mercredi 25 novembre 2020 à 11:06

Très affecté par l'arrêt des compétitions sportives au deuxième trimestre, le marché des paris sportifs a retrouvé des couleurs lors des mois qui ont suivi. L'Autorité Nationale des Jeux (ANJ) évoque un "redressement spectaculaire" et met en avant de nouveaux records de mises.

MyMatch

Comme le rappelle l'ANJ dans son dernier bulletin trimestriel, l'offre de paris pendant près de la moitié du deuxième trimestre s'était limitée "aux compétitions biélorusses de football et aux tournois professionnels de baseball coréen". Cette situation exceptionnelle s'était évidemment traduite par un effrondrement de l'activité des paris sportifs, et les chiffres compilés par le régulateur pour le troisième trimestre étaient en conséquence très attendus afin de prendre la mesure du rebond.

 

Aucune déception sur ce plan : le rebond est là et bien là. De juillet à septembre, les opérateurs de paris sportifs ont enregistré 1,6 milliard d'euros de mises. Il s'agit non seulement d'un record absolu depuis l'ouverture du marché, mais aussi d'une hausse de 49 % par rapport à la même période un an plus tôt. Au cas où vous en doutiez encore, "ceci atteste que la demande est très sensible à l'attractivité du calendrier sportif", conclut l'ANJ. Avouez que celle-là, vous ne l'aviez pas vue venir.

 

Cette dynamique s'avère d'autant plus impressionnante que, mine de rien, le calendrier sportif restait amputé d'un certain nombre d'événements majeurs : l'Euro de football, les Jeux Olympiques de Tokyo ou encore le tournoi de tennis de Wimbledon. Dans ces conditions, vous pouvez d'ores et déjà tabler sur l'établissement de nouveaux records d'une toute autre envergure l'été prochain.

ANJ mises T3 2020

En attendant, notez que c'est comme d'habitude le football qui s'est taillé la plus belle part du gâteau avec 64 % des enjeux collectés. La dernière ligne droite de la Ligue des Champions y a bien entendu contribué de façon significative. D'ailleurs, les 31 millions d'euros misés sur la finale entre le PSG et le Bayern Munich ne sont devancés que par un seul autre match depuis dix ans : la finale de la Coupe du Monde 2018 et ses 38,5 millions d'euros de mises.

 

Autre donnée importante : la croissance globale du marché ne repose pas sur une augmentation de la dépense moyenne par joueur, laquelle reste stable autour d'une centaine d'euros, mais bien d'un afflux de nouveaux parieurs d'une année à l'autre (+37 %). Ce recrutement massif ne se traduit cependant que par une progression de 6 % du PBJ à hauteur de 228 millions d'euros.

 

Comment expliquer ce décalage ? L'ANJ est très claire sur ce point : "Cette différence de croissances entre les indicateurs est la conséquence d'une redistribution aux parieurs particulièrement élevée (85,9 % de TRJ avant bonus) provenant de résultats sportifs défavorables aux opérateurs, notamment sur les matches de Ligue des Champions de football". Un constat auquel il convient d'ajouter un important recours au bonus de la part des bookmakers (+118 % à hauteur de 37 millions).

Les news à la Une
lundi 15 février 2021 à 10:44
Télex

La dernière mise à jour réalisée par l'ANJ concerne le foot et le tennis. Première info : les paris sur les 32e de finale de la Coupe de France ne peuvent porter que sur les rencontres auxquelles participent des équipes de L1 ou de L2. Seconde info : les doubles dames et messieurs de l'US Open, de l'Open d'Australie et de Wimbledon ne peuvent faire l'objet de paris qu'à partir des quarts de finale.

jeudi 11 février 2021 à 15:08
Télex

À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose un bonus de bienvenue spécial. Le principe ? Les résultats de tous les matchs de Ligue des Champions disputés les 16, 17, 23 et 24 février verront leurs cotes doublées (jusqu'à 50 € de mise). Attention : cette offre ne sera valable qu'à partir de ce vendredi 12 février. Pour en profiter, c'est par ici que ça se passe !

