jeudi 22 juillet 2021 à 8:16

434 millions d'euros de mises en ligne, 22 millions d'euros de mises par match de l'équipe de France... Pas de doute : l'Euro de football fut bien un énorme carton pour les opérateurs de paris sportifs. Ces derniers ont toutefois droit aujourd'hui à un retour de bâton : l'Autorité Nationale des Jeux (ANJ) déclare vouloir "réduire drastiquement et immédiatement la pression publicitaire en faveur des paris sportifs".

Taper sur les doigts

L'année 2021 s'annonçait déjà comme un exercice record pour les opérateurs de paris sportifs, mais l'Euro de football a contribué à repousser encore un peu plus loin les limites. Un succès qui n'a pas été du goût de tout le monde néanmoins : début juillet, le député de la majorité Aurélien Taché adressait un courrier à la présidente de l'ANJ pour dénoncer les "abus publicitaires" des acteurs du secteur.

 

Le régulateur a déjà démontré ces derniers mois qu'il était sensible à cette question. Outre ses communications récurrentes auprès du jeune public, l'ANJ a en début d'année formulé un certain nombre de consignes à l'attention des bookmakers en matière de stratégies promotionnelles. Le document s'inquiétait notamment du "ciblage renforcé des jeunes avec le recours à des stratégies de marketing digital sur les réseaux sociaux Snapchat et TikTok". Surtout, il soulignait qu'il ne fallait pas "donner du jeu d'argent une image suggérant que jouer contribue à la réussite sociale".

 

À l'époque déjà, les équipes d'Isabelle Falque-Pierrotin avait invité les opérateurs à la réalisation de plusieurs ajustements :

  • évaluer a priori les risques présentés par leurs communications promotionnelles, puis les réduire voire les neutraliser ;
  • en cas de doute sur le caractère licite d'une campagne, se rapprocher de l'ANJ lors de la conception de la communication ;
  • ou encore, après leur diffusion, transmettre à l'ANJ une évaluation quantitative et qualitative de l'impact des communications sur les objectifs de prévention du jeu excessif et de protection des mineurs.

 

Mais le régulateur, qui dispose de pouvoirs élargis depuis l'an dernier (par exemple un pouvoir de retrait à l'encontre d'une campagne qui inciterait au jeu des mineurs ou comporterait une incitation excessive à la pratique du jeu), entend aujourd'hui pousser le curseur un peu plus loin à la lumière des enseignements de l'Euro. "Cette compétition a souligné l'existence de pratiques contestables autour du pari sportif", estime l'ANJ avant d'évoquer "le matraquage publicitaire, le ciblage des jeunes ou la stimulation excessive du jeu".

 

Ce 20 juillet, l'autorité a donc réuni les opérateurs du marché français avec l'ambition d'établir un plan d'action. Les échanges se seraient à cette occasion avérés constructifs, les opérateurs s'accordant "sur la nécessité de procéder à un rééquilibrage de leurs pratiques afin de préserver le modèle récréatif du marché français des jeux d'argent". Sur cette base, cinq chantiers ont été ouverts avec l'objectif de donner des résultats d'ici la fin de l'année :

Le plan d'action de l'ANJ

En matière de publicité

  • réalisation par les opérateurs d'un bilan à mi-parcours des ajustements réalisés suite à la communication de janvier (avec possibilité pour l'ANJ d'engager des procédures de sanction en cas d'insuffisances) ;
  • réalisation par l'ANJ à la rentrée d'une consultation sur le thème de la publicité, laquelle pourrait déboucher sur de nouveaux outils d'intervention ;
  • engagement d'une collaboration avec l'ARPP pour des lignes directrices précises en matière de publicité.

 

En matière de gratifications commerciales

  • réalisation d'une analyse détaillée des pratiques en France et en Europe, avec in fine la possibilité d'un renforcement de l'encadrement des offres.

 

En matière d'identification et d'accompagnement des joueurs excessifs

  • organisation d'un séminaire, le 21 septembre, "afin de s'accorder sur une définition commune et robuste du jeu excessif ou pathologique qui servira de référentiel à l'ensemble des acteurs".

 

En matière de limitations des mises

  • adoption en septembre d'une délibération encadrant plus strictement les limitations de mises, avec in fine la possibilité de sanctions.

 

En matière de tipsters

  • saisine en cours des autorités administratives et judiciaires compétentes à propos des pratiques commerciales trompeuses de certains sites de pronostiqueurs ou tipsters.

Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de l'ANJ

L'Euro de football a eu un effet décapant extrêmement utile car il a mis en lumière et questionné des pratiques problématiques pour les paris sportifs que l'ANJ avait identifiées pendant cette première année d'existence. Il n'est pas possible de faire croire aux jeunes que l'on peut gagner facilement de l'argent en pariant ! Consciente des risques que la situation actuelle fait peser sur la protection des joueurs, elle veut y répondre de façon résolue et efficace avec un plan d'action qui se traduira rapidement par la clarification des règles applicables, la proposition éventuelle de nouveaux outils d'intervention et des actions de contrôle ou de sanction renforcées.

