mardi 18 février 2020 à 14:59

Les Français n'ont jamais autant parié sur le sport ! En dépit de l'absence d'une grande compétition internationale de football lors des douze derniers mois, les compteurs n'ont pas cessé de s'emballer. Fortes d'une augmentation de l'ordre de 30 %, les mises enregistrées par les opérateurs ont dépassé les cinq milliards d'euros en 2019.

Bilan

Faute de Mondial ou d'Euro de football, la belle dynamique aurait pu s'essouffler. Il n'en est rien. En 2019, les bookmakers français ont généré plus de cinq milliards d'euros de mises, soit une augmentation d'environ 30 % par rapport à 2018. Il s'agit du montant le plus important enregistré depuis l'ouverture du marché en 2010. Même topo pour le Produit Brut des Jeux (PBJ) du secteur, qui suit une trajectoire quasi parallèle (+27 %) pour atteindre un montant record de 880 millions d'euros.

 

Autre facteur encourageant : la tendance s'est amplifiée en fin d'année avec un bond de 42 % pour les mises au 4e trimestre. Cette hausse ne se traduit en revanche que partiellement au niveau PBJ, lequel augmente de 7 % seulement lors des trois derniers mois de l'année. L'ARJEL justifie cet écart de croissance par la progression de 5,3 points du Taux de Retour aux Joueurs (TRJ) : "Fin 2018, les opérateurs de paris sportifs avaient limité leur offre de façon à respecter la proportion maximale des sommes versées aux joueurs fixée à 85 % sur une année. En raison d'une pression moindre en 2019, ils ont pu proposer des cotes plus attractives".

ARJEL chiffres paris sportifs

Un autre argument mérite d'être évoqué : les résultats défavorables aux opérateurs de certaines manifestations sportives. Le régulateur cite en exemple les TRJ des 2e et 6e journées de Ligue des Champions, lesquels se sont élevés respectivement à 142 et 138 %. Ajoutez-y des bonus plus généreux que la moyenne au bénéfice des parieurs (30 millions d'euros au 4e trimestre, contre 17 un an plus tôt), et vous obtenez tous les ingrédients d'un chiffre d'affaires moins impressionnant que ce que l'explosion des mises aurait pu laisser imaginer.

 

Le tableau d'ensemble n'en demeure pas moins séduisant. En moyenne, 720 000 comptes joueurs ont placé des paris chaque semaine au cours du trimestre, ce qui représente une progression d'environ 32 %. La semaine du 9 au 15 décembre, en particulier, a tutoyé des sommets aussi bien pour le nombre d'ouvertures de comptes que pour celui des joueurs actifs (891 000 comptes). Le record du Mondial 2018 (jusqu'à 912 000 comptes sur une même semaine) semble donc plus que jamais à portée de fusil.

Le football cède des parts de marché

Si le foot reste évidemment le sport privilégié des parieurs avec 846 millions d'euros de mises au 4e trimestre, les enjeux qu'il génère progressent moins vite que la moyenne (+28 %), si bien que sa part du gâteau se réduit à hauteur de 57 % contre 63 % un an plus tôt. Parallèlement, le retour de la NBA place le basket sur la deuxième marche du podium avec 272 millions d'euros de mises et 18 % du total des enjeux. Le tennis rétrograde lui à la troisième place, mais il ne fait guère de doute qu'il retrouvera très vite son dû à la faveur d'un calendrier ATP plus dense.

Les news à la Une
jeudi 8 avril 2021 à 9:30
Breaking News
Interdictions et limitations de paris : le Conseil d'État tranche en faveur de l'ANJ

Il est interdit d'interdire... de parier ! C'est en substance ce qui ressort d'une décision du Conseil d'État en date du 24 mars, laquelle tranche en faveur de l'Autorité Nationale des Jeux (ANJ) un débat qui l'opposait à l'Association Française du Jeu En Ligne (AFJEL). Oui, les dispositions du code de la consommation s'appliquent bien aux rapports entre les parieurs et les opérateurs de jeux en ligne. Non, les bookmakers ne peuvent pas arbitrairement limiter la liberté de parier de leurs clients.

mardi 6 avril 2021 à 9:11
Télex

À l'occasion du match entre le Bayern Munich et le PSG, Winamax met en jeu une cagnotte de 25 000 € que se partageront les parieurs qui parviendront à identifier un buteur et son passeur décisif. À cette opération Buteur+ s'ajoute une seconde, Mission Europe, qui elle peut permettre de remporter jusqu'à 20 € de freebets en réalisant une série de trois missions.