mercredi 10 février 2021 à 13:58
Télex

Si vous étiez devant le Super Bowl, alors vous avez sans doute aperçu Yuri Andrade débouler sur le terrain en petite tenue. L'homme a en réalité signé un coup de maître : d'abord en pariant sur Bovada qu'un streaker interromprait la rencontre (cote de +750), puis en s'en chargeant lui-même avec l'aide d'un ami. Résultat : une amende de 1 000 $ mais un gain de... 375 000 $.

lundi 1 février 2021 à 16:40
Télex

Tenir une comptabilité régulière de ses paris sportifs constitue une bonne pratique parmi d'autres pour améliorer son pourcentage de réussite. Dans certains cas, ce seul conseil peut même suffire à transformer un parieur perdant en gagnant. La preuve avec le bilan d'une saison de paris sur la NFL, et au passage l'examen d'une stratégie de spécialisation sur les touchdowns.

mardi 8 décembre 2020 à 10:11
Télex

Comme chaque semaine, Winamax dégaine une nouvelle offre à l'occasion des matchs de Ligue des Champions et Ligue Europa. Si vous placez un combiné de trois buteurs et qu'une seule sélection est finalement erronée, alors un freebet de 10 € vous sera crédité. Attention : le montant du pari doit être de 10,20 € ou plus, mais toujours avec les fameux 20 centimes.

lundi 7 décembre 2020 à 9:34
Télex

Comme souvent, c'est à un élargissement à la marge que procède l'ANJ à la demande de plusieurs opérateurs. Ainsi, il est désormais possible de miser sur le nombre de points par manche en baseball, mais aussi sur le classement final d'un grand prix de moto GP (jusqu'à 15 pilotes) et sur l'identité du pilote réalisant le meilleur temps de la dernière séance de qualif'.

jeudi 29 octobre 2020 à 14:20
Fantasy NFL : la correction de stats à un million de dollars

Après le coup de sifflet du match opposant les Los Angeles Rams aux Chicago Bears, Rob Huntze avait la conviction de mettre la main sur un magot de 997 000 $. La correction d'une statistique, 30 minutes après la fin de la rencontre, a finalement ramené son gain sur DraftKings à 3 500 $. Une anecdote qui aide à relativiser toutes les égalisations dans les arrêts de jeu qui vous ont privé d'un pari gagnant.

mardi 20 octobre 2020 à 15:45
Télex

La Ligue des Champions est de retour, et avec elle le challenge des étoiles sur Winamax ! Étalée du 20 octobre au 9 décembre, cette compétition dotée de 5 000 récompensera les participants les plus réguliers du fameux Jeu de l'Entraîneur. Au terme de la première journée, il ne restera déjà plus que 1 000 coachs dans la course au magot. En ferez-vous partie ?

mardi 1 septembre 2020 à 9:58
L'ANJ revient sur l'effrondrement des paris sportifs durant le confinement

De 2010 à 2019, les mises des parieurs sportifs ont progressé de 27 % par an en moyenne. Cette belle dynamique ne pouvait être entravée que par un événement extraordinaire, et c'est ce qui s'est passé au deuxième trimestre avec l'annulation ou le report de la plupart des grandes compétitions sportives. Sur la période, le chiffre d'affaires des opérateurs a logiquement plongé de 56 %.

mardi 1 septembre 2020 à 8:57
Télex

ZEbet annonce le renouvellement et l'élargissement de son partenariat avec l'ASSE. L'opérateur s'affichera désormais sur le short des Verts jusqu'en 2022, avec en prime une "forte visibilité" au Stade Geoffroy-Guichard en soir de match. Il y a deux semaines, le bookmaker avait également confirmé son engagement auprès du Stade de Reims avec une présence de la marque sur les maillots champenois et les espaces publicitaires du stade Auguste-Delaune.