vendredi 26 mai 2017 à 13:24

Dans un contexte de stabilité du poker en ligne et des paris hippiques, le marché des paris sportifs continue lui d'affoler les compteurs. Les derniers chiffres communiqués par l'ARJEL sont formels : jamais les Français n'avaient autant misé sur le sport que lors du trimestre écoulé.

Roger Federer à Melbourne
+58 % pour les mises sur l'Open d'Australie !

Pas de Coupe du Monde, ni d'Euro ni de Jeux Olympiques. Et pourtant, le premier trimestre 2017 est bel et bien celui qui depuis l'ouverture du marché en 2010 a généré le plus de mises : 633 millions d'euros. Ce montant marque une nouvelle augmentation de 23 % sur un an, mais prend un caractère plus impressionnant encore lorsqu'on le compare aux enjeux enregistrés sur l'ensemble de l'année 2011 : 592 millions d'euros.

 

Naturellement, tous les autres indicateurs répertoriés par l'ARJEL sont eux aussi au vert : 341 000 comptes joueurs actifs contre 272 000 un an plus tôt (+ 25 %) ; un Produit Brut des Jeux (PBJ) en augmentation de 16 % à hauteur de 94 millions d'euros... Contrairement aux deux autres pans de l'industrie des jeux en ligne, la dynamique est donc plus positive que jamais !

Petit avertissement de l'ARJEL au passage

Le taux de retour aux joueurs (après bonus) s'élève à 87,1 % au T1 2017 et est ainsi largement au-dessus de la limite annuelle de 85%. Il est rappelé aux opérateurs que le taux de retour aux joueurs sur l'ensemble de l'année ne doit pas dépasser le seuil de 85 %, sous peine d'être traduits devant la Commission des sanctions de l'ARJEL.

Les chiffres d'ensemble du 1er trimestre

ARJEL T1 2017

Le communiqué de l'ARJEL compile quelques autres données intéressantes. On y apprend par exemple que le football, le tennis et le basket représente toujours à eux trois près de 90 % du volume des mises. La poussée la plus significative (+ 121 % !) est cependant à mettre au crédit du handball. D'aucuns y verront la conséquence des bons tuyaux de VEGAS777 sur le Bar des Sports, mais le régulateur préfère lui souligner l'impact du championnat du monde organisé en France (75 % de l'ensemble des enjeux).

 

À noter également que les paris en live constituent toujours une option privilégiée des amateurs de basket (52 % de mises pendant les matchs) et de tennis (50 %). Les paris sportifs mutuels, à savoir les jeux de type Fantasy League, peinent en revanche à élargir leur public : proposés à ce jour par seulement cinq opérateurs, ils ne captent que 3 millions d'euros de mises contre 630 pour l'offre de paris à cote fixe.

Les chiffres par discipline et par événement

ARJEL T1 2017 Chiffres par discipline
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
ARJEL (T1 2017) : la croissance du marché des paris sportifs se poursuit
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Dans un contexte de stabilité du poker en ligne et des paris hippiques, le marché des paris sportifs continue lui d'affoler les compteurs. Les derniers chiffres communiqués par l'ARJEL sont formels : jamais les Français n'avaient autant misé sur le sport que lors du trimestre écoulé.

[...] Lire la suite…




+58 % pour les mises sur l'Open d'Australie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucune info sur les différentes parts de marché des bookmakers? Je serais curieux de savoir quel book est le préféré des parieurs. Betclic était auparavant le leader mais il me semble que dorénavant c'est winamax et unibet qui arrivent en tête sur le marché Français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
vendredi 20 octobre 2017 à 14:13
HOT !
Le Bar des Sports S03E08 : OM-PSG, Champions Cup et NBA

L'équipe du Bar des Sports a de bonnes raisons d'avoir le sourire cette semaine. Non seulement il y a matière à débat en football avec le choc OM/PSG dimanche, mais en plus la NBA fait son retour au grand bonheur de veunstyle. Ajoutez-y un soupçon de tennis et quelques pincées de rugby, et vous vous obtenez les ingrédients d'une émission riche en tips !

jeudi 12 octobre 2017 à 9:41
Erreurs de cotes : la justice penche en faveur du parieur

Dans un article publié ce 11 octobre et intitulé Du rififi dans les paris sportifs en ligne, Le Monde exhume une décision du Tribunal de grande instance de Paris en date du 25 avril. Le juge y condamne la Française des Jeux à verser près de 19 000 euros à un fidèle client de Parions Web. La somme en question couvre des gains obtenus en mettant à profit des erreurs de cotes.

lundi 9 octobre 2017 à 14:00
Le Bar des Sports à Marrakech : le podcast

Steven et ShiShi étant dépêchés au Maroc à l'occasion du WPT Deepstacks Marrakech, le Bar des Sports s'est offert sa seconde émission en déplacement de la saison. Si la séance de rattrapage est un peu tardive pour bénéficier de nos tips et analyses sur les rencontres internationales du week-end, elle aura le mérite de vous faire faire connaissance avec nos deux invités : Matthieu Sustrac et Greg Ceran-Maillard.

mardi 3 octobre 2017 à 9:00
HOT !
Concours de pronos : un freebet de 20 € à gagner

Les championnats nationaux de football font relâche cette semaine pour laisser place aux qualifications de la Coupe du Monde 2018. Si vous n'avez pas l'intention de miser sur ces matchs, le Bar des Sports vous propose une alternative en forme de concours gratuit. Il vous suffit de quelques clics pour tenter votre chance dans la course au freebet Winamax.

mercredi 27 septembre 2017 à 12:45
Télex

L'équipe du Bar des Sports retrouve tranquillement ses esprits après sa parenthèse irlandaise. Steven et sa bande vous donnent donc rendez-vous ce jeudi pour une nouvelle émission en direct autour de l'actu foot, de la 6e journée du Top 14 ou encore des championnats du monde de canoë-kayak. Oui, Flo aime l'eau vive.

mardi 26 septembre 2017 à 14:38
Jeu de l'Entraîneur : semaine spéciale avec 6 000 € en jeu

Les équipes de Winamax proposent cette semaine deux nouvelles promotions à l'attention des parieurs spécialistes de football. Le Jeu de l'Entraîneur, d'abord, a droit à trois classements spéciaux mettant chacun en jeu une dotation de 2 000 €. L'opération Prime de But, ensuite, se focalise sur les rencontres de Ligue des Champions de mardi et mercredi.