lundi 9 novembre 2015 à 16:38

L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) a dévoilé il y a quelques jours son rapport d'activité pour l'exercice 2014-2015. S'agissant des paris sportifs, le document souligne "une année de forte activité" marquée par une nouvelle progression de 31 % du niveau des mises.

Fusée au décollage

Alors que les paris hippiques s'essoufflent et que le marché du poker rencontre de sérieuses difficultés, l'industrie des paris sportifs se porte elle comme un charme. C'est en tout cas ce qui ressort du rapport d'activité de l'ARJEL pour l'exercice 2014-2015, dont le vocabulaire s'avère on ne peut plus laudateur s'agissant de ce secteur d'activité spécifique.

 

S'il faudra encore patienter quelques mois avant de pouvoir dresser un bilan précis de l'année 2015, il est acquis que celui-ci se situera dans la continuité de 2014, année qui avait vu le niveau des mises progresser de 31 % et dépasser pour la première fois celui des paris hippiques.

 

D'aucuns attribueront cette bonne santé au coup de boost offert l'an dernier par le Mondial brésilien. L'argument est recevable puisque les 64 matchs de la Coupe du Monde de football ont à eux seuls généré 10 millions de paris et 109 millions d'euros de mises, soit 10 % du total annuel de l'ensemble du marché. Pour autant, il serait erroné de résumer la tendance haussière du marché au succès de cet unique événement.

Le football de plus en plus haut

À titre de comparaison, le Mondial 2010 et l'Euro 2012 avaient respectivement généré 65,2 et 30,8 millions d'euros de mises. De bon augure à quelques mois de l'accueil de l'Euro 2016 en France, événement qui selon toute vraisemblance se situera dans cette fourchette.

Une hausse continue

Croissance des paris sportifs

En réalité, la croissance du marché des paris sportifs est continue depuis la promulgation de la loi du 12 mai 2010. Elle est d'ailleurs toujours d'actualité, à l'instar de la progression des mises de l'ordre de 22 % constatée au troisième trimestre 2015.

 

Ce phénomène qui concerne l'ensemble des opérateurs — du leader historique du marché Betclic, qui maintient le cap, au petit dernier Winamax, qui mois après mois ne cesse de grignoter des parts de marché — se traduit également par une hausse du nombre de comptes joueurs actifs : +36 % en 2014 à hauteur de 1,1 million d'unités.

Des disparités d'un opérateur à l'autre

Répartition des paris par sports

En 2014, le Produit Brut des Jeux (PBJ) global des opérateurs atteignait 228 millions d'euros, ce qui représentait déjà une progression de 38 % par rapport à l'exercice précédent. Ce chiffre est appelé à prendre de l'ampleur en 2015 et lors des années à venir, mais il n'est pas pour autant synonyme de bénéfices démesurés pour les acteurs du marché. Ou tout du moins pas encore.

 

À l'heure qu'il est, six détenteurs d'agrément sur les onze en activité affichent en effet toujours un résultat d'exploitation négatif. Le bilan du marché dans sa globalité demeure d'ailleurs dans le rouge à hauteur de onze millions d'euros, ce qui porte à 215 millions d'euros le montant des pertes cumulées des opérateurs de paris sportifs depuis 2010.

Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 9:47
HOT !
Interdictions et limitations des paris : l'ARJEL en remet une couche

En novembre 2017, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) soulignait que les règles du code de la consommation s'opposaient à une pratique répandue chez les bookmakers : le refus ou la limitation des paris des plus gros gagnants. Au regard des arguments présentés par certains opérateurs devant la justice, le régulateur estime aujourd'hui devoir rappeler son interprétation de la loi.

mercredi 20 mars 2019 à 14:43
Télex

Dans une décision datée du 14 mars, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) étend la liste des résultats susceptibles de faire l'objet de paris en NFL. Le nombre de points inscrits et l'équipe marquant le prochain point sont entre autres concernés. En revanche, le régulateur suit l'avis défavorable de la FFF s'agissant de la première division féminine de football.

vendredi 15 février 2019 à 14:50
Marché des paris sportifs : les chiffres clés du dernier rapport de l'ARJEL

Le dernier rapport de l'ARJEL est particulièrement éloquent au sujet de la bonne santé du marché des paris sportifs en ligne. Le secteur enregistre des mises en progression de 51 % au quatrième trimestre et de 56 % sur l'ensemble de l'année. La Coupe du Monde de football a naturellement joué un rôle, mais elle ne suffit pas à expliquer cette excellente dynamique.

jeudi 29 novembre 2018 à 10:35
Télex

C'est sans conteste le topic resté le plus actif sur le forum ces derniers mois. Championnats masculin et féminin, rencontres internationales : régulièrement, VEGAS777 partage avec vous ses tuyaux, intuitions et bonnes cotes sur la planète handball. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses résultats parlent pour lui !

jeudi 29 novembre 2018 à 10:29
États-Unis : la NBA accompagne le mouvement des paris sportifs

Après un premier partenariat avec MGM Resorts cet été, la NBA en annonce un nouveau avec Genius Sports et Sportradar. Ces deux sociétés spécialisées dans les statistiques sportives distribueront désormais les données officielles de la ligue aux bookmakers sur le territoire américain. Un vrai pas en avant pour y accompagner le développement des paris live.

mardi 13 novembre 2018 à 10:47
Télex

À travers cette association, la Française des Jeux entend faire gagner à ses parieurs "des packages avec des places pour des matchs aux États-Unis ou à Londres". Parions Sport, qui projette de renforcer son exposition via des spots de pub sur beIN Sports (le diffuseur de la NBA en France), aura également la possibilité d'utiliser le logo des équipes voire les photos des basketteurs pour mettre en valeur son offre de paris.

mardi 13 novembre 2018 à 10:31
Paris sportifs en ligne : les enseignements du dernier rapport de l'ARJEL

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. Pour autant, l'explosion des paris sportifs est sans commune mesure avec la situation des deux autres activités. Lors du trimestre écoulé, de nouveaux records sont tombés et la Coupe du Monde de football est loin d'être la seule responsable.

vendredi 2 novembre 2018 à 13:28
Télex

En septembre, la NFL a ouvert la porte à des partenariats entre ses franchises et des entreprises de jeux d'argent. Caesars s'engouffre dans la brèche en s'associant aux Raiders pour les quinze prochaines années. L'équipe d'Oakland, qui en 2020 élira domicile à Las Vegas, proposera des opérations exclusives à l'attention des clients du casinotier. La marque sera également mise en avant sur et autour du terrain lors des rencontres à domicile.