Les news à la Une
lundi 20 septembre 2021 à 8:01
Télex

Suite à des dérives constatées durant l'Euro, l'Autorité Nationale des Jeux annonçait en juillet vouloir "réduire drastiquement et immédiatement la pression publicitaire en faveur des paris sportifs". Le régulateur lance aujourd'hui une consultation en ce sens. Tous ceux qui le souhaitent ont ainsi la possibilité de partager leurs impressions et propositions via un questionnaire en ligne.

mardi 14 septembre 2021 à 7:21
Pronoclub : des dizaines de plaintes pour escroquerie contre la plateforme de conseil en paris sportifs

Les publicités en faveur de Pronoclub ont fait le tour des chaînes de télévision et des médias généralistes. La plateforme de conseil et de formation en paris sportifs est aujourd'hui dans la tourmente : une centaine de plaintes la visent, dont une à mettre au crédit de l'Autorité Nationale des Jeux (ANJ). Une enquête est en cours pour escroquerie et vente par parrainage.

lundi 26 juillet 2021 à 13:26
Télex

Vous pariez sur les disciplines des JO ? Avec le Tableau des Médailles, chaque pari gagnant avec une mise d'au moins 5,21 (et se terminant toujours par ,21) et une cote supérieure à 2 vous permettra d'obtenir des médailles pour progresser au classement : en bronze pour une cote de 2 à 4,99 ; en argent pour une cote de 5 à 9,99 ; et enfin d'or au-delà. Attention : il y a deux classements dotés de 15 000 €. Un pour chaque semaine de compétition.

vendredi 2 juillet 2021 à 12:29
Télex

Déjà associé à plusieurs clubs de Ligue 1, Winamax ajoute le RC Lens à la liste pour les trois prochaines saisons. La marque sera présente en bas du dos du maillot sang et or, mais aussi en plusieurs points du Stade Bollaert. Des opérations à l'attention des supporters sont aussi annoncées : un challenge mi-temps, un tournoi de poker avec les joueurs, ou encore des Golden Tickets cachés en ville et qui permettront d'assister aux plus beaux matchs.

jeudi 17 juin 2021 à 8:26
Les paris sportifs durant l'Euro de football : une enquête Harris Interactive à l'initiative de l'ANJ

Alors que l'engouement des Français pour les paris sportifs s'est confirmé au premier trimestre, l'ANJ a demandé à Harris Interactive de réaliser une enquête d'opinion à l'occasion de l'Euro. Le régulateur s'est aussi associé à la série Frère ! de Jérémy Nadeau afin de produire un épisode de sensibilisation sur les risques liés aux paris sportifs.

lundi 7 juin 2021 à 7:04
Télex

Suite à une demande formulée par Winamax, l'Autorité Nationale des Jeux (ANJ) ouvre la possibilité à une offre de fantasy sur les tournois olympiques masculin et féminin de football à Tokyo. Au passage, le régulateur confirme aussi la possibilité de proposer à titre exceptionnel des paris sur le match France-Bulgarie. En théorie, les matchs amicaux mettant en scène une équipe placée au-delà de la 50e place du classement FIFA ne peuvent en effet pas faire l'objet de paris.

jeudi 3 juin 2021 à 8:34
Télex

Déjà partenaires depuis 2019, ZEbet et l'AS Saint-Étienne renforcent leur association pour les trois prochaines saisons. Le bookmaker devient le partenaire principal du club, avec à la clé l'affichage de la marque sur la face avant du maillot des Verts. De nombreuses animations, comme par exemple des challenges à la mi-temps des matchs, seront également organisées à l'attention des supporters.

lundi 31 mai 2021 à 7:22
Télex

Truiton31, vous vous souvenez ? Il y a un an, ce Toulousain avait vibré à Munich pour finalement remporter un combiné à 400 000 € sur Winamax. La belle histoire aurait pu se poursuivre, ce week-end, avec un nouveau combo à 250 000 €. Malheureusement, Chelsea en a décidé autrement en dominant Manchester City en finale de Ligue des Champions.

lundi 31 mai 2021 à 7:16
Télex

Accessible depuis longtemps au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne et dans les pays scandinaves, Betway disposait d'un agrément pour proposer des paris sportifs sur le marché français depuis mars 2020. L'opérateur a toutefois attendu que le monde du sport reprenne ses droits pour de bon avant de se lancer. Si vous avez un avis ou des remarques sur ce bookmaker, jedi sise est preneur sur le forum.

vendredi 21 mai 2021 à 7:32
Télex

Dans une décision mise en ligne ce 20 mai 2021, l'ANJ établit que "les combats masculins et féminins de Mixed Martial Arts (MMA), toutes catégories de poids, organisés par l'Ultimate Fighting Championship (UFC) et qui conduisent à l'attribution d'un titre de champion du circuit UFC, sont inscrits sur la liste des compétitions" susceptibles de faire l'objet de paris.

vendredi 21 mai 2021 à 7:25
Télex

Lancés en 2019, Vbet et PasinoBet ont désormais un nouveau compagnon de route : Partouche Sport. L'ANJ vient en effet d'accéder à la requête de Vivaro Limited, qui le 1er avril dernier avait sollicité une autorisation pour ouvrir ce nouveau nom de domaine. Un changement cosmétique mais qui devrait offrir davantage de lisibilité pour les parieurs.