mardi 4 octobre 2016 à 9:52

Tout en soulignant l'accélération du phénomène d'augmentation des mises, le rapport d'activité 2015 de l'ARJEL note que "le pari sportif est la seule activité de jeux d'argent et de hasard en ligne continuellement déficitaire depuis 2010". Un bilan contrasté qu'avaient déjà dressé plusieurs opérateurs cet été.

Bilan mitigé Nouvelle Star

Fin juillet, l'Association Française du Jeu En Ligne (AFJEL) sortait du bois dans la foulée de l'Euro. Objectif de cette structure regroupant six acteurs de l'industrie des jeux en ligne : battre en brèche l'idée reçue selon laquelle les records de mises seraient mécaniquement synonymes de revenus substantiels pour les bookmakers. "Les opérateurs ne bénéficient aucunement de l'intérêt croissant des Français pour les paris sportifs en ligne", affirmait notamment le communiqué. En cause, "une fiscalité très forte s'appuyant sur les mises des joueurs et non les revenus réellement perçus par l'opérateur une fois les gains reversés aux joueurs".

 

Deux mois plus tard, l'ARJEL tient un discours comparable dans son rapport d'activité 2015. Le régulateur insiste certes sur les chiffres exceptionnels du dernier exercice :

  • 1 440 millions d'euros de mises (soit une hausse de 30 % part rapport à 2014) malgré l'absence d'événement sportif phare ;
  • une accélération de cette dynamique avec une progression de 40 % au 3e trimestre 2015, puis de 60 % au premier semestre 2016 ;
  • une poussée de l'ordre de 19 % pour le Produit Brux des Jeux (PBJ) à hauteur de 270 millions d'euros ;
  • une hausse de 18 % du nombre de comptes joueurs actifs chaque semaine, chiffre qui a encore progressé de 49 % au premier semestre 2016.

 

Mais l'ARJEL n'en dresse pas moins un constat lucide de l'état actuel de l'industrie :

Extrait du rapport d'activité 2015 de l'ARJEL

Le pari sportif est la seule activité de jeux d'argent et de hasard en ligne continuellement déficitaire depuis l'ouverture du marché en 2010. Malgré la croissance élevée du secteur en 2015, l'activité enregistre de nouveau un résultat d'exploitation négatif de sept millions d'euros. Néanmoins, les pertes enregistrées chaque année se réduisent continuellement (amélioration de près de 41 % du résultat d'exploitation entre 2014 et 2015). Parmi les 11 opérateurs actifs en paris sportifs au terme de l'année 2015, cinq sociétés parviennent à dégager un excédent d'exploitation sur l'activité. Depuis l'ouverture du marché en 2010, le résultat d'exploitation cumulé fait apparaître une perte d'exploitation qui s'élève désormais à près de 222 millions d'euros.

Quelques graphiques tirés du rapport de l'ARJEL

ARJEL PBJ 2015
ARJEL PBJ 2015
ARJEL comptes joueurs 2015
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Boum des mises, déficit des opérateurs : le paradoxe des paris sportifs en ligne persiste
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

Tout en soulignant l'accélération du phénomène d'augmentation des mises, le rapport d'activité 2015 de l'ARJEL note que "le pari sportif est la seule activité de jeux d'argent et de hasard en ligne continuellement déficitaire depuis 2010". Un bilan contrasté qu'avaient déjà dressé plusieurs opérateurs cet été.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.

mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.