vendredi 26 mai 2017 à 13:24

Dans un contexte de stabilité du poker en ligne et des paris hippiques, le marché des paris sportifs continue lui d'affoler les compteurs. Les derniers chiffres communiqués par l'ARJEL sont formels : jamais les Français n'avaient autant misé sur le sport que lors du trimestre écoulé.

Roger Federer à Melbourne
+58 % pour les mises sur l'Open d'Australie !

Pas de Coupe du Monde, ni d'Euro ni de Jeux Olympiques. Et pourtant, le premier trimestre 2017 est bel et bien celui qui depuis l'ouverture du marché en 2010 a généré le plus de mises : 633 millions d'euros. Ce montant marque une nouvelle augmentation de 23 % sur un an, mais prend un caractère plus impressionnant encore lorsqu'on le compare aux enjeux enregistrés sur l'ensemble de l'année 2011 : 592 millions d'euros.

 

Naturellement, tous les autres indicateurs répertoriés par l'ARJEL sont eux aussi au vert : 341 000 comptes joueurs actifs contre 272 000 un an plus tôt (+ 25 %) ; un Produit Brut des Jeux (PBJ) en augmentation de 16 % à hauteur de 94 millions d'euros... Contrairement aux deux autres pans de l'industrie des jeux en ligne, la dynamique est donc plus positive que jamais !

Petit avertissement de l'ARJEL au passage

Le taux de retour aux joueurs (après bonus) s'élève à 87,1 % au T1 2017 et est ainsi largement au-dessus de la limite annuelle de 85%. Il est rappelé aux opérateurs que le taux de retour aux joueurs sur l'ensemble de l'année ne doit pas dépasser le seuil de 85 %, sous peine d'être traduits devant la Commission des sanctions de l'ARJEL.

Les chiffres d'ensemble du 1er trimestre

ARJEL T1 2017

Le communiqué de l'ARJEL compile quelques autres données intéressantes. On y apprend par exemple que le football, le tennis et le basket représente toujours à eux trois près de 90 % du volume des mises. La poussée la plus significative (+ 121 % !) est cependant à mettre au crédit du handball. D'aucuns y verront la conséquence des bons tuyaux de VEGAS777 sur le Bar des Sports, mais le régulateur préfère lui souligner l'impact du championnat du monde organisé en France (75 % de l'ensemble des enjeux).

 

À noter également que les paris en live constituent toujours une option privilégiée des amateurs de basket (52 % de mises pendant les matchs) et de tennis (50 %). Les paris sportifs mutuels, à savoir les jeux de type Fantasy League, peinent en revanche à élargir leur public : proposés à ce jour par seulement cinq opérateurs, ils ne captent que 3 millions d'euros de mises contre 630 pour l'offre de paris à cote fixe.

Les chiffres par discipline et par événement

ARJEL T1 2017 Chiffres par discipline
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
ARJEL (T1 2017) : la croissance du marché des paris sportifs se poursuit
Cette news a suscité 1 commentaire :
News

Dans un contexte de stabilité du poker en ligne et des paris hippiques, le marché des paris sportifs continue lui d'affoler les compteurs. Les derniers chiffres communiqués par l'ARJEL sont formels : jamais les Français n'avaient autant misé sur le sport que lors du trimestre écoulé.

[...] Lire la suite…




+58 % pour les mises sur l'Open d'Australie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aucune info sur les différentes parts de marché des bookmakers? Je serais curieux de savoir quel book est le préféré des parieurs. Betclic était auparavant le leader mais il me semble que dorénavant c'est winamax et unibet qui arrivent en tête sur le marché Français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire le commentaire sur le forum
Les news à la Une
mercredi 10 juin 2020 à 9:57
Bilan trimestriel de l'ARJEL (T1 2020) : les paris sportifs freinés par le confinement

Peut-être avez-vous remarqué que des événements majeurs se sont produits en France et dans le monde ces derniers mois ? Eh bien figurez-vous que leur impact sur l'industrie des paris sportifs n'a pas été anodin. L'ARJEL vou explique tout dans son bilan d'activité du premier trimestre, lequel n'a pour rappel compté que deux semaines de confinement.

jeudi 23 avril 2020 à 14:54
Télex

Ce changement de nom n'aura aucune incidence sur le parcours des joueurs de la plateforme : tous les détails de leurs comptes restent les mêmes. La manœuvre vise bien entendu à identifier plus clairement la marque et, comme l'indique le communiqué du groupe, son appartenance à la "famille PokerStars".

mardi 17 décembre 2019 à 15:59
Télex

C'est une info signée L'Équipe : plusieurs salariés de Winamax sont en garde à vue dans le cadre d'une affaire de paris suspects, lesquels portent sur un match de Ligue 1 algérienne disputé en mai 2018. La rencontre avait fait l'objet de paris anormalement élevés sur un score exact de 3-2. Parmi ces paris, quelques mises plus modestes pourraient avoir été l'œuvre des employés suspectés.