiaires du nouvel agencement, ce qui en soi n'est pas une mauvaise nouvelle pour l'universalité de la compétition, tandis que l'Europe aurait droit à trois représentants supplémentaires (actuellement 13 sur 32).

Deux des nombreuses réactions sur Twitter

Réactions Twitter à la nouvelle formule du Mondial
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Coupe du Monde de football : les 48 équipes ne font pas l'unanimité
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

La FIFA a finalement franchi le Rubicon : sous l'impulsion de Gianni Infantino, son président, la fédération a validé le principe d'un Mondial à 48 équipes à partir de 2026. Si l'annonce a fait quelques heureux comme Diego Maradona ou David Trezeguet, les interrogations et la déception prennent massivement le dessus sur la Toile.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
mercredi 9 mai 2018 à 13:53
Télex

JohnDoe a longtemps tenu de main de maître la rubrique tennis du podcast du Bar des Sports. Ses fans seront donc heureux d'apprendre qu'il entend continuer à leur faire profiter de ses analyses sur le circuit ATP. En attendant Roland Garros, c'est du côté d'Istanbul que Jonas a choisi de s'échauffer.

mardi 13 février 2018 à 14:20
Télex

À point nommé ! À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose deux opérations promotionnelles sur son Jeu de l'Entraîneur. Les novices, d'abord, peuvent s'essayer au format avec une grille à 2 € remboursée. Quant aux habitués, ils ont droit à trois classements dotés respectivement de 2 000 € pour le contest à 2 €, et de 1 000 € pour les contests à 10 et 50 €.

jeudi 8 février 2018 à 14:30
Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang : les chances de médailles françaises

Faire mieux que les quinze médailles décrochées à Sotchi en 2014 : tel est l'objectif affiché par la délégation française présente à Pyeongchang à l'occasion de la 23e édition des Jeux olympiques d'hiver. Outre les têtes d'affiche que sont Martin Fourcade, Tessa Worley ou encore Alexis Pinturault, bien d'autres jeunes pousses sont armées pour briller en Corée du Sud.

mardi 16 janvier 2018 à 13:31
Télex

De retour le week-end dernier au grand bonheur de Tony Chapron, la Ligue 1 monte en puissance avec une 21e journée programmée en semaine. Appuyé par Echoes, Serval75 se penche sur les trois matchs prévus ce mardi et les sept autres de mercredi. Des analyses de nature à éclairer votre propre lanterne.

jeudi 11 janvier 2018 à 14:27
Télex

La trêve hivernale a été longue et ce ne sont pas les quelques matchs de Coupe de la semaine écoulée qui ont rassasié les pronostiqueurs en herbe. On reprend les bonnes habitudes avec quelques éléments de nature à alimenter vos réflexions. Strasbourg et Troyes, notamment, ont les faveurs de Serval75.

mardi 28 novembre 2017 à 10:33
Télex

Le Jeu de l'Entraîneur de Winamax s'offre un nouveau contest NBA gratuit et doté de 3 000 € dans la nuit du 6 au 7 décembre. Son accès sera toutefois subordonné à votre participation aux autres contests de la semaine. Ainsi, un ticket freeroll vous sera attribué toutes les trois équipes validées sur le contest à 50 €, toutes les dix équipes sur celui à 10 € et toutes les cinquante équipes sur le 2 €.

vendredi 24 novembre 2017 à 13:28
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL rappelle la loi

Il n'est pas rare qu'un opérateur de paris sportifs limite le montant des mises de certains de ses clients, notamment lorsque ces derniers parviennent à dégager des gains substantiels. Dans une délibération en date du 23 novembre, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) rappelle que cette pratique est très strictement encadrée par la loi.