jeudi 18 mars 2021 à 14:07
Paris sportifs en ligne : une belle année malgré l'annulation de grandes compétitions

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? En 2020, le marché français des paris sportifs en ligne n'est pas parvenu à maintenir sa croissance à deux chiffres. Néanmoins, l'industrie continue d'enregistrer des revenus en hausse en dépit du report de l'Euro de football, des Jeux Olympiques et d'autres compétitions.

lundi 15 mars 2021 à 13:11
Télex

À vos agendas : la grille à 12 matchs du 21 mars sera dotée de 100 000 € ! En attendant, Winamax vous propose un challenge doté de 5 000 € au profit des 50 meilleurs joueurs de grille de la semaine. Et ce n'est pas tout puisque si vous participez sans succès à une grille collective cette semaine, vous obtiendrez jusqu'à 5 € de paris gratuits. Une bonne occasion de s'y essayer sans risque.

lundi 8 mars 2021 à 8:53
Télex

Un nouvel acteur est-il en passe de dévoiler son jeu sur le terrain des paris sportifs en ligne ? Après avoir déposé un dossier de demande d'agrément devant l'ANJ fin septembre, Feeling Publishing vient d'obtenir le précieux sésame via une décision datée du 4 mars. À ce stade, pas d'autre info à vous donner si ce n'est que cette entreprise a été fondée en 2012 à Marseille par Pascal Vallet. À suivre...

lundi 15 février 2021 à 10:44
Télex

La dernière mise à jour réalisée par l'ANJ concerne le foot et le tennis. Première info : les paris sur les 32e de finale de la Coupe de France ne peuvent porter que sur les rencontres auxquelles participent des équipes de L1 ou de L2. Seconde info : les doubles dames et messieurs de l'US Open, de l'Open d'Australie et de Wimbledon ne peuvent faire l'objet de paris qu'à partir des quarts de finale.

jeudi 11 février 2021 à 15:08
Télex

À l'occasion du retour de la Ligue des Champions, Winamax propose un bonus de bienvenue spécial. Le principe ? Les résultats de tous les matchs de Ligue des Champions disputés les 16, 17, 23 et 24 février verront leurs cotes doublées (jusqu'à 50 € de mise). Attention : cette offre ne sera valable qu'à partir de ce vendredi 12 février. Pour en profiter, c'est par ici que ça se passe !

mercredi 10 février 2021 à 13:58
Télex

Si vous étiez devant le Super Bowl, alors vous avez sans doute aperçu Yuri Andrade débouler sur le terrain en petite tenue. L'homme a en réalité signé un coup de maître : d'abord en pariant sur Bovada qu'un streaker interromprait la rencontre (cote de +750), puis en s'en chargeant lui-même avec l'aide d'un ami. Résultat : une amende de 1 000 $ mais un gain de... 375 000 $.

lundi 1 février 2021 à 16:40
Télex

Tenir une comptabilité régulière de ses paris sportifs constitue une bonne pratique parmi d'autres pour améliorer son pourcentage de réussite. Dans certains cas, ce seul conseil peut même suffire à transformer un parieur perdant en gagnant. La preuve avec le bilan d'une saison de paris sur la NFL, et au passage l'examen d'une stratégie de spécialisation sur les touchdowns.

mardi 8 décembre 2020 à 10:11
Télex

Comme chaque semaine, Winamax dégaine une nouvelle offre à l'occasion des matchs de Ligue des Champions et Ligue Europa. Si vous placez un combiné de trois buteurs et qu'une seule sélection est finalement erronée, alors un freebet de 10 € vous sera crédité. Attention : le montant du pari doit être de 10,20 € ou plus, mais toujours avec les fameux 20 centimes.

lundi 7 décembre 2020 à 9:34
Télex

Comme souvent, c'est à un élargissement à la marge que procède l'ANJ à la demande de plusieurs opérateurs. Ainsi, il est désormais possible de miser sur le nombre de points par manche en baseball, mais aussi sur le classement final d'un grand prix de moto GP (jusqu'à 15 pilotes) et sur l'identité du pilote réalisant le meilleur temps de la dernière séance de qualif'.